Armada 2013 : tous les records battus...


Franck Martin

L'Armada 2013 dépasse les attentes des organisateurs, estime Patrick Streiff dans un article publié par Filfax, restitué ci-dessous in extenso. Juin s'avère une meilleure période que juillet pour l'organisation de l'Armada...


La CASE, les lycées et collèges ont pu participer à l'Armada sur le Marité
La CASE, les lycées et collèges ont pu participer à l'Armada sur le Marité
Pour les amoureux du Marité, voir l'interview sur La Chaine Normande en cliquant ici et en avançant à la 30 è minute du journal...

« Cette Armada est un triomphe », s’est félicité samedi matin Patrick Herr, président de l’Armada en dressant un premier bilan provisoire de la 6 édition du rassemblement de grands voiliers à Rouen.
La première s’était déroulée en 1989 sous le nom de Voiles de la Liberté.

Vingt-quatre heures avant la Grande Parade des navires sur la Seine entre Rouen et Le Havre qui conclut traditionnellement l’événement, l’organisateur s’est refusé à livrer une estimation précise de la fréquentation du public sur le site depuis le début de la manifestation. « Tous les records sont battus. Vous avez devant vous un président heureux », a-t-il commenté devant la presse.
« Dès le premier jour, la Grande pagaille a eu un succès considérable avec même des gens qui se sont baignés dans la Seine. Le public est venu très nombreux », s’est-il réjoui. Face aux esprits chagrins qui avant la manifestation redoutaient une baisse de fréquentation en programmant l’Armada au mois de juin, le président a évoqué ce mois de juin pour de futurs rassemblements comme « une très bonne date ». « On a vu une foule considérable tous les jours sur les quais. L’Armada n’est pas une manifestation usée. Il y aura d’autres Armadas », a-t-il conclu après avoir, en bon observateur, passé sa semaine sur le site, dormant sur place dans un camping-car.



Le maire de Rouen, Yvon Robert (PS), n’était pas moins enthousiaste. « Cette Armada a dépassé tout ce que l’on pouvait espérer. Mille personnes attendaient hier de façon pacifique de monter à bord du Monge. J’ai acquis la certitude que juin est une meilleure date que juillet », a-t-il renchéri. Avec des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Rouen toute la semaine, le réseau de transports en commun TCAR sur l’agglomération a enregistré « le double de passagers » par rapport à une semaine habituelle sur les lignes TEOR et de tramway et 57% de trafic supplémentaire sur le réseau, a indiqué le président de la CREA Frédéric Sanchez (PS). Pour le président du Département de SeineMaritime Didier Marie (PS), « outre la fête, cette Armada démontre nos capacités à organiser de grands événements et souligne la qualité des partenariats et le dynamisme de nos territoires ».

A la Région, le président Alain Le Vern (PS),surpris par « le bonheur des personnes rencontrées sur le site », estimait à 20% la hausse de fréquentation lors des concerts du soir programmés par la collectivité. Près de 60.000 spectateurs ont applaudi vendredi soir Mika et les huit soirées des concerts de l’Armada ont attiré 300.000 spectateurs. En matière d’images et de retombées économiques, les spécialistes comparent souvent l’impact “média“ des reportages et articles de presse avec le coût de campagnes publicitaires dans l’audiovisuel. Il sera évalué. En attendant, l’organisation de l’Armada a accrédité 1.224 journalistes pour la couverture de l’événement.






Patrick Streiff


Franck Martin