Vie des extensions - juin 2021



CC (Iles Cocos) : des chercheurs australiens ont lancé un appel aux autorités locales pour obtenir la récupération du .CC des mains de Verisign, sont registre actuel. L’argument mis en avant est la prolifération de sites illégaux, voire pédo-pornographiques sous ce ccTLD et sa proximité d’avec le .COM. Contactée, Verisign aurait simplement dit qu’elle supprimait les noms lorsqu’elle était informée qu’ils pointaient vers ce type de contenus, ce qui sous-entend qu’elle-même ne mène aucune action de surveillance préventive.
(1) Some Australian researchers want to see .CC taken away from Verisign
https://www.thedomains.com/2021/06/07/dot-cc/

DE (Allemagne) : le DENIC a publié des statistiques montrant l’impact très positif des périodes de confinement sur les enregistrements de .DE (1). Le rapport donne aussi la répartition géographique des noms de domaine en .DE déposés en Allemagne (2). Enfin, le CEO « sortant » de DENIC évoque les années passées à la tête du registre (3).
(1) Covid pandemic sees 2020 a year of growth for .de as ecommerce booms
https://goldsteinreport.com/covid-pandemic-sees-2020-a-year-of-growth-for-de-as-ecommerce-booms/
(2) 2020 DENIC Domain Statistics
https://www.denic.de/en/whats-new/news/article/2020-denic-domain-statistics/
(3) As DENIC's CEO Jörg Schweiger Prepares to Step Down, He Speaks About His Time at DENIC
https://www.circleid.com/posts/20210614-denics-ceo-joerg-schweiger-speaks-about-his-time-at-denic/

EU (UE): Eurid a publié son rapport annuel (1), fixant la croissance du .EU à 2.2% en 2020. Ce chiffre est inférieur aux performances de nombreux ccTLDs européens mais il ne faut pas oublier que le TLD européen a été très perturbé par le Brexit. Ces 2.2% auraient pu être meilleurs si le Royaume-Uni, qui représentait une part notable des .EU enregistrés, était resté dans la partie. La « purge » n’a d’ailleurs pas entièrement pris fin puisque les titulaires de .EU ne s’étant pas mis en règle perdront leurs noms à compter du 1er juillet (2).
(1) EURid's 2020 Annual Report shows a 2.2% yearly growth
https://eurid.eu/en/news/2020-annual-report/
(2) In two weeks, Brits will lose their .eu domains forever
http://domainincite.com/26783-in-two-weeks-brits-will-lose-their-eu-domains-forever

FR (France) : l’Afnic publie son rapport annuel (1) mettant en exergue son rôle d’appui aux TPE/PME dans le contexte de l’accélération de la transition numérique induit par le Covid. Elle publie aussi son Observatoire sur le marché des noms de domaine en 2020 (2).
(1) Rapport Annuel 2020 - Transition numérique : l'Afnic et le .fr aux côtés des TPE/PME
https://www.afnic.fr/observatoire-ressources/actualites/rapport-annuel-2020-transition-numerique-lafnic-et-le-fr-aux-cotes-des-tpe-pme/
(2) Le marché des noms de domaine dans le monde en 2020
https://www.afnic.fr/observatoire-ressources/actualites/le-marche-des-noms-de-domaine-dans-le-monde-en-2020/

JP (Japon): le JPRS a publié son rapport annuel 2020 (1). Contrairement à la plupart des ccTLDs européens, le TLD japonais ne paraît pas avoir connu d’amélioration significative de sa dynamique de croissance du fait du Covid. Cela peut être dû à plusieurs raisons : poids du .COM qui aurait mieux profité des circonstances que le TLD national, mais peut-être aussi usages différents où les noms de domaine sont moins utilisés qu’ailleurs pour accéder aux contenus et services sur internet.
(1) English Version of "JP Domain Name Registry Report 2020" Posted
https://jprs.co.jp/en/topics/2021/210622.html

PL (Pologne): le registre polonais souligne dans son rapport sur le 1er trimestre 2021 (1) que son taux de renouvellement s’est élevé à 71,29%, un niveau rarement atteint par le .PL durant ces dix dernières années. Ce chiffre témoigne peut-être d’un changement dans la structure des titulaires de .PL, avec une montée en puissance d’utilisateurs « normaux » et une dilution relative des domainers de masse (les domainers « value » se concentrant en général sur des noms à forte valeur intrinsèque, ne sont pas à l’origine de nombreuses créations et de la forte volatilité induite).
(1) Report on the .pl domain name market for Q1 2021
https://www.dns.pl/en/news/report-on-the-pl-domain-name-market-for-Q1-2021

UK (Royaume-Uni) : à la suite du succès du « putsch » organisé par des bureaux d’enregistrement désireux de voir le registre du .UK se concentrer sur son cœur de métier, Nominet a annoncé (1) la suppression de son Comité des Fusions & acquisitions, ainsi que du Cyber Advisory Panel qui éclairait le registre sur des opportunités commerciales en matière de cybersécurité.
(1) No more acquisitions for Nominet
http://domainincite.com/26753-no-more-acquisitions-for-nominet


Dimanche 27 Juin 2021
Loic Damilaville