Le blog de Pierre PASCALLON

LE BLOG de Pierre PASCALLON

07/04/2011 - 11:32

VI- A coeur ouvert

7 Avril 2011 par le Président de La République"


"Pierre Pascallon est l'élu qui a le plus suivi et plaidé les dossiers de Pechiney -Alcan de 1984-86 à 2008

 

Les Pouvoirs Publics n'ont pas daigné l'inviter pourtant à la visite d'Alcan ce Jeudi 7 Avril par le Président de La République"

 

 


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

Henri CROIZIER


Laboratoire matériaux caoutchoucs polymères élastomères POLYDYAM


Bonjour Monsieur PASCALLON,

 

Tout d’abord recevez mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

 

J’ai plaisir à vous indiquer que depuis le 29/12/10, le laboratoire matériaux est enfin une réalité.

La SAS PolyDyam est née exclusivement avec des entreprises privées. Nous avons 22 sociétés qui ont investi dans ce challenge.

J’ai pu obtenir que le siège et le laboratoire principal soit sur Issoire, bien que les entreprises soient réparties sur le territoire national.

 

L’Etat a retenu notre projet dans le cadre des plateformes d’innovations et si il accepte notre montage financier, nous devrions avoir la dotation prévue pour le lancement des plateformes.

 

Nous avions démarré ensemble ce projet il y a déjà quelques années car nous savions qu’Issoire avait ce potentiel « matériaux ». Tout n’a pas été facile, mais finalement la persévérance a fini par être reconnue.

 

J’aurais vraiment plaisir à vous présenter ce laboratoire si votre emploi du temps le permet.

 

Merci de votre soutien et surtout d’avoir initié cette démarche.

 

Au plaisir de vous revoir et très bonne année.

 

Bien cordialement

Henri CROIZIER


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

06/11/2010 - 12:18

VI- A coeur ouvert

Le redécoupage électoral de la circonscription d'Issoire : néfaste pour la ville d'Issoire et son « pays »


Le redécoupage électoral de la circonscription d'Issoire :

         Force est de reconnaître que le redécoupage électoral de la circonscription d'Issoire ne va pas aider à y parvenir.

-       Prenons d'abord « le pays d'Issoire ».

La ville d'Issoire devra avoir demain encore comme hier la volonté de maintenir son statut de « ville capitale », au centre de son « pays ».

         Force est de reconnaître que le redécoupage électoral de la circonscription d'Issoire ne va pas aider à y parvenir.

-       Prenons d'abord « le pays d'Issoire ».

Il est, en effet, démantelé par un « charcutage électoral » - il faut appeler un chat un chat -, qui ôte à la zone d'attractivité évidente de la cité de St Austremoine toute la « montagne » du côté Sancy, puisque, désormais, les cantons d'Ardes et de Besse en particulier n'en feront plus partie.

-       Issoire, « ville capitale » ?

Il faudra pour se faire demain comme hier continuer à conforter les pôles industriel et militaire, les équipements d'une cité forte et active à mi-chemin entre le Sud et le Nord du Val d'Allier.

         Vers le Nord du Val d'Allier ? En rajoutant les cantons d'Aubière et de Vertaizon, banlieue de Clermont-Fd, dans la nouvelle circonscription législative d'Issoire, il a été ratifié une logique territoriale qui déporte de plus en plus la cité de St Austremoine vers et dans la grande agglomération clermontoise.

         On sait que l'on doit ce redécoupage électoral à de « petits » arrangements politiciens entre deux « grands »  politiques. Ce redécoupage électoral qui fait encore plus désormais de la circonscription d'Issoire un fief socialiste imprenable n'est vraiment pas  bénéfique – c'est le moins qu'on puisse dire – à la ville d'Issoire et à son « pays ». On s'étonne que sauf si on a mal écouté, nous n'ayons entendu aucun élu de la cité de St Austremoine – de la majorité comme de l'opposition – pour le dénoncer.




Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

23/07/2010 - 18:52

VI- A coeur ouvert

Communiqué de
Pierre PASCALLON
Maire d’Issoire de 1989 à 2008


confirmation officielle

C’est avec une immense joie que nous avons appris la confirmation officielle de la construction d’une fonderie aluminium-lithium à l’usine Alcan-Rio-Tinto d’Issoire.

 

 Nous n’avons cessé, depuis la 2ème partie de la décennie 1980, de plaider pour cet investissement à Issoire.

 

 Cet équipement va permettre de pérenniser le site industriel de la cité de Saint-Austremoine et de faire de notre ville, comme nous le souhaitions, le centre mondial pour les nouveaux alliages métalliques destinés en particulier et surtout à l’aéronautique.

