Louviers
Les statuts du PS ? A Louviers, on s'en fout ! Pour obtenir une majorité dans le vote qui a décidé la division de la gauche aux municipales, Jean-Charles Houel a fait voter les adhérents de la section PS qui sont électeurs dans d'autres communes.

«Totalement contraire aux statuts», comme le confirment à Evreux deux ex-patrons du PS de l'Eure. En matière de statuts, ils savent de quoi ils parlent : à eux deux, ils totalisent près de trente-cinq ans de direction des socialistes de l'Eure. Mais sous l'ère Jamet, les statuts... on s'en fout.

Une sélection des articles de presse traitant des élections à Louviers et autour de Louviers.


Le soutien de François Loncle à l'union autour de la municipalité sortante est clair
Le soutien de François Loncle à l'union autour de la municipalité sortante est clair

Elections 2014 : revue de presse

Pour piper des voix, l'UMP dénigre Louviers. Est-ce bien malin ? La tête de liste UMP confirme : il est le maillon faible de la droite à Louviers



Il prétend que la Ville a perdu son prestige depuis que l'ère Proust est révolue... mais il dit non à tous les projets qui rendent notre ville plus accueillante, plus belle, plus prestigieuse. Ne cherchez pas l'erreur : c'est lui le maillon faible.

Lire aussi : Le Maillon Faible, par Olivier Taconet
Prétentieux prétendant...

Statu quo à l'école maternelle de la Souris Verte : les ATSEM font leur travail d'accueil des bambins hors des classes et assurent la restauration et l'entretien ménager des locaux. Un conseil des maîtres a eu lieu vendredi soir. Les échanges avec l'Education nationale sont quasi quotidiens, mais ne débloquent pas la situation. J'ai reçu lundi, en mairie, une délégation de mamans qui m'ont fait part de leur inquiètude.


Rencontre avec les mamans en mairie
Rencontre avec les mamans en mairie
Informer les parents d'élèves a toujours mon souci et mon devoir. Après les avoir informé, par écrit, de la décision prise de protéger les ATSEM en les retirant du temps passé en classe avec les professeurs, j'ai tenu à leur consacrer tout le temps nécessaire à leur écoute.

Bien entendu, seul compte à leurs yeux l'intérêt de leurs enfants, privés de la présence des ATSEM et de sorties extérieures à l'école. J'espére leur avoir fait comprendre que les raisons qui m'ont contraint à prendre cette décision sont sérieuses et qu'il aurait été irresponsable de ne rien faire.

Je leur ai rappelé que je ne demandais rien d'autre qu'un signal indiquant une prise de conscience de toute la communauté éducative. Si je reçois l'assurance que le personnel municipal sera respecté, l'équipe des ATSEM reprendra sa place dans le projet éducatif de l'école de la Souris Verte.

« Il faut en sortir ! » Tel a été le leitmotiv de le délégation socialiste, lorsque je l'ai reçue mardi soir. S

Sortir de l'indécision qui règne au sein de la section depuis que François Loncle, député de Louviers, a clairement indiqué qu'il souhaitait le rassemblement pour les municipales et donc la présence d'élus socialistes dans l'équipe municipale d'après 2014.

Effectivement, les socialistes peuvent sortir par le haut de la situation qu'il ont créée  en 2008 quand ils ont déchiré l'union de la gauche pour des raisons jamais comprises et qui ne semblent plus être d'actualité : le principal moteur de la dissidence, François Loncle, milite aujourd'hui pour le rassemblement.

La section socialiste décidera par un vote, le 22 mai, si elle souhaite construire l'union ou se condammer à six ans d'opposition. On voit mal quelle serait la troisième voie...


Les socialistes peuvent sortir de cette situation par le haut.

Pour ma part, disposant d'un bon bilan et d'une équipe aussi unie qu'active, je ne redoute rien de l'échéance de 2014. Mais je cherche à construire l'union la plus large, où les étiquettes politiciennes soient secondaires. Le principal est d'unir les bonnes volontés et les talents nécessaires pour construire l'avenir de Louviers, dans la voie tracée depuis 1995, lorsque ma méthode de rassemblement citoyen a mis fin aux échecs de la gauche, coincée par des accords de partis que l'opinion rejetait comme insincères.

J'ai donc ouvert les portes à la discussion. Le PS a eu le courage de franchir ce pas et de me présenter, mardi dernier, les conditions nécessaires à sa participation.

Autant dire tout de suite qu'elles sont raisonnables. Rien à voir avec les propositions insensées de 2008 qui n'avaient d'autre but que de provoquer la rupture. Elles peuvent, sous réserve d'être plus précises, être acceptées par l'équipe sortante, qui garde son mot à dire.

