Chaque mois, l'actualité mondiale des noms de domaine


Pour vous abonner à DNS News

Pour vous abonner gratuitement à DNS News, veuillez écrire à

dnsnews-subscribe@yahoogroups.com


Qui sommes-nous?

Loïc Damilaville


Editeur de DNS News depuis 1998, Loïc Damilaville travaille depuis 1997 sur les problématiques liées aux noms de domaine.

Il a fondé en 2005 le Club Noms de domaine, destiné à réunir les personnes en charge des noms de domaine au sein des grandes enteprises.

Il est auteur du Livre blanc sur la gestion des noms de domaine parrainé par l'ACSEL, l'AFNIC, l'APCE, l'APRAM, la CCIP, le CEFAC, le CIGREF, le Club de l'économie numérique, l'INPI, l'ISOC France, le MEDEF, le Ministère de l'économie, des finances et de l'emploi, et l'Union des Fabricants.

Loïc Damilaville est adjoint au directeur général de l'AFNIC.

Il mène aussi des missions de conseil auprès des grands comptes pour les assister dans l'élaboration, la mise en place et le suivi de leurs stratégies de nommage et de présence sur internet.

Contact:
loic[at]dns-news.fr
ou 01 49 73 79 06

VIE DES EXTENSIONS - Septembre 2020



AR (Argentine) : les noms de domaine en .AR directement sous l’extension sont en libre accès depuis le 15 septembre (1).
(1) GA Set for September 15
https://toweb.domains/2020/09/10/ar-ga-set-for-september-15/

AT (Autriche) : le registre autrichien mène une veille régulière sur les pages vers lesquelles pointent les .AT. Il a pu ainsi déterminer (1) que 88% des sites « cibles » sont en allemand, 10% en anglais et 2% dans d’autres langues.
(1) Website languages in the .at-zone
https://www.nic.at/en/news/nic-at/website-languages-in-the-at-zone

AU (Australie) : le .AU se dote d’une nouvelle charte de nommage à compter du 5 octobre 2020 (1). La principale évolution signalée semble être la nécessité d’une correspondance exacte entre les vocables des .AU (« exemple » dans « exemple.au ») et les marques sous-jacentes, lorsque l’enregistrement du nom se fonde sur la détention d’une marque. De nombreux ayants-droits situés à l’étranger, mais détenant une marque valide en Australie, ont utilisé cette facilité pour déposer leurs .AU sans disposer d’une présence locale. Ils peuvent être impactés par ces nouvelles règles et devront se mettre en conformité avant le renouvellement des noms n’étant plus éligibles (2), sous peine de perdre leurs noms.
(1) New rules coming to the .Au domain space
https://www.thedomains.com/2020/08/28/au-domain-name-space/
(2) How Will the New .AU Domain Licensing Rules Impact You?
http://www.circleid.com/posts/20200903-how-will-the-new-au-domain-licensing-rules-impact-you/

CO (Co…lombie) : un observateur se demandait en début de mois si GoDaddy, qui a récemment racheté le registre du .CO, ne risquait pas de perdre le TLD du fait du non renouvellement du contrat avec le gouvernement colombien (1). L’absence d’autres brèves laisse à penser que « tout s’est bien passé ».
(1) GoDaddy could lose control of .co this week
http://domainincite.com/25854-godaddy-could-lose-control-of-co-this-week

COM : moment symbolique pour le .COM, qui a franchi pour la première fois de son histoire (1) les 150 millions de noms le 16 septembre dernier.
(1) Milestone: There are now over 150 million .com domains registered
https://domainnamewire.com/2020/09/16/milestone-there-are-now-over-150-million-com-domains-registered/

HOTEL : le projet de .HOTEL vient d’être gelé après que des défaillances aient été prouvées dans la manière dont l’ICANN instruisit le dossier de ce TLD très disputé. L’extension avait été attribuée à HTLD, depuis rachetée par Afilias, qui se trouve donc aujourd’hui confrontée à la pénible perspective d’avoir à racheter une seconde fois le TLD aux candidats déboutés.
(1) ICANN ordered to freeze .hotel after “serious questions” about trade secrets “theft”
http://domainincite.com/25850-icann-ordered-to-freeze-hotel-after-serious-questions-about-trade-secrets-theft

IO (Territoires britanniques de l’Océan indien) : nouvel article évoquant les Chagos, peuple « indigène » des îles formant les Territoires britanniques de l’Océn indien. Ces populations avaient été expropriées et déportées manu militari par les Britanniques désireux d’installer des bases militaires. Aujourd’hui les Chagos réclament leur héritage, dans le monde réel comme dans le monde virtuel, avec le .IO.
(1) Fortune is the latest publication to highlight the uncertainty around .io
https://www.thedomains.com/2020/09/01/fortune-writes-about-io/

LU (Luxembourg) : le registre du .LU rend enregistrables les noms en 1 et 2 caractères. La « sunrise » a commencé le 31 août et s’achèvera le 15 décembre, date d’ouverture générale.
(1) 1, 2, .lu... go!
https://www.restena.lu/en/news/1-2-lu

NO (Norvège) : à l’instar du registre du .PT, celui du .NO constate une forte dynamique de ses créations, à un niveau « jamais égalé » (1). Le différenciel de créations sur la période janvier – août est de 21 000 noms par rapport à 2019.
(1) Norwegians register domain names like never before
https://www.norid.no/en/aktuelt/norwegians-register-domain-names-like-never-before/

ORG : PIR, registre du .ORG, a mis en place un nouveau système « d’appel » (1) à l’intention des titulaires voulant contester une décision de suspension de leur(s) nom(s).
(1) Org launches new registrant rights/appeal mechanism
https://domainnamewire.com/2020/09/10/org-launches-new-registrant-rights-appeal-mechanism/

PL (Pologne) : le registre du .PL signale (1) une croissance de 4 500 noms au T2 2020, mais surtout une amélioration du taux de renouvellement de l’extension, qui est à présent de l’ordre de 65% au lieu des 60% « traditionnels ».
(1) Report on the .pl domain name market for Q2 2020
https://www.dns.pl/en/news/report-on-the-pl-domain-name-market-for-Q2-2020

PT (Portugal) : le registre portugais signale (1) que la dynamique de ses créations s’est maintenue même après la fin du confinement : en août 2020, il a réalisé 35% d’enregistrements de plus qu’en août 2019 (et 17% de plus en juillet). Ce phénomène n’est pas isolé et appuie l’hypothèse que les vagues de dépôts de 2020 sont liés à l’impératif de transition numérique pour les TPE/PME.
(1) Portugal reports lockdown boom continued through the summer
http://domainincite.com/25865-portugal-reports-lockdown-boom-continued-through-the-summer

RU (Russie) : le TLDCON 2020 s’est tenu début septembre. Cette réunion – virtuelle cette année – regroupe les registres et registrars des ccTLDs de la Communauté des etats indépendants ainsi que de l’Europe centrale et orienale, au total 23 pays. Le compte-rendu (1) permet de se faire une idée des tendances du marché et des sujets « chauds » dans ces régions. Autre information digne d’intérêt, le chiffre de 21% de Russes utilisant des noms de domaine en cyrillique (.РФ). L’adoption est beaucoup moins nette pour les adresses email sous cette même extension : 6% seulement.
(1) Domain industry in “new normality”
https://cctld.ru/en/media/news/kc/26485/
(2) Over 20 percent of Russians use Cyrillic domain names
https://cctld.ru/en/media/news/kc/26547/

UK (Royaume-Uni) : face à la violente polémique née de sa proposition de mettre les noms expirés aux enchères, Nominet annonce (1, 2) renoncer à ce projet. L’option explorée à présent sera de vendre un certain nombre de connexions aux « dropcatchers » pour leur permettre d’augmenter leurs chances de remporter les noms qui les intéressent.
(1) Expired Domains Consultation
https://www.nominet.uk/expired-domains-consultation/
(2) Told us so? Nominet ditches auctions plan, will charge drop-catchers higher fees instead
http://domainincite.com/25830-told-us-so-nominet-ditches-auctions-plan-will-charge-drop-catchers-higher-fees-instead

ZA (Afrique du sud) : le registre du .ZA a décidé (1) d’augmenter ses tarifs de 22% à compter du 1er avril 2021. Le nouveau prix restera très abordable : 3.35$ pour les bureaux d’enregistrement.
(1) ZADNA hikes up the price of .za domains
http://domainincite.com/25861-zadna-hikes-up-the-price-of-za-domains

Samedi 26 Septembre 2020
Loic Damilaville
Lu 87 fois

Présentation | Analyses générales | Gouvernance Internet | Juridique | Sommaires anciens n°