l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google

Nouvelle offensive du BlackBerry

 
3 mois, soit un été entier : c'est le temps qu'il a fallut à RIM (le communiqué de presse) pour reprendre l'offensive avec son produit phare : le BlackBerry (le Smartphone qui bouscule le marché des applications mobiles). L'été n'avait pas encore pris les attributs d'une catastrophe nationale pour cause d'intempéries que le petit boitier déchainait les passions "sécuritaires". Je vous renvoie vers les épisodes suivants :
  1. Friture sur la ligne BlackBerry
  2. French ban BlackBerry (suite)
Revoilà donc le boîtier sur le terrain de la normalisation. Le 25 septembre, la société RIM a décroché la certification "Common Criteria Evaluation Assurance Level 2 augmented" (norme ISO) sur son serveur BlackBerry Enterprise, ainsi que sur le logiciel qui accompagne le boîtier. La norme en question est un standard international qui porte sur la couche sécurité des technologies (intégrité, inviolabilité, confidentialité, authenticité des données).

Soit, mais certains avancent  déjà (avant que la DCSSI ne se prononce sur ces nouveaux éléments) que le problème demeurre. La certification du serveur et du logiciel acquise, rien ne permet de lever le doute sur l'inviolabilité des contenus lors de la transmission, bien que RIM se défende d'employer l'un des systèmes de chiffrement des données (qui transitent entre ses serveurs relais) le plus sûr actuellement.

Bref, les tergiversations sur d'éventuelles failles sécuritaires ou la présence de backdoor (pour le compte de services de renseignements étrangers) comme le laissait supposer les diverses alertes émises par le SGDN sont loin d'être closes. Elles alimenteront durablement les débats entre techniciens et experts en sécurité des systèmes d'information parce les assureurs ont fait d'un postulat simple un métier : à savoir que le risque zéro n'existe pas !

Le débat technique occulte une autre réalité : la stratégie de RIM pour "faire le marché" des smartphones. A n'en pas douter, la certificication obtenue entre dans une stratégie offensive qui vise à
occuper une position dominante sur le segment des smartphones pour les entreprises et administrations. Après l'Amérique du Nord, l'Europe, à moins que l'iPhone d'Apple ne vienne perturber ce scénario déjà écrit en l'absence d'alternative européenne.
 
_________________________________

Ressources :

2 points de vus très complets sur la question :

- C'est reparti sur le BlackBerry ! (vu de l'intérieur d'EADS)
- la dernière Newsletter de HSC Hervé Schauer Conseil (N° 36 août 2007) point 10 : La sécurité "au jour d'aujourd'hui"




Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :