IL Y A DIX ANS - DNS News n°131 – Mars 2009



Edito : Internet ou les Quarantièmes rugissants


Le 7 avril 2009 fut une date particulière pour la communauté technique de l’internet : c’est en effet le 7 avril 1969 que fut publié le premier RFC, d’une longue série qui compte aujourd’hui plus de 5000 opus et 160 000 pages. Son auteur, Steve Crocker, se souvient qu’à l’époque, l’internet tenait dans quatre ordinateurs reliés les uns aux autres, quand la « communauté de l’Internet » comptait moins de 100 personnes dans quatre universités américaines (1).
Quarante ans plus tard, l’actualité de l’Internet montre combien ce réseau des réseaux a conquis la planète, devenant le fidèle reflet des errements constatés dans le « monde réel ». Depuis les guerres menées par des moyens violents (2) ou plus feutrés (3), jusqu’aux fléaux des temps modernes que sont les virus et autres vers (4), dont le dernier avatar, Conficker-C, a beaucoup mobilisé les experts mondiaux dans les derniers jours de mars (5). La situation actuelle est assez grave pour que les tenants d’une politique de dérégulation et d’auto-régulation « par les acteurs du marché » transposent à l’internet les constats opérés dans le monde financier. En cette période où maintes certitudes s’effondrent et où les menaces s’affirment tout en se multipliant, le recours au législateur et à la puissance régalienne fait figure d’ultime refuge, les arguments jadis passés sous silence revenant au goût du jour (6). La structure de la gouvernance de l’internet est cependant telle que les décisions prises en la matière par les Etats-unis ne peuvent qu’impacter l’ensemble des autres pays, confirmant le dicton « Quand Washington éternue, le monde s’enrhume ». Dans ce contexte explosif, le projet de loi sur la Cybersécurité proposé le 1er avril par les sénateurs Snowe et Rockefeller (7) est à observer de très près, pour les pouvoirs qu’il se propose de donner au président des Etats-unis et pour ses conséquences en matière de protection des données personnelles. Ce n’est sans doute pas un hasard si ces deux sénateurs siègent au Senate Select Comittee on Intelligence, dont J. Rockefeller est le président (8, 9).
Le dernier rapport en date de l’OMPI sur le cybersquatting (10) ne contribue pas à la détente, notant une augmentation continue du nombre de cas traités avec 2329 en 2008 contre 2156 en 2007. Si les Etats-unis sont le 1er pays des plaignants comme des défendeurs, la France s’arroge une 2e place parmi les plaignants alors que c’est le Royaume-uni qui occupe la 2e place pour les défendeurs. L’allusion faite par l’OMPI aux risques d’augmentation du cybersquatting liés à la création de nouvelles extensions (11) a apparemment suscité quelque aigreur chez certains acteurs qui dénoncent une étude « trompeuse » (12) ou affirment que l’organisme en charge du traitement des UDRP depuis 1999 « ignore leurs véritables tendances », démonstrations techniques à l’appui (13). Pourquoi une telle émotion face à un phénomène qui ne bouleversait que les détenteurs de marques les années passées ? La réponse est simple : la mobilisation des ayants – droits, qui sont parvenus à se faire entendre du gouvernement américain, fait assez peur aux partisans du processus d’ouverture, qui sont bien obligés de minimiser le problème pour ne pas vulnérabiliser plus encore une démarche focalisant tous les espoirs et toutes les craintes.
Coalition rassemblant un certain nombre de grands comptes américains, bien que pilotée par un prestataire, la CADNA cite le chiffre de 1.5 milliard de dollars (14) pour évaluer le coût que pourraient représenter les nouvelles extensions pour les grands détenteurs de marques, une manne digne d’allumer maintes convoitises chez les acteurs économiques de ce marché, surtout en des temps de crise où les extensions génériques sont à la peine (15).
Soucieuse de répondre aux objections formulées par le gouvernement américain dans sa lettre du 18 décembre 2008, l’ICANN a mis en place, fin mars, une « Implementation Response Team » chargée de proposer d’ici le 24 mai prochain des solutions pour protéger les marques (16). Ce rapport fera ensuite l’objet de discussions lors de la réunion ICANN de Sidney à la fin juin. Parfois perçu comme cause d’un « ralentissement » du processus (17), l’IRT est la première chance donnée aux ayants droits depuis 10 ans pour faire entendre leur voix en étant dans un rapport de forces relativement équilibré, grâce au soutien de Washington et d’autres Etats. En corollaire de ce débat sur les marques est d’ailleurs né un autre courant d’inquiétudes, de la part des communautés religieuses cette fois. On voit ainsi un chef spirituel hindou (18) rejoindre le Vatican (19) dans un désir commun d’empêcher la création d’un « .GOD ».
L’unanimité ne règne pas non plus quant au côté « positif » des choses, c’est-à-dire la perception d’une réelle valeur ajoutée pour les utilisateurs à pouvoir, bientôt, enregistrer des noms de domaine dans des centaines ou des milliers d’extensions. Les grands comptes, qui pourraient être potentiellement de gros acquéreurs au vu des sommes investies dans le webmarketing, rechignent à s’engager dans des projets de « .BRANDS » si l’on en croit une étude de MelbourneIT réalisée auprès de ses clients (20). Les efforts déployés par l’ICANN pour rassurer la communauté de l’Internet laissent plus d’un observateur sceptique (21, 22) et certains (23) continuent de jouer les Cassandre en se demandant quel pourrait être l’intérêt de ces nouvelles extensions – hormis pour les acteurs du marché. Gageons qu’ils ne seront pas entendus dans les sphères d’une ICANN déjà trop engagée dans le processus pour faire marche arrière, sauf si Washington le lui ordonne. Force est de constater que le silence des partisans du processus est assez assourdissant : on a peu vu jusqu’à présent d’argumentations construites prouvant qu’il existe un marché ou une attente pour ces extensions. Mais on peut aussi penser que ces batteries ne seront révélées qu’au moment de la commercialisation, chacun fourbissant actuellement son arsenal sans vouloir en révéler les secrets. Notons aussi le biais « juridique » des adversaires de ce processus : car comme le note Stéphane Bortzmeyer dans son blog, il pourrait aussi exister des freins techniques au fonctionnement de ces extensions, au moins à court terme (24).
Pourtant habituellement porté à l’optimisme, le Second Marché n’échappe pas à la morosité. Ainsi d’un chargé de compte au sein d’une plate-forme de parking, qui se plaint de ce que ses clients le rappellent au bout de trois mois en ne comprenant pas pourquoi ils n’ont toujours rien gagné (25) ; ou des efforts de DNJournal pour maintenir intacte la flamme des années 2005-2008, en évoquant de nouveaux systèmes permettant aux domainers de développer industriellement des sites web leur permettant de renouer avec des taux de clics satisfaisants (26).

(1) Steve Crocker on the 40th Anniversary of RFC #1
http://www.circleid.com/posts/steve_crocker_40th_anniversary_rfc/
(2) NeuStar Experiences Partial Outage as DynDNS Tries to Turn up the Heat
http://www.circleid.com/posts/20090402_neustar_ultradns_partial_outage_dyndns_heat/
(3) Security Researchers Uncover Cyber Espionage Network Invloving 103 Countries
http://www.circleid.com/posts/information_warfare_cyber_espionage_network/
(4) Computer Viruses and Other Malicious Software: A Threat to the Internet Economy
http://www.oecd.org/document/16/0,3343,en_2649_34223_42276816_1_1_1_37441,00.html
(5) ICANN Continues Collaborative Response to Conficker Worm
http://blog.icann.org/2009/03/icann-continues-collaborative-response-to-conficker-worm/
Au sujet de Conficker-C et des contre-mesures possibles, voir le site http://www.securite-informatique.gouv.fr édité par la DCSSI.
(6) Innovation and Cybersecurity Regulation
http://www.circleid.com/posts/20090331_innovation_and_cybersecurity_regulation/
(7) Government Regulation of Cybersecurity: Partnership (or Power Grab) in the Making?
http://www.circleid.com/posts/20090407_government_cybersecurity_partnership_or_power_grab/
(8) Senator Jay Rockefeller
http://rockefeller.senate.gov/about/
(9) Senator Olympia Snowe
http://snowe.senate.gov/public/index.cfm?FuseAction=AboutSenatorSnowe.CommitteeAssignments
(10) Record Number of Cybersquatting Cases in 2008, WIPO Proposes Paperless UDRP
http://www.wipo.int/pressroom/en/articles/2009/article_0005.html
(11) New generic TLDs will open cyber squatting floodgates
http://www.vnunet.com/vnunet/news/2238564/wipo-voices-cybersquatting
(12) WIPO's Misleading Release
http://www.circleid.com/posts/20090317_wipo_misleading_release_domain_disputes/
(13) WIPO Cybersquatting Report Ignores Real UDRP Trends
http://www.circleid.com/posts/20090318_wipo_cybersquatting_report_ignores_real_udrp_trends/
(14) CADNA's Policy Forum Discusses the $1.5 Billion Business “Tax” Brands Are Not Expecting
http://www.cadna.org/en/newsroom/press-releases/cadna-washington-policy-forum-discussion
(15) Statistiques officielles des registres, consolidées par Dot&Co
http://www.dotandco.net/ressources/icann_registries/index.fr
(16) New gTLDs and Trademark Issues: Implementation Recommendation Team (IRT)
http://www.icann.org/en/announcements/announcement-26mar09-en.htm
(17) ICANN Slows the New gTLD Program and Consults IP Community
http://www.namesmash.com/?p=259
(18) Hindus against "dot god" Internet domain
http://newsblaze.com/story/20090316132625zzzz.nb/topstory.html
(19) Le Vatican s’oppose aux extensions religieuses
http://www.mailclub.info/article.php3?id_article=1013
(20) Melbourne IT Survey of Corporates Shows Brand Managers Divided on ICANN's New gTLD Domain Names
http://www.earthtimes.org/articles/show/melbourne-it-survey-of-corporates,769001.shtml
(21) Comments on ICANN's Studies on New Proposed TLDs
http://www.circleid.com/posts/20090402_comments_icann_studies_new_proposed_tlds/
(22) ICANN’s Economic Reports: Finding the Missing Pieces to the Puzzle
http://www.circleid.com/posts/20090401_icann_economic_reports_missing_pieces/
(23) A New Type of Domain Name, A New Waste of Money
http://www.popsci.com/environment/article/2009-03/new-type-domain-name-new-waste-money
(24) Avoir un TLD à soi, d'accord, mais s'en servir ?
http://www.bortzmeyer.org/domaines-d-un-seul-label.html
(25) Why You Shouldn’t Invest in Domain Names
http://domainnamewire.com/2009/03/16/why-you-shouldnt-invest-in-domain-names/
(26) The Next Big Thing in Domain Monetization?: New Companies Are Making the Dream of Affordable Mass Development a Reality
http://dnjournal.com/cover/2009/march.htm


Samedi 30 Mars 2019
Loic Damilaville