Présentation du site




Présentation du site

Le document d’objectifs a été réalisé par l’Office National des Forêts et validé en COPIL en 2001. Il a été actualisé et validé en 2015 par le CPIE du centre Corse. La mise à jour des fiches action a été rajoutée en annexe 2 de ce DOCOB. L’arrêté préfectoral en date du 15 octobre 2015 portant approbation du DOCOB.

Concernant ce site d’intérêt communautaire, il s’étend sur 513 hectares, mais suite à une pré-étude sur les habitats et à un ajustement cadastral, il a été décidé par le COPIL de travailler sur 520 hectares.

La zone correspond à une partie des deux versants Nord et Sud de la vallée de la Tartagine depuis la limite du territoire communal de Castifao jusqu’au vieux pont génois qui enjambe la rivière. Au Sud, le site s’appuie sur la rive droite du ruisseau de Vadarbico. Les deux communes concernées sont la commune de Vallica et celle de Moltifao.
Les limites de la zone Natura 2000 ont été arrêtées suite à une étude sur le terrain réalisée à partir de l'automne 2000.
Les communes de Vallica et de Moltifao appartiennent au territoire du Parc Naturel Régional de Corse (PNRC). La forêt communale de Vallica (103 ha), en majorité comprise dans le site est soumise au régime forestier.
Une partie du site correspond à la ZNIEFF de type 1 de la yeuseraie du Giussani.

Le milieu physique :
Le territoire communal de Vallica appartient à la région agricole de la Montagne Corse (Haute Balagne) et, plus historiquement, à la microrégion du Ghjunasani qui regroupe aussi les communes de Mausoleo, Olmi-Capella et Pioggiola. Cette micro région correspond à la haute vallée de la Tartagine. Une partie de ce territoire comprend également des portions de ceux d'Asco et Moltifao.
Fortes pentes et relief plus doux participent à un ensemble de paysages de paysages ouverts ou boisés, proches et lointains à la fois dans un ensemble rude et hamonieux. La vallée de la Tartagine est séparée de celle de l'Asco par le massif du Monte Padru ( 2390m) et de celle du Golo par les aiguilles de Palasca.
Les paysages ouverts (prairies, maquis) correspondent aux pentes les plus faibles, et en particulier à proximité du village. La forêt couvre les zones les plus pentues.

Le milieu naturel :
La proposition de Site d'Intérêt Communautaire s'étend de 400 à 850 m d'altitude environ, ce qui correspond à l'étage méso méditerranéen, série méso méditerranéenne supérieure du chêne vert et de l'arbousier. Le site atteint la zone de transition entre le méso et le supra méditerranéen au niveau du Monte Rosso (731m) en versant nord et au niveau, et au niveau de A Cima (861m) en versant sud.
Outre le matorral arborescent à genévrier oxycèdre (zone importante entre le ruisseau de Castiglione et celui de Scalambra, en rive gauche de Tartagine) et les landes épineuses, la forêt de chênes verts est dominante. Différents types de peuplements ont été identifiés :

  • Zones rocheuses et fruticées basses : zones non forestières souvent très rocheuses (barres, dalles) portant un maquis clairsemé. Le genévrier oxycèdre est abondant.
  • Chênes verts clairsemés sur maquis bas : peuplement à chênes vert dominant, très ouvert, accompagné d'un maquis à ciste, genêts, et genévrier caractéristique des zones fortement rocheuses et pentues ainsi que des zones dégradées.
  • Chênes verts denses : peuplement de chêne vert dominant avec un couvert complet et une hétérogénéité des classes d'âge.
  • Vieilles réserves de chênes verts : peuplement très vieilli, caractérisé par la présence de très vieux chênes traités en têtard.
  • Ripisylve : peuplement de bord de rivière essentiellement constitué d'aulnes glutineux avec des saules, des peupliers et quelques pins maritimes.