Céline Dodin - Bienvenue sur mon blog !

Mazaugues le 7/03/2016


Une première expérience bien sympa en équipe fille avec Sabine Ehrström, ma coéquipière de choc pour la Pierra Menta de cet été !

Petit récit de notre journée épique :
Déluge au départ de la maison... mmmmh, ça risque d'être long si le temps reste comme ça, mais ma météo, en quoi j'ai une confiance sans faille, me prédisait du temps avec presque du soleil à partir de 8h.... à voir !!!
On dépose donc les vélos sous le déluge, et oh miracle, quelques minutes avant le départ la pluie s'est arrêtée au plus grand bonheur de tous!

J'avais imprimé les papiers des consignes du Raid 15 jours avant, et Claire nous fait la lecture des consignes et nous redonne les horaires : 8h25 briefing puis 8h45 départ : Tout va bien !
Donc on se dirige sans pression vers le départ pour écouter le briefing, et à 8h25..... je suis encore en train de discuter, Sabine au petit coin.... oups..... mais il vient de donner le départ là ????
Aïe, où est ma coéquipière de choc ???? il faut que je la retrouve !! je vais à contre sens de ce paquet de raideurs qui fonce dans la ville.... j'évite les carambolages..... et ouf, je l'aperçois, et finalement on arrive à partir en milieu de paquet, casque et sac à la main pour Sabine qui finit de se préparer en courant
PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

On a appris plus tard que l'horaire de départ avait changé sur le site internet.. mais on avait pas regardé... bon, du coup on a failli rater le départ !

On part donc sur le trail qui nous emmène sur une CO score où nous nous retrouvons donc au milieu du paquet.... y'a plein de monde partout, c'est vrai que je n'aime pas trop ça, mais on finit quand même toutes seules à la fin, les choix dans l'ordre des postes ayant été différents pour les équipes qui nous entouraient.
PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

On prend alors nos VTT, je regarde la carte de VTT'O.... ouh, ça va être long tout ça !!! C'est pas qu'on est pas trop à l'aise sur un vélo, mais quand même...
ça se passe bien, même si on ne va pas très vite (on se fait doubler par plein d'équipes mecs qui roulent comme des fous !), et qu'on fait quelques petites erreurs parce que je lis moins bien la carte en descente, mais sans grandes conséquences.
PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

Finalement, je me rends compte que ce grand parcours tracé sur la carte est entrecoupé de petites épreuves, cool, ça sera plus ludique (je n'avais plus en tête exactement l'enchaînement des épreuves) : donc on fait une CO mémo très sympa, du tir à l'arc où on s'en sort avec le minimum de points pour avoir quand même un bonus, avant d'arriver à un parc à vélo.

PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

De là, on nous dirige vers un atelier de cordes : hummm.... ça fait longtemps que je n'ai pas fait un grand rappel comme ça.... Tu peux nous expliquer Romu comment on met en place le 8 ?
PACARAID : deux traileuses (dont une orienteuse quand même) sur un raid multisport

Puis on repart vers une bonne vielle CO : ça fait du bien au moral tout ça !
La CO se passe bien, avec peu d’erreurs, c’est joli !

Puis on reprend les VTT… Quand on me donne la carte, j’ai un petit coup de moins bien… humm, c’est que ça parait long et pas très roulant tout ça…. Mais bon, pas le choix, ça sera joli en haut du Mourre ! Et puis hors de question de couper !
On est parties à peine depuis 5’ que…. Le vélo de Sabine crève… aïe… c’est pas que, on a bien tout le matos, mais on avait prévu de ne pas l’utiliser … on est des traileuses, pas des mécanos de vélo… Merci à Aurélie et aux équipes qui se sont arrêtées pour leur aide, on a quand même tenté la bombe de mousse, à part faire de la mousse partout, ça n’a pas été concluant, et on s’est résignées à changer la chambre à air, après avoir enlevé les épines du pneu à la pince à épiler…

Un peu moral dans les chaussettes, on voit toutes les équipes qu’on avait doublées à la CO repasser devant nous… on a peur que la réparation ne tienne pas, mais finalement c’est bon !
Et c’est le début d’un long moment de solitude… on ne comprend pas, il n’y a plus aucune équipe qui nous double, on est seules au monde… on croise juste deux gars en VTT qui nous disent : « bon courage pour le portage, vous en avez un long qui vous attend !!! ». Ah bon ??? à ce point ?? On fait un petit portage, je me dis que c’est bon…. Mais c’était sans compter les 150m de dénivelée dans les cailloux à la verticale avec le vélo sur le dos !!! (là je fais un peu la marseillaise, mais pas tant….). On galère un peu, Sabine a un vélo assez lourd, c’est pas facile….

En haut du Mourre, on se dit que ça va aller mieux maintenant, le plus dur est passé… trop contente, je ne regarde pas trop la carte… et je vais sur le mauvais chemin, confiante par les traces de VTT au sol…. Aïe… et là c’est le drame… Sortie de carte, j’arrive pas à comprendre où on est… il me faut bien 20’ (c’est qu’on avait fait de la distance…) pour nous remettre sur le droit chemin, droit chemin où on continue à galérer, puisque chemin de crête où on a du mal à rouler.

On a un petit répit avec une grosse piste, et on attaque le final à flanc de falaise sur un single track… En fait, on aurait pas pu partir sur la section VTT en trail ???? ça nous aurait fait gagner du temps !!!
Sabine me dit que le soleil a bien baissé à l’horizon…. Ah oui, il est déjà 18h !!! oups, pourvu qu’ils ne nous aient pas enlevé les dernières balises !!

Mais c’est bon, on les a toutes… on finit par un final de toute beauté, à passer par le parc du village et devoir sauter un mur de 1m50 de haut…
Bref, cette section VTT a été un peu épique !

Au final, tout le monde nous attendait sur la ligne d’arrivée… on apprend qu’on était la dernière équipe sur le circuit, peu d’équipes derrière nous avaient passé la porte horaire du VTT, et elles nous avaient toutes doublées pendant notre crevaison !!
Et on apprend aussi que les podiums avaient été faits avant qu’on arrive, pour que les coureurs puissent rentrer chez eux pas trop tard… on avait été déclarées vainqueurs avant de passer la ligne d’arrivée car la seule équipe fille partie sur la boucle finale complète (on a quand même vérifié au vidage de puce !!). Donc c’est bien la première fois que je gagne une course avant de passer la ligne d’arrivée ;-)

Et on a même encore eu des pâtes pour ce qui a été finalement notre repas du soir !!!

Merci à Claire pour ta patience…
Et Sabine, c’était bien chouette cette course avec toi, même si je ne t’ai pas beaucoup montré la carte...

Céline DODIN
Rédigé par Céline DODIN le 07/03/2016 à 22:22 | Commentaires (0) | Permalien

Saint-Paul-Sur-Ubaye - 14 février 2016 - 22 km 1000m de dénivelée


Retour sur ce superbe trail qui m'a fait du bien dans la tête et les jambes !

Dimanche matin... le col de Vars est marqué fermé... Avec Tom Gaudion, on pose la voiture au col, pas de risque, et on met en application le plan B décidé la veille : descente en ski pour rejoindre Saint-Paul-sur-Ubaye ! Ben oui, ce serait dommage de ne pas y aller quand même et j'avais promis à Robert Goin que je serais là !
Snow Trail Ubaye Salomon : Victoire sur le 22 km !

Même pas besoin de déchausser, ça skie jusqu'en bas ! Et ça nous a fait un bon échauffement, je ne sais pas si c'est la colle sous la semelle des skis ou la faible pente de la route, mais on a bien poussé sur les bras et les jambes ! On a presque regretté de ne pas avoir opté pour les skis de skating...

Snow Trail Ubaye Salomon : Victoire sur le 22 km !

Snow Trail Ubaye Salomon : Victoire sur le 22 km !

Le temps de récupérer le dossard, poser les skis, se préparer, trotter 2', et c'est déjà le briefing et le départ. On se place pas trop loin de la ligne de départ, on se retrouve avec Laetitia Dardanelli et Océane Boutarin, mais je me place derrière, avec la grippe des 2 dernières semaines je n'avais pas beaucoup d'ambitions, et l'expérience de l'année dernière me faisait penser à juste titre que je ne pourrais de toute façon pas lutter sur les premiers kilomètres sur le faux-plat et les pistes damées.

Je pars donc à mon rythme. Je laisse les 3 filles devant moi sans chercher à accrocher : j'ai quand même bien ruminé à ne rien pouvoir faire pendant 2 semaines 1/2 et je me dis que j'ai tout perdu et que je ne serai pas de taille à lutter... mais finalement, étonnamment, les jambes ne vont pas trop mal ! je m'en rends compte parce que je garde à vue Laetitia et Océane, alors que je pensais ne plus les voir bien vite ! Je reviens vers elles en tout début de montée vers Fouillouse, je passe en me disant que si j'arrive à prendre un peu de temps sur elles dans cette montée ce serait bien, même si elles me reviennent dessus quand on sera à nouveau sur les pistes damées au-dessus.

Finalement, je vois que je reste devant toute la montée, je me sens bien, et je bascule en tête au sommet ! Il reste encore de la distance jusqu'à l'arrivée et je les vois pas trop loin, mais pour l'instant je me suis bien battue... donc il faut gérer une belle descente pour éviter de me faire croquer sur les derniers km de plat à la fin !


Je crois qu'il y avait un trou dans la neige à cet endroit ;-)
Je crois qu'il y avait un trou dans la neige à cet endroit ;-)

ça se passe bien sur les pistes damées, je tombe 3 fois dans la monotrace de raquettes mais c'est parce que j'essaie d'aller vite !
J'arrive sur les derniers km et je ne les vois pas derrière moi... il ne faut pas lâcher ! Du coup je donne tout ce que j'ai, là il n'y a plus de raisons de craquer, il ne reste pas beaucoup de distance ! Dans la dernière montée, je me rends compte qu'elles ne me reviendront pas dessus... le sourire arrive sur mes lèvres... je n'y croyais vraiment pas, je pensais venir à cette course pour gérer un bon entraînement après la grippe, en me disant que j'allais avoir du mal à me faire vraiment plaisir parce que les jambes risquaient de ne pas répondre.... Et ça a été tout le contraire ! J'ai laissé à mon corps le temps de se reposer sans essayer de courir malade, c'est dur, frustrant... mais contre toute attente, ça valait le coup ! T'as eu raison Benoit Bruyere de m'envoyer un petit texto la veille en me disant qu'il n'y avait rien de mieux que le repos !

Encore une belle expérience, ravie de cette belle victoire chez les filles et 19ème au scratch, des paysages magnifiques du vallon de Fouillouse que quelques rayons de soleil nous ont laissé admirer, et de cette superbe ambiance et de tous les encouragements chaleureux de la Haute Ubaye !
Snow Trail Ubaye Salomon : Victoire sur le 22 km !

Félicitations à Océane et Laetitia qui complètent le podium, c'était sympa de revoir Laetitia sur un trail, même si maintenant son entraînement est beaucoup plus focalisé sur le triathlon et que le format ne lui convient pas forcément !

RDV dans 3 semaines au PACA Raid avec Sabine Ehrström

Céline DODIN
Rédigé par Céline DODIN le 16/02/2016 à 13:53 | Commentaires (0) | Permalien

Actualités

2 décembre 2014


Re-tweet de l'Elysée

Céline DODIN
Rédigé par Céline DODIN le 12/10/2015 à 20:14 | Commentaires (0) | Permalien

Nice


Pas trop loin de la maison et un événement qui n'arrive pas tous les 4 matins en France, direction la semaine dernière les European Master Games à Nice.
Et ben oui, petit rappel que je suis vétérane... enfin W35 ça fait moins peur ;-) .

Et d'abord, c'est quoi les European Master Games ?
Et bien tout simplement un événement qui a lieu tous les 4 ans qui regroupe un grand nombre de sports différents au niveau du continent européen, pour toutes les catégories au dessus de 35 ans, en décalé avec les Jeux Mondiaux Master qui ont lieu tous les 4 ans aussi (les JO des > à 35 ans, mais avec de la CO !!! avec une prochaine édition en 2017 à Auckland).

Très fière que la CO fasse partie de la fête, je voulais vraiment faire au moins une épreuve, malgré mon travail très prenant en ce moment.

