Guardia corsa papale

Dumenica u 16 d'Utrovi 2016


Hier à sainte Lucie de Portivechju ,  Iviu Pasquali et Stefanu Marchetti , membres de l'association guardia corsa papale, ont relaté avec passion à un public intéressé leurs recherches  sur la garde corse du pape et leur rencontre à Rome avec une partie de notre passé.
La présence de gardes corses à Rome remonte à plusieurs siècles , bien avant la création effective de cette garde qui a duré officiellement seulement quelques dizaines d'années.
Des premiers liens tissés entre le Vatican et la Corse  à la destruction de cette garde par Louis XIV jusqu'à leurs riches découvertes dans les archives et les églises ces passionnés nous ont fait découvrir une partie méconnue de notre histoire.
Leur but n'est évidemment pas de reconstituer cette garde corse mais de montrer l'importance des liens qui unissaient la Corse à Rome avec plus de 600 gardes  venant de tous les villages de Corse. Ces Corses étaient installé dans le quartier du Trastevere .
Plusieurs initiatives ont été mises en place pour renouer ces liens , dont des messes  et des jumelages de confréries
 Depuis quelques années des centaines de  Corses assistent à la procession de la Madonna de La Fiumarola qui avait été retrouvée par des pêcheurs corses. 
Une plaque en langue corse  à la mémoire  des  gardes corses a été apposée dans la Basilique San Crisogono où sont enterrés plusieurs dizaines de ces gardes.



 


 

Monument à Rome commémorant l'affaire de la Garde corse en 1662, 1664-1668
Monument à Rome commémorant l'affaire de la Garde corse en 1662, 1664-1668

Traduction du tete en Latin gravé sur la tour commémorant  l'affaire de la Garde corse
Traduction du tete en Latin gravé sur la tour commémorant l'affaire de la Garde corse



Pour plus de précisions vous pouvez consulter ce lien et cet ouvrage http://guardia-corsa.adecec.net/la-garde-corse.html

Marie-Claude Branca