Boule de Feu de Remire

 
PRIMEROSE Serge Président du CD.973
PRIMEROSE Serge Président du CD.973
Après que le comité de pétanque de la Guyane que vous présidez ait sollicité le Club École Pétanque de Matoury pour l’organisation de la première édition du tournoi handi’pé, c’est au tour du club de la Boule de Feu de Rémire pour cette seconde édition handi’pé. Est-ce que l’on peut dire que cette démarche, vise à faire prendre conscience aux dirigeants de club qu’il faut faire une place aux personnes à mobilité réduite ?

Mais tout à fait M. JEROME tout à fait et, il n’y a pas que les clubs puisque tous les partenaires institutionnels et privés que nous avons sollicité ont répondus présents. Surtout que les personnes en situation de handicap sont des personnes qui n’ont pas cherchées leur handicap, la roue tourne et demain ça peut arriver à m’importe lequel d’entre nous.


Votre comité a été l’un des lauréats d’un appel à projet intitulé fait nous rêvez. Votre projet était justement axé sur les handicapés aux sports pétanque. Ce prix vous a t-il ouvert des portes par la suite ?

Bien sûr cela nous a ouvert des portes notamment avec la naissance de l’association handi’pé qui, à vue le jour avec le concours de M. PAMPHILE Christian. Depuis le comité de pétanque essaye d’améliorer les choses tout en ayant une meilleure cohésion sociale pour aider à l’intégration de ces personnes dans le sport, et il faut que nous allions de l’avant.


Tous les dirigeants de club de pétanque en Guyane saluent fortement l’initiative de votre comité qui vise à intégrer les personnes en situation de handicap dans le sport pétanque. Pouvons-nous dire que cette manifestation a de beaux jours devant elle ?

Oui, elle a encore de beaux jours devant elle et je pense qu’elle gagne à être reconnue et à prendre de l’ampleur chaque année nous allons essayer d’améliorer les choses petit à petit. Et puis il faut que cela avance et que ça explose dans le bon sens de toute façon.


À l’heure ou nous parlons, n’avez-vous pas l’impression que c’est un coup d’épée dans l’eau, puisque aucun boulodrome n’est vraiment équipé pour accueillir les personnes en situation de handicap notamment ceux qui sont à mobilité réduite. Quel aide votre comité peut-il apporter au club pour faire face à ce manque d’infrastructure non conforme et accueillir ces personnes dans de meilleures conditions ?

Alors dans le cadre de la base avancée avec le Conseil régional, qui est porteur du projet et le C.R.O.S.GUY qui prend le relais financier, il est question d’améliorer toutes les structures existantes pour justement accueillir dans de meilleures conditions toutes les personnes en situation de handicap il n’y a pas de soucis de ce côté-là, donc le projet avance et les besoins ont été répertoriés.




Rédigé par JEROME Armand le Mardi 4 Octobre 2011 à 06:30 | Commentaires (0)

Nouveau commentaire :