 


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

13/06/2010 - 18:50

VI- A coeur ouvert

Réaction de Pierre Pascallon sur la moto VOXAN


La moto VOXAN

C’est avec une immense tristesse que l’on prend connaissance de l’épilogue de l’aventure VOXAN, rachetée par Gildo PALLANCA PASTOR, le patron monégasque de la marque de voiture GT VENTURI, qui entend rapatrier la moto issoirienne produite à terme à Sablé-sur-Sarthe.

 

         La moto française VOXAN à Issoire était –outre l’apport industriel pour notre ville- un extraordinaire vecteur de notoriété et de promotion de la cité de Saint-Austremoine, jusqu’au Pays du Soleil Levant (JAPON).

 

         Il fallait donc tout faire –et notre sentiment est que ça n’a pas été le cas- pour explorer à fond toutes les pistes de reprise du conducteur issoirien par un industriel s’engageant à poursuivre la fabrication dans notre ville ; et –autour de ce repreneur- mobiliser tous les Pouvoirs Publics soucieux de préserver une filière française de la moto [dont l’Etat avec "le fonds stratégique d’investissement"(FSI)].


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

04/11/2009 - 20:54

VI- A coeur ouvert

Pierre PASCALLON
Président de l’APDA
Député Maire Honoraire d’Issoire


MARQUONS « L'ANNEE Claude NOUGARO »

MARQUONS « L'ANNEE Claude NOUGARO » à Issoire par Pierre PASCALLON.



On le sait, 2009 est l'année Claude NOUGARO. L'artiste populaire, disparu en 2004, aurait eu cette année 80 ans.



Les hommages se multiplient en France, ces derniers mois, ces dernières semaines envers celui qui n'a pas été reconnu de son vivant à sa véritable « altitude » et qui a donc « tout l'avenir pour lui » selon les mots de Jacques CHANCEL.



Nous avons souhaité, hier, à Issoire, associer à plein Claude NOUGARO à notre salle des fêtes et des congrès ANIMATIS, avec la salle « Claude NOUGARO « 



Il me réjouirait pleinement que la ville d'ISSOIRE participe elle aussi à l'hommage Claude NOUGARO.








Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

29/07/2009 - 22:03

VI- A coeur ouvert

Pierre PASCALLON
Président de l’APDA
Député Maire Honoraire d’Issoire


LA MUNICIPALITE MAGNE FAIT DANS L'ACCESSOIRE ET LE FACILE

On voudrait s'autoriser à reprendre quelques éléments de l'action récente de la Municipalité MAGNE. Ce n'est pas être trop sévère pour la qualifier que de dire qu'il est fait dans l'accesssoire et le facile.

1/ Dans l'accessoire? On voudrait donner ici l'exemple du nouveau logo de la Ville. Peut-être l'actuel n'était pas parfait. Mais on peut vraiment se demander à l'heure où les difficultés sont ce qu'elles sont, où les préoccupations des Issoiriennes et des Issoiriens sont donc comme ailleurs autour de l'emploi, du pouvoir d'achat, ... si véritablement c'était le moment de consacrer de l'argent à « relooker » le logo (6000 de départ pour la création, c'est peu certes, mais il y a aprés et surtout tous les changements à opérer sur les panneaux signalétiques, totems, etc ... )


2/ Le 2éme sujet qu'on voudrait aborder n'est plus lui dans l'accessoire. Il touche en effet une question très importante puisqu'on l'a compris, on veut parler du cinéma. Et là, on peut dire que la Municipalité MAGNE fait dans le facile en retenant la solution de modernisation et d'extension du « GLOBE », là où il est au Postillon. Nous avions étudié cette solution de façon détaillée. Nettement préférable était l'option qu'on préconisait d'un nouvel établissement cinématographique juste un peu plus loin, dans le cadre de notre grande ambition de valorisation du quartier Halle-Postillon-Animatis avec les projets de nouvelle salle de spectacles à l'arrière d'Animatis, de nouvelle Ecole de Musique et de nouvel équipement cinématographique (solution permettant en particulier de prendre en compte l'ex­maison EDF).


Bien sûr cette grande amibtion - comme celle qu'on a affiché pour la valorisation du quartier Abbatiale-Pomel et le projet Pomel- nécessitait de la volonté sur plusieurs mandats pour sa mise en oeuvre. Mais ils étaient seuls en mesure de renforcer l'attractivité de la Cité Saint Austremoine, de fortifier Issoire comme Ville Capitale.



pascalloon_juillet.doc pascalloon juillet.doc  (22 Ko)


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

Pierre PASCALLON Président de L'APDA
Député Maire Honoraire d'Issoire


 Communiqué de Pierre PASCALLON, sur l'avenir des Ecoles d'Issoire

                         

                                                


                                    Issoire le, 27 avril 2009






                     Communiqué de Pierre PASCALLON, 
                          sur l'avenir des Ecoles d'Issoire


• Il faut dire non:

à la fermeture envisagée des Ecoles du Centre et Buisson à la rentrée 2010.

