l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google

La machine à café est-elle le nombril du monde ?
 
Le titre peut prêter à confusion. Il n'est pas de moi. Je l'emprunte à un article paru dans le dernier numéro de GQ* du mois d'avril rubrique EGO (1)

Quand à l'été 2006, j'ai décidé de renommer ce site ressources "La machine à café ", je me satisfaisais à l'idée de transmettre un message subliminal à ses lecteurs. Soit celui d'ouvrir la réflexion à tous les moyens de collecte et de diffusion de l'information (dans un cadre professionnel). Comprendre : pas uniquement les données numériques que nous renvoient les technologies de l'information et du web en particulier. Après 2 ans de production sous cette signature, je reste persuadé que le message est d'actualité ; voire plus évident devant l'excroissance des données numériques. Et ce n'est pas les quelques égarés à la recherche de filtres à café et autres marques d'arabica qui visitent ce site (il y en a, je les évalue à environ 5 à 10 % du visitorat) qui me feront changer d'avis.

Comme le précise l'article sus référencé, l'individu est aujourd'hui supposé se fondre dans une intelligence collective qui reste à construire. En réaction, il cherche à retisser un lien social qui se dilue dans les nouvelles technologies de la communication.

Pour l'anecdote, il y a encore peu, j'ai eu écho de cette histoire où un résauteur social invitait par l'intermédiaire de sa plateforme d'échange en ligne un autre résauteur à partager un café "virtuel". J'ai quelques doutes sur la spontanéité des échanges en question :
  1. l'interface machine impose un rapport de distanciation (le temps réel au sens technologique n'est pas l'instantanéïté)
     
  2. l'espace y est unidimensionnel (sans relief) et figé au mieux derrière un écran plat
Pour dire, que l'échange (réel celui là) qui peut se construire devant une machine à café s'organise suivant des règles qui n'ont pas cours dans le monde virtuel. Il se produit dans un cadre spatio-temporel qui donne lieu à sa scénarisation, donc une construction. L'échange n'est pas codifié par une acceptation altruiste des relations sociales. Il se construit dans le temps et l'espace. La machine à café peut faire partie de cet espace dans le sens où elle installe un rapport de convivialité dans la relation.

L'article de GQ est judicieusement construit autour d'un ouvrage (2) qui nous renvoie vers une construction narrative de notre société dans laquelle "la réalité est désormais enveloppée d'un filet narratif qui filtre les perceptions et stimule les émotions utiles."  Ou l'art et la manière de raconter des histoires parce que, nous ne demandons qu'à croire aux belles histoires. Ce "nouvel ordre narratif" organise nos schémas de perception. L'article avance l'idée que la machine à café - au delà de sa fonction première qui est de distribuer un breuvage - participe à la construction du lien social dans l'organisation. Elle fonctionnerait comme un "terminal relationnel" pour distribuer des informations de quelque nature que ce soit. Entre bavardages, rumeurs et dénonciations, les histoires se font et se défont devant la machine à café. A charge pour l'amateur de robusta de filtrer et trier les signaux captés pour ne retenir que ce qui lui assurera une ... bonne journée de travail.

A se demander si l'intelligence économique ne revient pas à céder au rituel du "petit noir" chaque matin devant "la machine à café". Alors la prochaine fois, que vous introduisez les pièces dans la machine, pensez y

« Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait :

S'il te plaît... raconte moi une histoire»

Avec ou sans sucre ?...

_____________________

Ressources :

Le sommaire de GQ N°2

* prononcez Djikiou. Le magazine qui parle aux hommes sur un autre ton

(1) Le site de la machine à café y est cité (et pour cause : j'ai été interviewé par le journaliste)

(2) Storytelling - La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits / C. Salmon (Ed. la Découverte)




Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :