Chaque mois, l'actualité mondiale des noms de domaine


Pour vous abonner à DNS News

Pour vous abonner gratuitement à DNS News, veuillez écrire à

dnsnews-subscribe@yahoogroups.com


Qui sommes-nous?

Loïc Damilaville


Editeur de DNS News depuis 1998, Loïc Damilaville travaille depuis 1997 sur les problématiques liées aux noms de domaine.

Il a fondé en 2005 le Club Noms de domaine, destiné à réunir les personnes en charge des noms de domaine au sein des grandes enteprises.

Il est auteur du Livre blanc sur la gestion des noms de domaine parrainé par l'ACSEL, l'AFNIC, l'APCE, l'APRAM, la CCIP, le CEFAC, le CIGREF, le Club de l'économie numérique, l'INPI, l'ISOC France, le MEDEF, le Ministère de l'économie, des finances et de l'emploi, et l'Union des Fabricants.

Loïc Damilaville est adjoint au directeur général de l'AFNIC.

Il mène aussi des missions de conseil auprès des grands comptes pour les assister dans l'élaboration, la mise en place et le suivi de leurs stratégies de nommage et de présence sur internet.

Contact:
loic[at]dns-news.fr
ou 01 49 73 79 06

En direct de l’ICANN



L’ICANN a beaucoup publie ce mois-ci, sur les sujets les plus divers:

- une etude sur le respect par les registrars des regles edictees en matiere de sites internet, montrant que 84% des 800 et quelques registrars sont « conformes ». Cette etude sera renouvelee annuellement :
ICANN - Registrar Website Compliance Audit of all ICANN-Accredited Registrars’ websites
http://www.icann.org/compliance/reports/registrar-web-compliance-audit-report-17may07.htm

- un document presentant les « guidelines » en matiere d’extensions de premier niveau en format IDN, pour commentaires :
ICANN - Draft IDN Guidelines, v.2.2 for Public Comments
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-11may07.htm

- un avis concernant la signature d’un accord avec la Pacific Islands Telecommunications Association :
Partnership to Grow Internet in Pacific Island Nations
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-10may07.htm
Un autre partenariat a d’ailleurs ete signe avec “le monde arabe”, qui n’est pas mentionne sur le site de l’ICANN:
MIC - Partnership between ICANN and the Arab World
http://www.domainnews.com/icann/1420070516/mic-partnership-between-icann-and-the-arab-world/

- un communique traitant du lancement d’un outil destine a s’assurer que les nouvelles extensions creees par l’ICANN sont bien « reconnues » par tous les developpeurs de sites web et de logiciels ; certaines d’entre elles ne le sont apparemment pas, ce qui pose des problemes evidents a leurs titulaires (mails bloques par exemple) :
Making Sure New Top-Level Domains Work
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-27apr07.htm

- un appel a la participation du public dans le processus de creation de nouvelles extensions generiques, certaines d’entre elles pouvant voir le jour des 2008:
Have Your Say on New Top-Level Domains
http://www.icann.org/announcements/announcement-10may07.htm

- un appel a commentaires et au “dialogue” quant a la “performance” de l’ICANN:
Request for Public Comments and Dialogue on ICANN's Performance
http://www.icann.org/announcements/announcement-08may07.htm
[Voir a ce sujet la breve du present numero concernant la reponse assez seche du registre canadien a cet appel]

- un appel a commentaires portent sur la candidature de la cour d’arbitrage tcheque pour devenir centre de traitement des procedures UDRP:
ICANN Opens Public Comments on Proposal from the Czech Arbitration Court (CAC) to Become a UDRP Provider
http://www.icann.org/announcements/announcement-25may07.htm

Ces liens ne sont qu’une selection des sujets pouvant le plus vous interesser. Il est manifeste que le budget plethorique de l’ICANN lui permet au moins d’etre presente sur tous ces sujets interessants, et que la volonte de travailler et d’avancer du « staff » ne saurait etre niee. Parmi toutes ces annonces, on distingue celles qui abordent l’avancement d’un dossier precis (les IDN par exemple), de celles qui relevent plutot des RP (les « partenariats » et autres signatures de « lettres » avec les acteurs de la gouvernance), et enfin de nombreux « appels a commentaires ». Ceux-ci sont rendus quasiment obligatoires du fait des pressions qui s’exercent sur l’organisme californien quant a la « transparence » de ses pratiques et decisions. Toutefois, je ne crois pas que l’ICANN ait jamais publie d’etude documentee sur la maniere dont les « commentaires » interviennent et influent vraiment dans le processus de decision. A quelques rares exceptions pres, les reactions du public ne sont guere virulentes – et meme dans ces cas-la, elles portent sur des sujets trop sensibles pour etre vraiment ecoutees. Ainsi des conditions du renouvellement des contrats COM et NET avec Verisign autorisant ces registres a augmenter leurs tarifs, mais ce n’est qu’un exemple. On peut aussi noter l’absence de contenus sur des questions aussi cruciales que la regle des 5 jours permettant aux typosquatters de prosperer. Le public est convie a s’exprimer s’il le souhaite, mais sans garantie d’etre entendu – et sans non plus pouvoir choisir ce sur quoi il veut s’exprimer. Ce sont peut-etre deux des raisons de son absence…

Dimanche 3 Juin 2007
Loic Damilaville
Lu 781 fois

Présentation | Analyses générales | Gouvernance Internet | Juridique | Sommaires anciens n°