Soyez ravis par vos enfants!

Dans la cuisine !

Comment s’organiser à la cuisine, gérer le temps, les repas, les courses, tout en respectant les enfants et le budget.


Pour ne pas se noyer dans son évier

Jeux d'eau
Jeux d'eau
Commençons par le commencement et la base de la méthode de Flylady : avoir un évier qui brille ! L’évier tenu propre et débarrassé est l’essentiel pour avoir le sourire le matin en se levant. On peut le faire dans les règles de l’art http://smz.phidji.com/flylady/lessons/evier.htm ou bien commencer « à petits pas ».
Débarrasser l’évier : la vaisselle sale au lave-vaisselle et la propre au placard ! Si on n’a pas de lave-vaisselle, à la plonge !
Remplir d’eau chaude avec du produit « nettoie-tout ».
Récurer tout ce qui a besoin de l’être (évier, égouttoir, plan de travail, table, sol).



Pour tout le nettoyage de la cuisine, j’utilise le même produit qui contient de la javel (j’appelle çà un produit « nettoie-tout »), pas la peine de multiplier les produits miracles et les lingettes pour-tout-ce-qui-peut-être-nettoyé, invention du marketing, très chères et pas franchement respectueuses de l’environnement.


Une habitude

Si on se fixe cette tâche à faire tous les jours pendant 27 jours (même si on ne fait que cela), on risque de prendre l’habitude, et de ne plus pouvoir se passer de nettoyer son évier, alors on saura qu’on est sur la bonne voie vers le scintillement de toute la maison.

Le rangement des placards

Le rangement des placards :
Pour les adeptes de Flylady, vous choisirez de ranger les placards, lorsque vous en serez à la zone qui comprend la cuisine. Pour les autres, choisissez juste un moment où l’essentiel de la cuisine est propre et rangé et où aucune autre tâche urgente ne vous attend. Pour ne pas se fatiguer, donnez-vous un temps limité pour cette tâche (le timer est très utile pour çà !).
- Eliminer l’inutile : tout ce qui est en double ou cassé ou dépareillé.
- Vider les fonds de placards : les produits périmés à la poubelle (épices qu’on traîne depuis des années, les aliments achetés « pour essayer » et qu’on n’a jamais osé goûter, les produits exotiques qu’on ne sait pas cuisiner)
- Planifier des menus avec ce qu’il faudra manger rapidement : les légumes secs qu’on ne fait jamais parce qu’on ne prend pas le temps !



Planification des courses et repas

Oui vous avez bien lu « planification »… ce qui signifie, se fixer un jour pour faire les courses, mais aussi prévoir ce que l’on va manger pour ne pas y passer la journée, …aux courses !
En pratique, pour les débutants : prendre un bloc-notes. Sur la première page, on note les menus de tous les repas de la semaine. Vous allez un peu vous creuser la tête, mais après vous verrez le temps gagné !
Sur la page suivante, on note la liste de courses des menus prévus, on arrache la feuille du bloc-notes et zou ! au supermarché ! Le bloc-notes reste à disposition de toute la famille pendant la semaine, çà permet de noter les achats à faire, ou les envies de menus…comme ça plus personne ne râlera pour les biscuits ou la mousse à raser oubliés.
Notez bien le mois sur vos plans de menus, pour pouvoir les ré-utiliser à la même saison de l’année suivante (une soupe de potiron au mois d’août, bof..).

Et les enfants, dans la cuisine ?

Comment occuper les enfants pendant la préparation des repas ? Premièrement, en éloignant ce que l’on ne souhaite pas voir entre leurs petites mains. En mettant à leur disposition : paniers de fruits ou en-cas sains et faciles à manger, vaisselle incassable, boites en plastique, conserves…
Il y a pleins de ressources pour occuper les enfants pendant que l’on prépare le repas :
- la cuisine des petits
http://www.webzinemaker.net/maisonenfant/index.php3?action=page&id_art=26237
- cuisiner avec les grands
http://www.webzinemaker.net/maisonenfant/index.php3?action=page&id_rubr=38
- les classiques dessins et coloriages ou pâte à sel sur la table
- ranger les courses dans les placards
- un grand saladier et des ustensiles, pour vider, verser, stocker, de la semoule (ou autres graines que vous aurez récoltées dans les fonds de placards), et aussi balayette et pourquoi pas camions de chantier.
Le sol devient parfois un vrai chantier aussi, mais de toute façon, un coup de balai est souvent indispensable après les repas.

Rédigé par Laetitia Bresse le Mercredi 4 Juin 2003 à 00:00 | Lu 15806 fois