Chaque mois, l'actualité mondiale des noms de domaine


Pour vous abonner à DNS News

Pour vous abonner gratuitement à DNS News, veuillez écrire à

dnsnews-subscribe@yahoogroups.com


Qui sommes-nous?

Loïc Damilaville


Editeur de DNS News depuis 1998, Loïc Damilaville travaille depuis 1997 sur les problématiques liées aux noms de domaine.

Il a fondé en 2005 le Club Noms de domaine, destiné à réunir les personnes en charge des noms de domaine au sein des grandes enteprises.

Il est auteur du Livre blanc sur la gestion des noms de domaine parrainé par l'ACSEL, l'AFNIC, l'APCE, l'APRAM, la CCIP, le CEFAC, le CIGREF, le Club de l'économie numérique, l'INPI, l'ISOC France, le MEDEF, le Ministère de l'économie, des finances et de l'emploi, et l'Union des Fabricants.

Loïc Damilaville est adjoint au directeur général de l'AFNIC.

Il mène aussi des missions de conseil auprès des grands comptes pour les assister dans l'élaboration, la mise en place et le suivi de leurs stratégies de nommage et de présence sur internet.

Contact:
loic[at]dns-news.fr
ou 01 49 73 79 06

Transparence et ouverture: l’ICANN veut prouver qu’elle fait des efforts



L’ICANN traîne depuis sa création une réputation de manque de transparence et d’ouverture dans le traitement des dossiers et dans ses prises de décision. Les reproches permanents qui lui ont été faits à ce sujet ont été accueillis de diverses manières, depuis le „Faites-nous confiance“ de l’Esther Dyson des débuts jusqu’à la prise en main du problème par Paul Twomey, en passant par des tentations d’autoritarisme douloureuses dans les années 2000-2002, et un procès initié par Karl Auerbach, alors membre du Board, auquel on refusait l’accès à des documents jugés par trop „sensibles“. Le procès fut gagné par Auerbach.
Depuis quelques temps, Paul Twomey semble avoir résolu de prendre le taureau par les cornes et une série de publications réalisées ce mois-ci tend à montrer que oui, il y a bien eu des efforts de faits (1). Reste à savoir s’ils sont suffisants, et s’ils adressent les „vrais“ problèmes. Exemple: la dépendance de l’ICANN vis-à-vis du DoC, qui subordonne toute décision prise par „la communauté“ aux voeux du gouvernement américain. Exemple: l’existence du Nominating Comitee, créé pour filtrer les candidats au Board et s’assurer qu’ils sont „biens sous tous rapports“, avec pour résultat une certaine surreprésentation de la sphère d’influence américaine (je ne crois pas qu’il y ait jamais eu un seul Chinois depuis 1998, et les Européens n’y sont pas légions – en excluant bien sûr les fauteuils réservés aux membres non votants, dont le rôle paraît évanescent lorsqu’on connaît la marge de manoeuvre des membres votants). Exemple: l’affaire du .XXX, où le DoC comme l’ICANN se montrèrent sous leur meilleur jour. Exemple: la gestion de „l’affaire Hasbrouck“… Sans parler bien sûr des renégociations des contrats Verisign, des réattributions des .NET et .ORG, de WLS, etc. Le sentiment général, en dépit des efforts manifestes de l’ICANN pour documenter ses décisions, est que tout se fait dans les coulisses. Les séances plénières du Board? Des représentations où les membres, s’ils font plus ouvertement connaître leurs positions qu’avant, n’en votent pas moins dans le sens des „intérêts de la structure“, ces intérêts étant définis par Washington de manière plus ou moins directe. Il va de soi par exemple que l’ICANN ne peut prendre de décisions illégales en regard du droit californien, auquel elle est soumise. Aucune pression „positive“ n’est nécessaire pour lui faire comprendre ce genre de choses.
Dans ce contexte, le départ de l’ICANN des Etats-unis et la fin du MoU qui la lie au Department of Commerce seraient des événements plutôt positifs, avec un autre bémol: qui supervisera et contrôlera l’organisme une fois le gouvernement américain évincé (hypothèse toute théorique, naturellement)? Le remède peut parfois s’avérer pire que le mal…
(1) - ICANN Maps
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-25jun07.htm
[Document très intéressant et valant le détour, montrant l’ICANN “en cartes”. Une représentation de la gouvernance de l’internet]
- ICANN Response to One World Trust Review of ICANN's Accountability and Transparency — Structures and Practices and Update on Management Operating Principles Development Consultation
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-07jun07.htm
- Summary and Analysis of Responses to Request for Public Comments and Dialogue on ICANN's Performance
http://www.icann.org/announcements/announcement-2-20jun07.htm


Samedi 30 Juin 2007
Loic Damilaville
Lu 711 fois

Présentation | Analyses générales | Gouvernance Internet | Juridique | Sommaires anciens n°