GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE

Mercredi 26 Septembre 2012

Présentation de la Gymnastique Artistique Masculine



Avis aux acrobates et équilibristes !

Qu'est-ce que la GAM ?

La Gymnastique Artistique Masculine (ou GAM) est une discipline minutieuse. Dans sa perfection, elle réunit à la fois des aptitudes physiques individuelles comme la force, la coordination et la souplesse à travers des exercices parfaitement contrôlés, mais aussi des caractéristiques artistiques telles que créativité, esthétisme et expressivité. C'est donc une discipline complète, exigeante où alternent puissance, technique maîtrisée et beauté du geste.

Des disciplines pour tous les goûts...

C’est une symphonie de mouvements qui s'exprime à travers six spécialités : le sol, les arçons, les anneaux, la table de saut, les barres parallèles et la barre fixe.



 

Le sol

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
Le sol est un travail d'acrobate. Sur une surface de 12 m sur 12 m, les gymnastes doivent s'exprimer en alternant des mouvements d'acrobaties et des chorégraphies. Au gymnaste de trouver le bon dosage entre détente, explosivité, force, souplesse et équilibre. Pas de musique pour les garçons, qui doivent composer selon des contraintes : 3 à 4 séries acrobatiques à exécuter dans au moins deux directions (avant, arrière, et latérale), mouvements d'équilibre, de souplesse, de force à inclure. 

Le cheval-arçons

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
Il s'agit pour le gymnaste d'enchaîner les mouvements suivants :  mouvements circulaires du corps, cercles des deux jambes, ciseaux avant et arrière, passages alternatifs de jambes. Le tout est exécuté sans élan, sans interruption et en déplacement sur les trois parties de l'engin. Seules les mains peuvent toucher le cheval. L'équilibre est la principale qualité développée, les gymnastes réalisant un travail en appui complexe. 
C'est un agrès difficile, qui peut donner le tournis ! 

Les anneaux

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
C'est par excellence la discipline qui sollicite force et puissance. L'enchaînement consiste à alterner des éléments d'élan, de force et de maintien, à une hauteur de 2m80.
Le gymnaste doit faire en sorte que les anneaux ne balancent pas pendant son mouvement, sous peine d'être pénalisé. L'exercice doit compter au moins deux appuis tendus renversés. Des éléments techniques comme la crois de fer doivent être maintenus au moins 2 secondes. Attention à ne pas sous-estimer l'importance de l'équilibre...

 

La table de saut

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
Prêt à vous envoler ? Cette épreuve consiste à sauter à l'aide d'un tremplin par dessus une table de saut en effectuant un mouvement acrobatique, et ce, après une course d'élan où il est question de prendre le maximum de vitesse. L'appel sur le tremplin doit être explosif. Après une brève impulsion sur la table (une ou deux mains), le gymnaste réalise alors une figure de haut vol avant de se réceptionner dans l'alignement de la table. Vous allez avoir la tête à l'envers ! 

 

Les barres parallèles

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
L'épreuve est une combinaison permanente de suspension et d'équilibre, d'élan, de voltige et de maintien, une variation dynamique avec un travail au-dessus et en-dessous des barres. 
Le travail actuel tend vers des difficultés comme les grands tours arrières ou les doubles saltos entre les barres. 
Une, deux ou trois rotations composent maintenant les exercices. Les sorties sont de plus en plus complexes, et exécutées avec beaucoup d'amplitude. Les bras vont être sollicités ! 

La barre fixe

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE
Envie de décrocher la lune ? Ou des envies de soleil ?
Dans cet exercice, les gymnastes enchaînent les rotations autour d'une barre. Elles doivent être limpides et continues. Leur corps ne doit jamais toucher la barre. 
Au plus haut niveau, les gymnastes réalisent dans leur mouvement trois, voire quatre lâchers de barre, parfois enchaînés, parfois avec une pirouette. La sortie permet d'apprécier le sens acrobatique et spectaculaire du gymnaste, qui combine les rotations dans tous les axes.
. ..