Chaque mois, l'actualité mondiale des noms de domaine


Pour vous abonner à DNS News

Pour vous abonner gratuitement à DNS News, veuillez écrire à

dnsnews-subscribe@yahoogroups.com


Qui sommes-nous?

Loïc Damilaville


Editeur de DNS News depuis 1998, Loïc Damilaville travaille depuis 1997 sur les problématiques liées aux noms de domaine.

Il a fondé en 2005 le Club Noms de domaine, destiné à réunir les personnes en charge des noms de domaine au sein des grandes enteprises.

Il est auteur du Livre blanc sur la gestion des noms de domaine parrainé par l'ACSEL, l'AFNIC, l'APCE, l'APRAM, la CCIP, le CEFAC, le CIGREF, le Club de l'économie numérique, l'INPI, l'ISOC France, le MEDEF, le Ministère de l'économie, des finances et de l'emploi, et l'Union des Fabricants.

Loïc Damilaville est adjoint au directeur général de l'AFNIC.

Il mène aussi des missions de conseil auprès des grands comptes pour les assister dans l'élaboration, la mise en place et le suivi de leurs stratégies de nommage et de présence sur internet.

Contact:
loic[at]dns-news.fr
ou 01 49 73 79 06

Vie des extensions - Mars 2011




AT (Autriche): une étude a été commanditée par le NIC AT sur la valeur du marché des noms de domaine en .AT. Le chiffre de 13,5 millions d’euros a été atteint en multipliant le nombre de .AT par une estimation du prix moyen payé par les titulaires, aux alentours de 14,89 euros. En suivant cette même méthode et en considérant qu’il y a environ 2 millions de .FR déposés et que leur prix moyen est de 12 euros, la valeur de marché du .FR s’élèverait à 24 millions d’euros début 2011.
(1) Study: Value at zone .at
http://www.nic.at/uebernic/aktuelles/nicat_news/news_ansicht/article/81/studie-wertschoepfung-der-at-zone/

AU (Australie) : bonne dynamique du marché des noms de domaine en Australie, qui a fêté début mars l’enregistrement du 2 000 000e .AU.
(1) Australia's .au Internet Domain Celebrates 2 Million Registrations
http://www.circleid.com/posts/20110307_australias_au_internet_domain_celebrates_2_million_registrations/

BD (Bengladesh): la future extension IDN du Bengladesh a franchi une nouvelle étape dans le processus d’approbation (1). Il faut à présent s’attendre à la voir bientôt s’ouvrir.
(1) IDN ccTLD Request From Bangladesh Successfully Passes String Evaluation
http://www.icann.org/en/announcements/announcement-10mar11-en.htm

BE (Belgique) : DNS.BE communique sur les bons résultats d’une étude de satisfaction menée auprès de ses bureaux d’enregistrement, une majorité des répondants étant de langue néerlandaise (66%), 16% étant de langue anglaise et 18% de langue française, données intéressantes pour se faire une idée de la structure du réseau de distribution du .BE.
(1) Presse: DNS.be obtient de bonnes notes auprès de ses agents
http://www.dns.be/pdf/Pressrelease_fr_20110329.pdf

CA (Canada): le CIRA a noué un partenariat (1) avec un certain nombre d’acteurs du secteur de l’Internet canadien, dont Google, pour doper la présence en ligne des TPE-PME canadiennes.
(1) CIRA partners with Google to launch Canada Get Your Business Online!
http://www.cira.ca/cira-partners-with-google/

CH (Suisse): le registre Suisse organisait le 9 mars une “Journée de la sécurité” (1) afin de sensibiliser les utilisateurs aux différents aspects et enjeux de la sécurité sur internet.
(1) Swiss Security Day
http://www.switch.ch/fr/about/news/2011/ssd2011.html

CZ (République tchèque): le CZNIC accueille ces jours-ci à Prague (1) la 80e réunion de l’IETF, organisation en charge de l’élaboration des standards et protocoles de l’Internet. L’IETF est ouverte à tous… mais les échanges sont assez hermétiques !
(1) Key Internet engineers meet in Prague
http://www.nic.cz/page/866/key-internet-engineers-meet-in-prague/
(2) Site de l’IETF
http://www.ietf.org

EU (UE): EURID a modifié ses règles (1) en matière d’enregistrement des .EU, qui pourront être enregistrés pour une durée allant jusqu’à 10 ans, à compter du 7 avril prochain. Le directeur général du registre, Marc van Wesemael, s’est aussi exprimé sur sa vision des grandes tendances de l’environnement des noms de domaine, sujets bien connus des lecteurs de DNS News : le passage à IPv6, la sécurité du DNS, l’ouverture des nouvelles extensions etc.
(1) Eurid updates its Terms and Conditions and Registration Policy
http://www.domainnews.com/en/eurid-updates-its-terms-and-conditions-and-registration-policy.html
(2) eu General Manager on changing TLD landscape
http://www.eurid.eu/en/content/eu-general-manager-changing-tld-landscape

FR (France) : l’AFNIC a publié (1) les enseignements d’une enquête menée auprès d’experts sur leur vision des évolutions techniques de l’Internet à un horizon de 15 ans, ainsi que les résultats (2) de l’enquête de satisfaction annuelle menée auprès de ses bureaux d’enregistrement. Cette enquête permet de situer précisément les points de satisfaction et d’insatisfaction et d’améliorer la qualité des services rendus aux bureaux d’enregistrement. L’AFNIC a aussi pu se féliciter (3) de la promulgation le 22 mars de la loi fixant le cadre juridique des noms de domaine en France, en vigueur à compter du 1er juillet 2011.
(1) L'AFNIC publie la synthèse des résultats de l'enquête "Toile de Fond Technologique"
http://www.afnic.fr/actu/nouvelles/274/l-afnic-publie-la-synthese-des-resultats-de-l-enquete-toile-de-fond-technologique
(2) Enquête de satisfaction AFNIC : les bureaux d'enregistrement toujours satisfaits des services de l'Office d'enregistrement du .fr
http://www.afnic.fr/actu/nouvelles/276/enquete-de-satisfaction-afnic-les-bureaux-d-enregistrement-toujours-satisfaits-des-services-de-l-office-d-enregistrement-du-fr
(3) Un nouveau cadre juridique pour les noms de domaine en France
http://www.afnic.fr/actu/nouvelles/278/un-nouveau-cadre-juridique-pour-les-noms-de-domaine-en-france

HK (Hong-kong): le registre du .HK a officiellement ouvert la variante de son extension en caractères chinois le 24 mars. A l’issue de la période de « soft launch » ayant précédé, 20 000 noms avaient déjà été enregistrés (soit 33% de plus que la sunrise du .ASIA dans son ensemble). Un signe prometteur pour le succès de la nouvelle extension.
(1) HKIRC Officially Launches Full Chinese .香港 Domain Name
https://www.hkirc.hk/company_info/pressrelease.jsp?item=425

JOBS: EmployMedia, registre du .JOBS, a été sommé par l’ICANN en février dernier de se mettre en conformité sous 30 jours avec les exigences de son contrat. Il a écrit à l’ICANN à la mi-mars (1) en évoquant des « dommages irréparables » qu’elle lui a causés, notamment par ses déclarations « diffamatoires ». A suivre.
(1) Jobs Operator Says ICANN “Publicly Defamed” It
http://domainnamewire.com/2011/03/18/jobs-operator-says-icann-publicly-defamed-it/

LU (Luxembourg): le registre du .LU et l’ICANN ont “formalisé” leurs relations (1) par un échange de lettres le 22 février dernier.
(1) ICANN Signs Accountability Framework with ccTLD Manager for Luxemburg (.LU)
http://www.icann.org/en/announcements/announcement-07mar11-en.htm

MO (Macao): opération de diversification pour le registre du .ASIA, qui vient de nouer un partenariat à Macao en vue de reprendre la gestion du .MO sous mandat du gouvernement local.
(1) DotAsia to Support Macao Government in the Development of the “.MO” Top-Level-Domain into a World Class Registry
http://dot.asia/pressreleases/DotAsia-MONIC-PR--20110303.pdf

MS (Montserrat) : le registre du .MS et l’ICANN ont “formalisé” leurs relations (1) le 17 mars dernier.
(1) ICANN Signs Accountability Framework with ccTLD Manager for Montserrat (.MS)
http://www.icann.org/en/announcements/announcement-17mar11-en.htm

NL (Pays-bas): tandis que son projet de création d’une “association des registrars” progresse sereinement (1), SIDN lance un outil permettant aux utilisateurs de savoir s’ils sont “prêts pour DNSSEC ». En cas de résultat négatif, le registre néerlandais invite les utilisateurs à prendre contact avec leur fournisseur d’accès internet. Une tactique redoutable pour inciter les FAIs à déployer DNSSEC !
(1) .NL Registrar Association On The Way
http://www.domainpulse.com/2011/03/09/nl-registrar-association-on-the-way/
(2) Check whether you’re ready for DNSSEC
https://www.sidn.nl/en/news/news/article/test-of-u-klaar-bent-voor-dnssec-1/

NO (Norvège): NORID a été partie prenante dans le groupe de travail organisé par l’Autorité norvégienne des Postes et télécommunications en vue de définir l’approche du pays en regard du processus de création de nouvelles extensions d’importance nationale, tel le .OSLO. Les conclusions paraissent tout-à-fait sensées : ne pas faire l’impasse, ne pas se précipiter, élaborer une méthodologie de prise de décision et des canevas de dossiers de candidatures. Le registre communique aussi sur de récentes actions de slamming qui auraient touché la Norvège (2).
(1) Recommendations regarding new top level domains with national significance
http://www.norid.no/nytt/arbgr-nyetoppdomener-sluttrapport.en.html
(2) Watch out for domain scammers
http://www.norid.no/nytt/tvilsomt2011.en.html

NOW: Global Top Level Aps, une société danoise s’est faite remarquer (1) par ses dépôts des marques « .Now » et « DOTNOW » au registre des marques américain, l’USPTO. En principe, c’est chose inutile car l’USPTO n’autorise pas la protection de noms d’extensions en tant que marques.
(1) New TLD Watch: .Now
http://domainnamewire.com/2011/03/29/new-tld-watch-now/

PT (Portugal): le registre du .PT a lancé le 14 mars (1) un nouveau site web, en même temps qu’il inaugurait son nouveau système d’enregistrement des .PT.
(1) FCCN has launched a new website for .PT Domain Names Registration
https://www.dns.pt/en/content-display?content=1430041

PRO: longtemps considérée comme l’un des “flops” du premier round de création de nouvelles extensions, le .PRO semble faire son bonhomme de chemin et célébrait le 10 mars dernier le passage du seuil des 100 000 noms déposés. D’après le communiqué, le .PRO serait l’une des 6 extensions génériques à avoir bénéficié de 11 mois de croissance consécutifs en 2010. Sa croissance nette en 2010 a été de 53 000 noms de domaine. Un second souffle qui paraît avoir beaucoup de tonus !
(1) .PRO Surges Passed 100,000 Registered Names
http://www.circleid.com/posts/20110309_dot_pro_surges_passed_100000_registered_names/

QA (Qatar) : lancement en fanfare (1), et en présence de Rod Beckstrom, du registre de la future extension qatarie en caractères arabes. Celle-ci devrait être ouverte au public au mois d’août 2011, un certain nombre d’organismes « sélectionnés » pouvant dès à présent les enregistrer.
(1) ictQATAR Launches Qatar Domains Registry
http://www.zawya.com/story.cfm/sidZAWYA20110303054244/

РФ (Russie): une Cour d’Arbitrage russe s’est prononcée sur un cas de cybersquatting manifeste lié à l’ouverture du .РФ, le défenseur ayant enregistré pas moins de 51 noms de grands media au moment de l’ouverture (1).
RU-CENTER, grand registrar en conflit avec le registre national autour d’autres dépôts massifs réalisés à la même occasion, a annoncé la création de RUCLID (2), initiative visant à favoriser l’introduction de nouvelles extensions à caractère culturel et linguistique ciblant les différentes communautés vivant en Russie. Nul doute qu’un bras de fer de longue haleine s’est à présent instauré entre ccTLD.ru et RU-CENTER.
(1) The case of domain names registration: the successful outcome
http://www.cctld.ru/en/news/news_detail.php?ID=1351
(2) RU-CENTER Launches RUCLID
http://www.nic.ru/news/en/2011/ruclid.html

SE (Suède): IIS.SE publie une étude sur l’utilisation de l’Internet par les seniors en Suède. Ceux-ci se connectent environ 1 heure par jour à l’Internet, soit moins de deux fois le temps moyen des classes d’âge plus jeunes. Parmi les seniors n’utilisant pas internet, 60% n’ont pas fait d’études longues et la plupart sont des femmes. En revanche, les seniors connectés et actifs semblent s’intéresser aux mêmes sujets que les plus jeunes. L’Internet est-il aussi une passerelle entre générations ?
(1) SE presents a report on “Elderly Swedes and the Internet, 2010”
http://www.iis.se/en/pressmeddelanden/aldre-svenskar-och-internet-2010

SG (Singapour): le SGNIC a signé le 2 mars un Memorandum of Understanding avec l’APNIC (Asia Pacific Network Information Centre), lequel est en charge de la gestion des plages d’adresses IP pour la région Asie-Pacifique.
(1) SGNIC signs MoU with APNIC
http://nic.net.sg/news/sgnic-signs-mou-apnic

SY (Syrie): l’Agence nationale syrienne pour les Services réseaux a initié le 15 mars (1) le processus d’ouverture de l’extension syrienne en caractères arabes. Une sunrise gratuite (sic !) a lieu du 15 mars jusqu’au 15 juin, après quoi les éventuels conflits entre demandeurs d’un même nom seront résolus. L’ouverture générale suivra.
(1) Syria launched registration for top-level domain
http://en.trend.az/capital/it/1844752.html

UK (Royaume-Uni): Nominet publie ce mois-ci une synthèse (1) des opinions recueillies quant à la politique à adopter par un registre d’extension à l’égard de noms de domaine utilisés à des fins criminelles. Il s’agit d’un aspect fondamental de la définition du périmètre de responsabilités d’un registre, encore mal précisé dans la plupart des pays. Techniquement, le registre a tout pouvoir pour bloquer ou supprimer un nom de domaine sous son extension. Juridiquement, sa capacité à le faire est beaucoup moins assurée, dès lors que sa décision risque fort d’être arbitraire et attaquable devant la justice. Après avoir collaboré à chaud avec les services de police britanniques en 2010, Nominet a pris l’initiative d’un débat public sur cette épineuse question. Le rapport mérite d’être lu par tous ceux qui s’interrogent sur les pouvoirs des gestionnaires d’extensions et les nécessaires limites qu’on doit leur fixer. Un groupe de travail ad’hoc a été constitué pour capitaliser sur les enseignements de cette première étape.
Autre information au sujet de l’internet britannique, cette fois focalisée sur les stratégies de création de trafic. D’après cette étude, pas moins de 40% des sites web britanniques n’auraient aucun visiteur, et 91% ignoreraient tout des techniques telles que le Pay-per-Clic (dont Google Adwords est sans doute la plus connue). Ces chiffres sont intéressants pour le marché des noms de domaine, car en général les éditeurs de sites s’approprient plus facilement les systèmes de type Adwords que les subtilités des stratégies de nommage. Il reste encore beaucoup de chemin à faire, même au Royaume-Uni.
(1) Dealing with domain names used in connection with criminal activity
http://www.nominet.org.uk/digitalAssets/48619_Report_on_Abuse_Policy_M_O_Floinn_Final_Web_amended.pdf
(2) 40% of UK Websites Get No Visitors
http://www.freshbusinessthinking.com/news.php?NID=7627

XXX (porno): à l’issue de bien des débats, le Board de l’ICANN a donné son feu vert à la création du .XXX le 18 mars dernier (1). C’est à vrai dire la seconde fois qu’il le faisait, mais aujourd’hui le gouvernement américain ne sera pas en mesure d’exercer le droit de veto dont il disposait en 2005. Difficile à prendre, la décision a d’ailleurs été documentée afin que la communauté de l’Internet puisse comprendre ses motivations (2). Il s’agit en effet d’un grand pas pour l’ICANN, qui est allée contre les vœux exprimés par les gouvernements à un moment crucial de ses échanges avec eux sur le sujet hautement sensible des nouvelles extensions. Symbole de la dépendance de l’organisme californien à l’égard de Washington depuis 2005, le .XXX est en quelques minutes devenu celui de son affirmation face aux pressions émanant du GAC (3). Les réactions ne se sont pas faites attendre, l’Inde étant le premier pays à avoir déclaré son intention de bloquer l’accès aux sites en .XXX (4), moins d’une semaine après la décision de l’ICANN.
Autre dimension de la décision de l’ICANN, et non des moindres : l’hostilité d’un certain nombre d’acteurs de l’industrie pornographique, Australian Sex Party par-ci (5), Free Speech Coalition par là (6). Tout comme pour le .TRAVEL autrefois, ces acteurs se sentent floués par l’ICANN qui leur paraît avoir délibérément ignoré leurs protestations. Leurs actions se portent à présent « dans la rue », avec des appels au boycott (7) qui, in fine, profiteront sans doute plus à la notoriété du .XXX qu’elles ne freineront son développement. Le .XXX affiche en effet dès à présent des chiffres exaspérants pour ses ennemis, avec plus d’un demi million de pré enregistrements au 25 mars 2011. Quant aux conditions d’enregistrement proprement dites, elles paraissent allier souplesse – le .XXX est ouvert à tous – et rigueur dans l’identification des titulaires et la gestion des « abus » (9). A suivre.
(1) Résolutions du Board de l’ICANN – 18 mars 2011
http://www.icann.org/en/minutes/resolutions-18mar11-en.htm
(2) Rationale for Resolutions 2011.03.18.23 – 2011.03.18.25
http://www.icann.org/en/minutes/draft-icm-rationale-18mar11-en.pdf
(3) How ICANN overruled governments on .xxx
http://domainincite.com/how-icann-overruled-governments-on-xxx/
(4) India Is First To Announce Blocking of .XXX
http://news.avn.com/articles/India-Is-First-To-Announce-Blocking-of-XXX-430005.html
(5) .XXX Spells End For ICANN Says Australian Sex Party
http://www.domainnews.com/en/xxx-spells-end-for-icann-says-australian-sex-party.html
(6) FSC Launches Anti-.XXX Campaign: Just Say NO!
http://news.avn.com/articles/FSC-Launches-Anti-XXX-Campaign-Just-Say-NO-430172.html
(7) Porn group launches .xxx boycott
http://domainincite.com/porn-group-launches-xxx-boycott/
(8) More than Half a Million .XXX reservations
http://www.domainnews.com/en/more-than-half-a-million-.xxx-reservations.html
(9) .xxx introduces the 48-hour UDRP
http://domainincite.com/xxx-introduces-the-48-hour-udrp/


Dimanche 3 Avril 2011
Loic Damilaville
Lu 290 fois

Présentation | Analyses générales | Gouvernance Internet | Juridique | Sommaires anciens n°