Comment combattre les OGM ? – 5 actions possibles





Jeudi 11 Août 2016


Les OGM sont néfastes pour l’Homme et l’Environnement. Malheureusement, ils sont en train d’envahir le Monde. Comment pouvez-vous agir pour les combattre ?




5 actions possibles pour combattre les OGM
5 actions possibles pour combattre les OGM

Les OGM sont des menaces pour la biodiversité. Ils sont à l’origine de pollution génétique et ont pour but de standardiser l’agriculture. En plus, ils sont contre-productifs, puisque, jusqu’à preuve du contraire, ils n’ont pas encore résolu la faim dans le monde , qui était, soi-disant, leur objectif premier !
 
Et, bien entendu, les OGM sont source de pollution environnementale. Comme les plantes ont été modifiées génétiquement pour résister aux herbicides, par exemple, l’agriculteur pourra en pulvériser davantage, sans risquer de détruire sa production !
 
Enfin, les OGM sont dangereux pour la santé. Certes, aucune étude n’est vraiment venue prouver précisément cette corrélation, mais aucune étude n’est venue prouver le contraire. Donc, dans le doute, ne vaut-il pas mieux s’abstenir ?
 
Face aux géants de l’industrie chimique, comme Monsato, Sanofi Novartis ou AstraZeneca, grands fabricants d’OGM, il paraît difficile, voire illusoire, de lutter.
 
Alors, que doit-on faire ?
 
Baisser les bras ?
 
Ou dire simplement : “Beurk, c’est pas bien, Monsanto est un méchant !”
 
Ou, essayer d’agir ?
 
A notre petit niveau, il est possible de résister.
 
Voici 5 actions que vous pouvez, facilement, entreprendre.

1) Dénoncez !


Si vous le pouvez, n’arrêtez pas de dénoncer les OGM. Partagez les informations que vous avez en votre possession.
 
Pourquoi ne pas commencer par diffuser le livre ou le DVD de Marie-Dominique Robin, Le Monde selon Monsanto, très instructif et très pédagogique sur cette firme qui est en train d’empoisonner la Planète ?
 
Vous pouvez également, si le coeur vous en dit, participer aux manifestations qui sont organisées régulièrement.
 
Il y en a eu récemment (en mai 2016), partout dans le monde.

2) Mangez exclusivement bio (un moindre mal)


Attention, l’Union européenne, en 2007, a autorisé la présence de résidus d’OGM (0,9%) dans les produits bios.
 
Certains Labels bios, comme Demeter, sont plus stricts et refusent la présence d’OGM.

Toutefois, les techniques actuelles ne permettent pas de détecter des traces d’OGM en deçà de 0,01 % !
 
Même si bio ne signifie pas absence totale d’OGM, les produits AB paraissent largement moins contaminés.
 

3) Lisez bien les étiquettes


Pas toujours facile de repérer les OGM dans les produits que vous achetez.
 
Un produit industriel contient de nombreux ingrédients, issus de différentes sources.
 
C’est pour cette raison que Greenpeace a lancé un Guide des produits avec ou sans OGM , très pratique et très facile d’utilisation.
 
Il vous suffit alors de boycotter les produits avec OGM.
 

4) Cultivez votre potager et privilégiez le fait-maison


Pour éviter de devoir lire les étiquettes des produits des supermarchés, rien de tel que de produire ses propres aliments et de les cuisiner, en incluant des éléments bios les moins transformés possibles.

Nous le faisons depuis plus d'une dizaine d'années et nous nous en portons très bien. Le travail à fournir n'est rien par rapport aux nombreux bénéfices que nous en tirons !
 
Certes, vous aurez peut-être quelques traces infimes d’OGM, mais ce seront vraiment des résidus…
 

5) Ne baissez pas les bras et ne dites pas “à quoi bon ?”


L’ “aquoibonnisme”, cher à Gainsbourg, n’a pas lieu d’être dans un monde où l’argent et le commerce dominent tout.
 
Vous allez vous sentir seul parfois, mais continuez à résister. Vous finirez par être entendu par 1 personne, puis 2, puis 3, etc.
 
Et, petit à petit, votre action du départ prendra de plus grande proportion.
 
En tant que consommateur, vous avez le pouvoir de dire NON !
 


Voilà donc quelques actions que vous pouvez mener pour combattre les OGM. Si chacun fait sa part, il pourra être possible de changer les choses !
 
N’oubliez pas non plus que l’indignation doit s’accompagner de l’action !
 

Toutefois, le combat risque d’être de plus en plus difficile. Depuis quelques mois, les Etats-Unis font du lobbying auprès de la Commission Européenne, pour nous refourguer leurs « nouveaux » OGM  ! Ces derniers n’ont rien de nouveau et sont tout aussi nocifs que les autres. Mais, ils permettraient de contourner la réglementation européenne sur les OGM.
 
Et, fin juillet 2016, la Commission européenne a autorisé la commercialisation d’un soja OGM de Monsanto.
 

Mais, le combat doit continuer ! Ils n'ont pas encore gagné...

Espérons que la France va réagir, ne pas céder et prolonger son moratoire sur les OGM. Ce qui est d’autant plus hypothétique quand on connaît la position de certains candidats aux prochaines élections présidentielles. 
 

Pour aller plus loin...


Nous vous renvoyons à nos livres : 

- Pour cultiver votre potager de manière totalement naturelle, biologique et en permaculture, retrouvez ici les livres d'Isabelle Brunethttp://amzn.to/2b4XpUc

Son dernier livre : Un exemple de permaculture urbaine dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie :  

 

- Pour cuisiner des plats sains, équilibrés, gourmands, bios et faits maison, retrouver ici les nombreux livres de Katy Gawelik :  http://amzn.to/2aYlE2v

 

ISABELLE BRUNET





Nouveau commentaire :

Bien dans sa Tête | Bien dans son Corps | Bien dans son Environnement | Bien dans son Travail | Divers | Les Grands Personnages | Contes, légendes, histoires inspirantes






pub


Recherche

Inscription à la newsletter





 CopyrightFrance.com

http://www.wikio.fr