l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google

La détection des signaux faibles demeure une valeur sûre de la veille. La croissance exponentielle des pratiques conversationnelles sur les média sociaux aidant, l'équation recherche temps réelle + analyse de la tonalité est devenue le Graal de la recherche en ligne.


De l'analyse de la tonalité et des opinions
On sait que depuis le rachat de Datops par Lexis Nexis, l'agrégateur propose une offre intégrée, notamment le service "RiskMetrix" en mode alerte push mail activé dès que la tonalité d'un corpus de sources surveillées change anormalement.

Toujours dans le domaine de l'analyse linguistique et sémantique, l'éditeur Lingway propose quant à lui une offre à destination des institutions financières à partir d'une bibliothèque de termes spécifiques au secteur. Les opinions sont "traquées" dans les pages surveillées pour en extraire les éléments de langage qui expriment une tonalité ensuite analysée.

L'éditeur Temis a quant à lui construit autour de sa technologie de text-mining une application pour l'analyse de contenus générés par les consommateurs et clients de grandes marques : Luxid® for Sentiment Analysis.

L'actualité récente (voir plus bas les ressources de ce billet) ouvre une nouvelle voie de la réflexion sur le Traitement Automatisé du Langage : peut-on envisager le développement de modèles prédictifs à partir de l'analyse des sentiments et des opinions ?

Il n'est pas sûr que le traitement automatisé du langage puisse s'affranchir des structures de la langue qui évoluent entre un discours normé comme la communication financière et des modalités d'expression plus "libres" comme le développement des espaces de conversations plus spontanées tels les réseaux sociaux, le micro-blogging. Ce qui revient à souligner les limites d'une telle démarche : une lecture "à plat" d'un texte donné efface toute pertinence à l'analyse ; on perd ainsi nombre d'informations qui permettent de lier le contenu à un contexte lui-même porteur de sens (la nature de l'émetteur, ses motivations, la nature du destinataire visé, l'objet du message, ...)


________________________

Ressources :

L'analyse sémantique devient sentimentale (in 01net.com - 03/07/2008)
 
Une étude de vocabulaire débusque les PDG qui mentent sur leurs résultats (in La Dépêche - 20/10/2010)

Twitter mood predicts the stock market (Université de Bloomington, Indiana - 14/10/2010)


Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :