liberté,marx,socialisme,droit de l'homme,communisme,humanité,révolution,conscience,humanisme


Le Nouveau Parti Communiste Serbe du petit-fils de Tito officielllement lancé

Lundi 6 Décembre 2010

Le petit-fils de l'ancien dirigeant yougoslave Josip Broz Tito, Josip Joska Broz, a fondé et enregistré lundi un nouveau Parti communiste

M. Broz a remis aux autorités les 12.000 signatures de citoyens nécessaires pour valider, en vertu de la loi, la formation d'un parti politique.

Les objectifs du Parti communiste consistent à "réinstaurer l'ancien système des valeurs" et à établir éventuellement une coopération avec l'Union européenne (UE), a-t-il indiqué.

"Nous souhaitons rendre la dignité au peuple, aider les jeunes à se scolariser, les vieux à se soigner (...) Réunir les forces de la gauche en Serbie", a poursuivi M. Broz devant la presse et plusieurs dizaines de sympathisants.

Le parti entend participer aux prochaines élections locales et législatives prévues en 2012, a précisé M. Broz.

Le Nouveau Parti Communiste Serbe du petit-fils de Tito officielllement lancé
Interrogé sur la possibilité de recréer la Yougoslavie, M. Broz a qualifié de nécessaire pour les Etats issus de l'ex-Yougoslavie de se relier socialement et économiquement tout en admettant que les frontières dans la région ne changeraient pas.

"Créer une communauté est déjà un projet appliqué par l'Union européenne. Il faut qu'il existe une certaine forme d'association dans la région car nous ne pouvons pas nous passer les uns des autres", a-t-il dit.

Josip Broz Joska a déclaré que son objectif était de restituer la dignité aux jeunes, aux villageois, aux ouvriers et à la famille. "Notre idéologie est celle de l'Union européenne, mais nous n'allons pas accepter à tout prix les chantages de l'Union", a-t-il précisé.

Pour le Président du KPS il s'agit d'occuper une place importante dans la vie politique serbe. Premier point réunir les douzaines d'organisations se revendiquant du communisme. Josip Broz Joska estime lors de ce congrès fondateur que le KPS a toute sa place dans le spectre politique et vise 10% des suffrages.

Le Nouveau Parti Communiste de Serbie est la fusion du Parti des communistes Serbes, du Nouveau Parti Communiste de Yougoslavie et de l'Union des sociaux-démocrates indépendants.