Ces fermetures de l'Ecole Maternelle du Centre (87 élèves) et de l'Ecole Elémentaire A. Buisson (106 élèves) seraient catastrophiques pour le centre ville qui a déjà toutes les difficultés que l'on sait .

• Il faut dire oui:

aux orientations que nous avions définies après une très large concertation, c'est-à-dire réorganiser l'environnement scolaire pour le t'" cycle avec carte scolaire et réunion sur un seul pôle scolaire situé à BIZALEIX des Ecoles Barrière, Murat et... Bizaleix.


                                                   9 Place St Avit 63500

                                              ISSOIRE Tél. 06 45 26 20 71

 


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

01/09/2008 - 21:59

VI- A coeur ouvert

I. L’ÉCHEC AUX MUNICIPALES
Pierre PASCALLON
Issoire, août 2008



I. Où en êtes-vous après votre échec aux municipales ?

II. COMMENT JUGEZ-VOUS LES PREMIERS MOIS DE VOTRE SUCCESSEUR ?

III. QUELLE ANALYSE FAITES-VOUS DE LA NOUVELLE SITUATION POLITIQUE LOCALE ?

IV. ET VOUS DEMAIN ?


pierre.pascallon@orange.fr

a_coeur_ouvert_pp_aout_2008.pdf A_COEUR_OUVERT_PP_Aout_2008.pdf  (255.09 Ko)


Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert

08/04/2008 - 22:00

VI- A coeur ouvert

"Chères Issoiriennes,
Chers Issoiriens,

Je voudrais - avec retard et je vous prie de m’en excuser - remercier toutes celles et tous ceux qui m'ont témoigné leur confiance à l'occasion des dernières élections municipales.
Bien sûr, je suis déçu... de mon échec. Je pensais - à écouter autour de moi - que je pouvais être encore utile quelques années à la cité de Saint-Austremoine, compte tenu de mes capacités et de mon expérience.
Je suis déçu, oui ; plus, blessé. Oui, j’ai été - vous le savez -, profondément blessé par le résultat de ces élections. C’est une véritable déchirure dans le cœur. En effet, on ne se donne pas avec autant de passion, pendant presque 20 ans, à une ville - cette ville d’Issoire ; « ma » ville aimée -, sans éprouver une grande douleur et devant l’abandonner et il faudra du temps, beaucoup de temps, pour que la plaie commence à se cicatriser.
Je ne peux m’empêcher de ressentir cette défaite comme une injustice au regard de mon investissement et de mon travail au service des Issoiriennes et des Issoiriens.
Je ne peux m’empêcher, aussi, d’y voir une certaine ingratitude - même si Alexandre Dumas Père notait, dans ses mémoires : « Il y a des services si grands qu’on ne peut les payer que par l’ingratitude » -, à l’heure, en particulier, où l’on va célébrer le 10ème anniversaire de l’arrivée du 28ème Régiment de transmissions à Issoire : l’on sait ce qu’a été mon combat personnel sur ce dossier ; à l’heure où va se confirmer le renfort de ce régiment : voilà des mois que je plaidais au plus haut niveau de l’Etat pour cette décision favorable à la cité de Saint-Austremoine ;…
Oui, ingratitude et amertume - pour rester sur ce registre militaire - que ce soit - outre et au-delà de la « vague rose » - un ancien militaire, Marc Jamon, qui ait contribué à faire perdre l’équipe municipale en place. Je voudrais, là, reprendre une phrase de Chateaubriand - dont je perçois cruellement la pertinence - et vous dire que, si l’ambition est légitime, « l’ambition dont on n’a pas les moyens est criminelle ».

Pour ma part, ce chapitre de ma vie est définitivement clos puisque j’avais annoncé que cette candidature était la dernière.
J’ai aimé Issoire passionnément.
J’ai aimé les Issoiriennes et les Issoiriens très respectueusement.
Je vous ai aimés.

Aujourd’hui, je vous renouvelle, du fond du cœur, mes remerciements les plus chaleureux pour avoir partagé ces belles années avec moi et avoir souhaité, pour beaucoup d'entre vous, que cela dure encore un peu…

Bien sincèrement à vous.

Pierre PASCALLON

VI- A coeur ouvert