Blog « les rencontres » sur www.parcduverdon.fr

Des pommes, des poires et des jus de fruuuiiiits !


Pour la seconde année consécutive, le Parc naturel régional du Verdon en partenariat l’association Pétra Castellana, la maison Nature et Patrimoines et la commune de Castellane font appel à la presse mobile de l'association Fruits d'Avenir pour valoriser des fruits de vergers à Castellane.



Ce mercredi matin, la place du marché résonne des conversations des premiers acheteurs, et le bruit d'une machine inattendue attire les badauds : c'est le pressoir mobile de l'association Fruits d'avenir qui fonctionne à plein régime afin d'avaler les kilos de fruits qui s'accumulent déjà sur le trottoir. Amenés par des habitants du territoire pour les faire presser et pasteuriser dans la journée, ces pommes, poires et scoub... coings ont été ramassés aux alentours de Castellane, sur des arbres et dans des vergers souvent abandonnés.

Plutôt que de les laisser pourrir, l'idée est de les valoriser sous forme de jus, d'autant qu'il s'agit de fruits non traités et parfois d'espèces anciennes.

Fruits d'avenir, fondée par Henry Poulain, s'est lancée dans l'aventure d'un pressoir mobile et y associe des ateliers de taille et de greffe, s'inscrivant dans le projet à long terme du Parc du Verdon : remettre en valeur ces variétés anciennes et ces anciens vergers qui faisaient la richesse et la beauté du territoire il y a encore quelques années. Et ça marche ! D'année en année, le nombre de personnes impliquées s'accroît, le tonnage de fruits et de jus augmente, les vergers villageois se développent...

Aujourd'hui à Castellane, le soleil pointe son nez, l'odeur des pommes écrasées réveille les papilles et les guêpes. L'association des Croqueurs de pomme a pu dispenser son savoir et ses conseils sur les variétés connues et moins connues de pommes. Les premiers cartons de jus rejoignent les coffres des voitures. La journée va encore être longue pour faire disparaître la montagne de caisses débordant de fruits mûrs, mais le résultat en vaudra largement la peine !



Véritables trésors identitaires, les fruitiers locaux forment un patrimoine vivant et collectif révélateur de notre histoire et notre culture. Pendant que l'agriculture industrielle se concentre sur un nombre réduit de variétés, de très nombreuses variétés locales sont abandonnées et risquent de disparaître. Les fruitiers de variétés anciennes, adaptés au climat local et à la géologie, permettent que, toute l'année, les fruits locaux alimentent les besoins familiaux et les marchés de la région.

La réappropriation et la culture de ces variétés s'intégre dans une vision plus globale de l'adaptation des modes de production agricole au développement durable. Il s'agit aussi de réhabiliter et de promouvoir des systèmes de productions agro-écologiques, c'est-à-dire des exploitations dans lesquelles les espèces cultivées ont une diversité génétique et les systèmes de productions multifonctionnels sont rétablis. Un mode de production agricole qui permet de réduire la consommation d'énergie ainsi que la dépendance des cultures à l'irrigation et aux traitements phytosanitaires. En d'autres termes, c'est un mode de production agricole qui s'engage vers une transition énergétique et écologique.

Pour aller plus loin:

Association Fruits d'avenir
Association les Croqueurs de Pommes Alpes Latines
Association Petra Castellana
L'arboriculture dans le Verdon, variétés anciennes et savoir-faire paysans
Inscrivez-vous pour la prochaine formation du Parc  autour des savoir-faire paysans   les 21 et  22 novembre 2015







Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Spectacle/ Evénement | Chantier/ Atelier | Conférence/ Débat | Sortie/Visite