Du coup, pour moi, ça a été le sprint de nuit dans le vieux Nice. C'était bien sympa de voir des orienteurs courir dans tous les sens avec leur frontale sur la tête au milieu des touristes et des coureurs nombreux qui s'entraînent jusqu'à point d'heure sur la promenade des anglais ! Et un plaisir de refaire de la CO pour moi, malgré un tendon d'Achille encore bien douloureux, y'en a marre, il est temps qu'il se répare celui-là !
Au final, une première place et une course qui m'a fait bien plaisir !

En tous cas merci à tous les organisateurs d'avoir permis à la couse d'orientation d'être présente sur cet événement ! C'était bien sympa de vous revoir, et c'est important pour notre sport tout ce que vous faites !

http://emg-nice2015.fr/fr/
European Master Games 2015

European Master Games 2015

Céline DODIN
Rédigé par Céline DODIN le 12/10/2015 à 19:58 | Commentaires (0) | Permalien

Saint Paul sur Ubaye / le 15 février 2015 / 22km 1000m de dénivelée


Je savais que ça allait être dur après mes 10 jours de grippe et mes poumons encore bien encombrés… mais j’avais quand même bien envie de me maintenir sur le grand circuit, parce que c’est quand même moins sympa de rester en fond de vallée et de ne pas aller flirter avec le vallon de Fouillouse !! Dommage qu’il n’y ait pas eu un rayon de soleil, ça aurait été encore plus joli !

Dès les premiers km, j’ai senti que c’était pas un super jour… J’essaie de partir comme d’habitude, mais j’avais les jambes en coton, je vois passer 1 fille, 2 filles, 3 filles………….
Dur dur dans la tête quand tu comprends que de toute façon tu n’as pas de répondant dans les jambes, et qu’il reste encore… 20km et plus de 900m de déniv, parce que ce n’est que le début….
J’ai même presque eu un gros petit moral… mais je me disais que ça serait trop bête de ne pas monter à Fouillouse… ça change des sensations que j’avais eues au Trail "pas blanc" de Serre Chevalier, et je languis de les retrouver…
Mais bon, y’a pas de miracle à lutter contre les microbes et ne pas s’entraîner, il faut un peu de temps pour que cela revienne.
Snow trail Ubaye Salomon – Mon 1er vrai trail blanc !

Après ce long plat/ faux-plat montant du fond de vallée, arrivait la grosse difficulté avec la montée sur Fouillouse. Paradoxalement, cette montée m’a vraiment fait du bien.
Alors que je n’avais aucune vélocité sur le plat et dès que ça courait, j’ai recollé les filles de devant dans cette montée où tout le monde marchait… Même si je ne me suis retrouvée devant que quelques minutes, parce qu’après on était à nouveau sur des portions « roulantes » où on pouvait courir, et j’ai vu à nouveau tout le monde me doubler sans rien pouvoir faire…

Finalement, je passe au point haut avec Laetitia Dardanelli, 3’ derrière Irina Malejonock. Après, ça devait être une belle longue descente jusqu’à l’arrivée… mais le début de la descente dans le vallon de Fouillouse dans un vrai champ de patates était plutôt exigent…. Presque interminable…. Juste avant ma portion préférée du trail, un single en descente dans la forêt dans des traces de raquettes, je me suis régalée !!! J’ai même repris du temps à Irina, puisque je l’aperçois 30’’ devant à la fin de la descente, et j’avais pris un peu de temps à Laetitia…. Mais c’était trop court malheureusement , et rebolote pour une portion de plat avec des petites bosses jusqu’à l’arrivée, à l’image de toutes les portions roulantes pour moi, sans peps ni vélocité…. Je n’ai rien pu faire et je les ai vues partir jusqu’à la ligne impuissante….

Au final, bien contente de ma 3ème place, et d’avoir réussi à terminer ce trail, mon 1er trail blanc ! Ce n’était pas facile, exigent physiquement. Un peu frustrée du manque de jus sur les parties « roulantes », mais j’ai hâte de revenir sur ce format en forme, avec de quoi m’amuser un peu plus !

Félicitations aux filles qui ont vraiment été très fortes, avec une super ambiance ! Et à tous les bénévoles et organisateurs, au top et avec une extrême gentillesse….

A très bientôt !!
Snow trail Ubaye Salomon – Mon 1er vrai trail blanc !

Céline DODIN
Rédigé par Céline DODIN le 17/02/2015 à 17:11 | Commentaires (0) | Permalien
1 2 3 4 5 » ... 69