l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google

Les Pages Jaunes rient jaunes
C'à y est : c'est maintenant officiel, l'opérateur historique se désengage de sa filiale Pages Jaunes. La rumeur enflait depuis quelques jours, France Telecom vient d'y mettre un terme en annonçant le 7 juin dernier (voir le communiqué de presse) vouloir se désengager partiellement ou totalement du groupe Pages Jaunes au motif que ses activités ne sont plus en adéquation avec la stratégie de l'opérateur historique.

Bon et alors ? Au-delà de l'opération financière (qui soit dit en passant s'annonce juteuse pour FT - ne pas confondre avec le quotidien de la presse financière qui édite sur des pages couleur saumon), quel est le rapport avec le marché de l'information professionnelle ? Plus important qu'il n'y paraît !

Explication : le métier de Pages Jaunes ou plutôt du groupe est organisé autour des activités dans les domaines des annuaires aussi bien grand public que professionnels, du marketing direct et (on le découvre de plus en plus) des services géographiques. Pour résumer :
  1. l'activité à plus fort indice de notoriété : l'annuaire des Pages Jaunes (on n'explique pas le principe, le baromètre ISL Crédoc 2004 précise que l'annuaire touche sous divers formes 90 % des foyers français ; on peut dire à ce titre que l'annuaire est le best-seller toute catégorie). Certains s'avancent à parler de cercle vertueux pour décrire le modèle économique de l'annuaire, d'autres de vache à lait là où finalement on retrouve une logique qui est celle adoptée par le moteur de recherche Google : le client n'est pas l'internaute (le lecteur dans le cas de l'annuaire) mais l'annonceur
  2. la création et l'hébergement de sites internet pour les professionnels
  3. les renseignements téléphoniques (malgré les quelques 7 milliards d'investissements publicitaires engagés ces derniers mois, qui a retenu les 3 chiffres qui figurent derrière le 118 ... ?) 
  4. Pour les activités davantage liées à la competitive intelligence :
  • le marketing direct. De la production de bases de données BtoC et BtoB avec Wanadoo Data aux services à valeur ajoutée tels que la normalisation, l'enrichissement, l'analyse, le ciblage géographique ou sociologique, bref tout ce qui constitue le traitement des données brutes. Sans omettre la dimension internationale de cette activité avec la filiale Kompass pour la partie BtoB
  • les services d'information géographique et de géolocalisation avec Mappy
Du cash pour FT et la possibilité pour le groupe Pages Jaunes de trouver un nouveau partenaire capitalistique (et plus si affinités) pour envisager de nouvelles perspectives de développement. Il paraît que les systèmes d'information géographique sont très tendance.

Alors les Pages Jaunes vont-elles finir par rire jaune ? Pas si sûr. 


Rédigé par la machine à café le 27/06/2006 à 15:38 | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest
Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :