Club Seniors

Santé : la fracture sociale augmente




Clubseniors
Contrairement au cliché communément accepté et validé par un récent classement de l’Organisation Mondiale de la Santé, selon lequel la France pourrait s’enorgueillir du meilleur système de santé du monde, notre pays affiche de larges inégalités sociales face à la mort et en matière de santé. C’est ce que tend à démontrer Martin Hirsch, Conseiller d’État, Président d’Emmaüs France et Directeur général de l’Agence nouvelle des solidarités actives dans le dernier numéro du Bulletin épidémiologique hebdomadaire : « l’espérance de vie augmente régulièrement, mais les inégalités de santé ne se réduisent pas ! Certaines ont même tendance à s’aggraver ».

« Ces inégalités sociales face à la santé sont particulièrement marquées pour les populations les plus vulnérables. Ainsi, l’espérance de vie des personnes à la rue, sans domicile fixe, est d’environ 45 ans, d’après les quelques données disponibles. Autrement dit, l’espérance de vie des plus pauvres en France est plus proche de l’espérance de vie au Sierra Léone (34 ans), pays qui a l’une des espérances de vie les plus courtes au monde, que de l’espérance de vie de l’ensemble de la population française. »

« Autrefois, la pauvreté tuait brutalement. Aujourd’hui, elle tue tout aussi sûrement, mais plus lentement. Des inégalités qui ne touchent pas seulement les extrêmes, mais qui sont marquées entre les ouvriers et les cadres. Elles apparaissent précocement puisque dès l’école on détecte des différences dans la prise en charge des troubles de la vue, des caries dentaires et bien sûr dans l’évolution du surpoids, » précise Martin Hirsch.

Les plus instruits, les catégories de professions les plus qualifiées et les ménages les plus aisés bénéficieraient ainsi en toute logique d’une espérance de vie plus longue et se trouveraient globalement en meilleure santé.

Pour Martin Hirsch, la réduction des inégalités de santé demeure donc l’une des priorité de la cohésion sociale et doit être, à ce titre, la priorité des politiques de santé dans les années à venir.

Pour en savoir plus :
Le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire

Rédigé le Vendredi 26 Janvier 2007