l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café


Translation

Powered by Google


medium_webaroo.gif
Alors que la tendance est au développement des connexions wi-fi (connexion à Internet haut-débit sans fil) accessibles depuis des trains, avions, chambres d'hôtels, etc... voilà une initiative originale : Webaroo

La société éponyme de l'application annonce le lancement de ce moteur de recherche qui indexe des sites sur le disque dur du poste client et permet d'effectuer des recherches en mode non connecté. Un aspirateur de sites en quelques sorte.

Mais quel est l'intérêt d'un tel outil qui vise en priorité une population - a priori - nomade alors que le développement des connexions wi-fi se généralise ?

D'après les fondateurs de l'outil, son intérêt tient au fait :
  1. qu'il indexe un sous ensemble (jugé pertinent à partir d'une analyse approfondie des pages Web en terme de qualité, taille et couverture) ce qui rejoint le constat que la majorité des internautes se limite aux deux premières pages de remontées de résultats sur les moteurs de recherche (voir à ce sujet le billet daté du 06.03.06 "La recherche d'information sur les weblogs"). Un des arguments chocs développé par les créateurs de l'outil est que Webaroo permet d'éliminer toute redondance, ainsi que les sites sans intérêt
  2. que les temps d'affichage des pages demandées est immédiat puisque les données sont stockées directement sur le disque dur du poste client
  3. qu'à chaque connection au web, l'outil met à jour les pages indexées (essentiel pour un site d'actualité régulièrement mis à jour)
  4. que l'accès à cette librairie de sites constituée par l'utilisateur peut se faire - déconnecté - depuis n'importe quel support mobile (téléphone, PDA notamment)
  5. la constitution de packs web (sur un thème donné) téléchargeables
Un accord vient d'être passé avec le constructeur ACER qui devrait doter ses PC portables d'une capacité supplémentaire de 40 Go pour stocker les données du web récupérées depuis l'application Webaroo. D'autres accords sont en cours de négociation avec d'autres manufacturiers detechnologies mobiles.

Difficile d'imaginer un marché pour ce type d'application, ne serait-ce que parce qu'aujourd'hui avec l'amélioration des connexions wi-fi la tendance est aux connections permanentes. On peut cependant croire que ce type d'outil peut intéresser des pays et zones à faible couverture wi-fi, notamment dans les pays émergents. Sans compter que Windows IE propose déjà ce type de fonctionnalités

Pour tester Webaroo

Pour compléter l'information, un article du New York Times (rubrique Technology)

Source : Good Morning Silicon Valley

PS. Pour revenir à l'actualité du déploiement des réseaux wifi, voici 2 billets récents parus sur Silicon.fr quant au projet de couverture dela ville de San Francisco par Google et EarthLink :

  1. Wi-Fi: Google et Earthlink couvriront San Fransisco (06.04.06)
  2. Google : le Wi-Fi gratuit de San Francisco en péril ? (11.04.06)

Rédigé par la machine à café le 18/04/2006 à 13:55 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest
Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :