l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google


C'est le baromètre du capital risque en France établi tous les semestres par la société Chausson Finance.

L'indicateur recense les investissements réalisés par les sociétés de capital risque françaises (54 pour être précis) dans le secteur des nouvelles technologies.

Les tendances qui se dégagent sur le premier semestre 2005 :
  1. une baisse des montants investis de 9 % par rapport à l'indicateur précédent, soit en valeur absolue un montant de 298 millions d'euros répartis sur 244 projets entreprises (soit un ratio montant moyen investi par entreprise de 1,2 millions d'euros)
  2. une baisse de l'ordre de 30 % des investissements en phase d'amorçage et 1er tour (early-stage)
  3. chute des investissements dans des nouvelles sociétés : plus de 7 investissements sur 10 ont été réalisés dans des entreprises déjà financées par le capital-risque
  4. les 10 premiers investisseurs concentrent 50 % des montants investis ; les plus actifs :
    • Sofinnova avec 10 % des montants pour une part de 7,8 % des projets
    • Ace Management avec 7 % des montants pour 5 % des projets
  5. A noter que ces positions ne sont pas figées d'un indicateur à l'autre (à l'exception de Sofinnova qui demeure en tête des investisseurs pour la 5ème période consécutive) puisque seulement 4 de ces investisseurs étaient déjà dans le top ten précédent
  6. du point de vue sectoriel, le secteur des logiciels est le premier en montants investis (27 % du total) devant les biotechnologies (26 %). La plus forte croissance par rapport au précédent indicateur est à mettre au compte du secteur internet et e-commerce (+ 130 %). La plus forte baisse est enregistrée par le secteur des télécoms avec - 31 %
  7. du point de vue du stade de développement financé, on constate une croissance des montants investis en amorçage (Seed ou financement de la mise au point du produit ou du concept) qui représentent 10 % du montant total ; un très fort déclin des investissements de 1er tour (financement de la mise sur le marché du produit) qui tombent à 17 % du montant total. La somme des seed et 1er tour constitue l'early-stage (soit ce qui est considéré par les investisseurs comme la prise de risques maximales) chute de 31 % par rapport au semestre précédent. A contrario, les 2èmes et 3èmes tours de table, soit late-stage (phase d'expansion ou financement de la croissance) sont largement prédominants avec 73 % du total des sommes investies
  8. le montant moyen des 10 plus gros tours de table chute de 37 % pour un montant de 9,2 millions d'euros et dénote d'un retour du secteur de l'internet et du e-commerce
Pour résumer, Chausson Finance constate sur un an une diminution de 10 % des montants investis par les sociétés de capital-risque. A titre de comparaison, le niveau d'investissements sur le 1er semestre 2005 ne représente que 44% du pic enregistré au premier semestre 2000. L'indicateur relève aussi une tendance inquiétante : la chute des montants investis dans de nouvelles sociétés à mettre en relation avec la baisse sensible des montants investis en early-stage. Cette tendance dénote d'une volonté manifestée par les sociétés de capital risque de limiter de plus en plus la prise de risques et d'avoir une incidence directe sur le développement de produits innovants. A noter que la tendance est inverse aux USA où les investissements en phase d'early-stage ont atteint leur plus haut niveau depuis 3 ans. Enfin, l'indicateur relève le retour en force de l'internet.

Pour consulter l'indicateur

Rédigé par la machine à café le 14/10/2005 à 16:35 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest

Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :