Menu
Bienvenue sur IFoulki Média Bladi

UNE RADIO MAROCAINE POUR LA DIVERSITÉ, L'ÉMANCIPATION ET LA CULTURE

Le projet IFOULKI MEDIA BLADI (IMB), c'est l'éducation populaire respectant des citoyens, cultures, langues et traditions incluses. C'est un média pour l'émancipation des femmes, l'éducation civique des jeunes et des adultes et aussi l'éducation à la santé dans le respect de la culture et des traditions marocaines.

UNE RADIO MAROCAINE POUR LA DIVERSITÉ, L'ÉMANCIPATION ET LA CULTURE

Le Maroc s’est engagé pour la promotion de l’arabe et de ses langues originelles, tout en gardant le français comme langue administrative. Le nom de la radio, est associé à cette vision. Ilfoulki Media Bladi traduit ce multiculturalisme en employant deux mots très populaires : Ifoulki (en amazigh = mzien, en darija = belle) bladi (en darija biladi, en arabe classique = mon pays), auquel on ajoute “media”, marqueur international, et qui veut dire en arabe classique “radio”. En français, la traduction : “La belle radio de mon pays” et en anglais : « The best radio of my country »

 

IMB est une radio qui aime l’arabe marocain, la langue populaire commune à tous. Le « darija » est parlé par plus de 30 millions de personnes dans le Royaume et par 4 millions de Marocains installés à l’étranger. Le « darija » sur IMB est riche des variantes citadines, montagnardes, bédouines et hébraïques, qui fait le succès international des artistes et des chants du Maroc. A cette variété s’ajoute les parlers et musiques berbères. Le Maroc est le seul Etat ayant l’amazighe en tant que langue officielle, considéré comme le «patrimoine commun à tous les Marocains sans exception.» 


DIVERSITÉ CULTURELLE, MUSICALE ET LINGUISTIQUE

La musique arabe moderne et classique est très présente au Maroc comme à l’antenne de IMB. L’équipe de la radio va plus loin. Les musiques du Maroc sont un patrimoine commun à découvrir et transmettre. Sur IMB, vous écouterez aussi du Châabi rural et citadin, de la musique andalouse al-ala, suivi du gharnati et de musique hassanya du Sahara. Sans oublier la musique soufie dans toutes ses variantes gnaoui et féminines avec la hadra. Mais la radio, c’est aussi la promotion des jeunes talents marocains, que nous trouvons dans nos quartiers avec le blues, le rock, le reggae, le rap marocain, et l’électro des scènes rbaties et casablancaises. IMB : outil de découverte et de promotion de ces talents dont certains ont déjà percé sur les scènes internationales.



écoutez Bernard Gillet qui parle du projet :

bernardgillet.mp3 BernardGillet.mp3  (6.58 Mo)


 
Pour suivre le projet, inscrivez-vous à la newsletter :