Il court, il court, Christian Renoncourt. Tournera-t-il le dos à la mairie ?
Il court, il court, Christian Renoncourt. Tournera-t-il le dos à la mairie ?
Les socialistes peuvent « en sortir» par le bas, en choisissant de faire encore six ans d'opposition stérile.

On voit mal comment le PS, qui va connaitre en France des municipales difficiles, dont l'électorat, à l'image de son député, est très attaché à l'union de la gauche, pourrait faire mieux qu'en 2008.

Etre dans l'opposition n'est pas facile et l'exercice a plutôt tourné à la confusion pour les élus PS. Ils n'ont - c'est le moins qu'on puisse dire - jamais pu sortir du brouillard. A aucun moment, ils n'ont su proposer à l'opinion publique une alternative crédible.

Interrogez un Lovérien sur la position actulle du PS ! Il aura retenu de leur six ans d'opposition une hostilité hargneuse à mon égard et le refus gauchiste de la vidéo-surveillance. Cela ne fait pas un programme crédible, compte tenu d'un sondage qui confirme la confiance des Lovériens envers leur maire et l'équipe sortante. Si le but que se fixent les socialistes est de faire chuter la municipalité actuelle, il ne peuvent rêver, arrivés en troisième position en 2008, battre à la fois les sortants et la droite unie !

Le PS serait mal inspiré s'il croit pouvoir se glisser dans l'équipe gagnante entre les deux tours. Ce marchandage politicien entre gens qui n'ont pas su se mettre d'accord sur un programme n'est pas de mon goût, ni de celui des électeurs.


Lundi 13 Mai 2013 | Commentaires (0)

Je rencontrerai ce lundi les parents d'élèves de l'école maternelle de la Souris Verte. Ils ont droit à l'information sur la situation des ATSEM. Dans la vidéo ci-dessous, je donne les conditions de la sortie de crise. Serai-je entendu ?



Lovériens, donnez votre avis...

C'est ensemble qu'il faut construire l'avenir de Louviers... Je vous propose un questionnaire. Je vous remercie de bien vouloir y répondre. Votre avis m'aidera à définir les priorités de l'action municipale dans les années à venir.

Pour votre maire et son équipe municipale, votre avis compte. Donnez le !

Pour lire le questionnaire - et y répondre - cliquez ici.

Après une lettre fort aimable de François Hollande, j'ai reçu une série de photos adressées par l'Elysée, en souvenir de la visite à Louviers du président de la République



Courrier de l'Elysée



Samedi 26 Janvier 2013 | Commentaires (0)

Lundi soir, un incendie a sérieusement endommagé les circuits électriques de la station d'épuration de Louviers, provoquant l'arrêt de l'équipement. Du coup, certains s'inquiètent pour leur santé ! Qu'ils se rassurent : seuls certains poissons ont du souci à se faire...


Ultra-moderne, la station d'épuration de Louviers a pourtant subi un incendie dû à un court-circuit électrique
Ultra-moderne, la station d'épuration de Louviers a pourtant subi un incendie dû à un court-circuit électrique
Je reçois des messages de personnes que la situation préoccupe. Je leur réponds qu'elles n'ont rien à craindre.

En effet cette inquiétude naît chez ceux qui confondent l'usine de traitement de l'eau potable et la station d'épuration.

Qu'ils se rassurent : l'eau du robinet n'est en rien polluée, le circuit de l'eau propre arrivant au compteur n'a rien de commun avec le circuit d'épuration des eaux usées ( wc,lavabo, machines à laver...). Les eaux usées sont rejetées hors des habitations et collectées par les égouts.

L'eau usée, une fois collectée par les égouts est purifiée puis rejetée dans la rivière d'Eure par la station d'épuration de Louviers, sur le site des Grands Champs. L'arrêt de la station peut donc provoquer quelques débordements d'eau d'égout dans la rivière, mais seulement dans la rivière.

Aussi, l'arrêté pris par le préfet de l'Eure ne vise que les usagers de la rivière : pêcheurs et pratiquants de sports nautiques, comme le canoé-kayak, se voient interdire leur activité en aval de la station. Mais les consommateurs d'eau potable ne sont absolument pas concernés.

Bien des villes sont encore dépourvues de station d'épuration et bon nombre d'habitations ne sont pas connectées au " tout-à-l'égout" : on peut vivre sans station d'épuration et sans risque.

Bien entendu, sur le long terme, une pollution ponctuelle de la rivière finit par affecter tout l'environnement, si les réparations retardent la remise en service de l'équipement. Mais déjà, les techniciens s'affairent : une première ligne de traitement, alimentée par des groupes électrogènes, va être remise en service incessamment. Et la fin des réparations aura lieu plus tôt que prévu ce matin.

Pour notre santé, aucune inquiétude à avoir !

1 2 3 4 5 » ... 12