l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google

 

Vers la fin du quotidien papier ?

Ce n'est pas moi qui le dit, mais une question que pose le quotidien Le Monde à R. Cauthorn, pionnier de l'information en ligne aux Etats-Unis.

Page de pub : Whaou !... C'a ressemble à la nouvelle version windows, mais ce n'est pas Vista.

C'est un peu comme lorsqu'un gamin apprend que le père Noël n'existe pas : Whaou ! Pour une nouvelle c'est une nouvelle ! Jugez plutôt :

"La révolution numérique est déjà en cours". Le journaliste estime que les lecteurs de demain sont les digital natives (ceux qui sont nés avec l'internet) d'aujourd'hui et que sous l'effet des avancées technologiques prochaines, les comportements de lecture vont radicalement changer. Mais encore ?

Il y va d'un changement culturel qui s'apparente plus à un séisme dans les pratiques de consommation de l'information qu'à une relecture nostalgique de l'histoire du média presse.

"Dans le passé, engranger, collecter, archiver un nombre important d'informations était un acte valorisé. Aujourd'hui, un jeune se considère "informé" s'il est capable d'aller chercher l'information." Le stockage des données numériques permet à tout moment d'effacer (pour certaines catégories de données) la variable temps entre la production de l'information et sa consommation.

Le lecteur de demain devient un filtre capable de trouver l'information souhaitée (en fonction de son besoin) dans des fûts de données informationnelles. Ce qui d'après notre expert n'exclut pas la possibilité de consommer de l'information en continu comme c'est le cas aujourd'hui.

Sauf que cette information ne sera plus matérialisée par un tabloïd, canard et autre gazette, mais disponible dans un format numérique.

- Whaou ! C'est pas un peu exagéré ?

- Surement pas :
  1. c'est politiquement correct (moins de déstruction d'arbres, moins de gazoil brûlé pour assurer l'acheminement des journaux aux points de vente, moins de déchets)
     
  2. c'est sur le plan économique moins générateur de coûts (fabrication,logistique  transport, stockage) pour les producteurs, diffuseurs. Reste à trouver le bon modèle économique !
     
  3. c'est peut-être (pour répondre au point précédent) avancer l'idée que les annonceurs y trouvent aussi un intérêt économique en focalisant leurs achats d'espaces publicitaires vers la cible recherchée via la publicité contextuelle
    
Et puis au final : tout le monde sait que le Père Noël n'exsite pas !!!

Vers la fin du quotidien papier ?


Rédigé par ludovic bour le 13/02/2007 à 22:35 | Commentaires (0) | Permalien | Trackbacks (0)

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest
Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :