blocnotes

Benoit-la-Bévue a encore frappé !


Franck Martin

Initiales B.V.... Initiales B.V. comme BéVues.
En une seule semaine, «Benoit-la-Bévue» a frappé deux fois. Et frappé fort !
Première bévue : il propose de fermer le marché de la place de la Halle.
Deuxième bévue : il insulte les employés de la Ville au conseil municipal.
La campagne électorale du « maillon faible » de l'UMP lovérienne démarre par une double bévue. Nous attendons la suite... avec gourmandise ! Avec lui, on n'a pas fini de rire...


Programme électoral de l'UMP : 9 copiés-collés + une énorme bourde

Benoit-la-Bévue a encore frappé !
On le sait : le prétendant au fauteuil de maire a les idées courtes. Voire pas d'idée du tout pour l'avenir de notre ville. En revanche, il a du culot à revendre.

Aussi présente-t-il comme programme électoral des idées qu'il a pillées dans les projets de l'actuelle municipalité ! Ecole Jules-Ferry, rond point de la Demi-Lune, rénovation de la partie basse de l'îlot Renault, autant de projets en cours de réalisation ou mis à l'étude par la municipalité.

Mais le clou de son programme, c'est une énorme sottise :  fermer le marché du samedi matin, place de la Halle, pour le transférer boulevard de Crosne !

Insulter la jeunesse, insulter les employés de la Ville...

Lundi soir, par une délibération au conseil municipal, la Ville de Louviers crée des « emplois d'avenir. »

Qu'en dit Benoît la Bévue ? Occuper un emploi à la Ville, c'est occuper un « emploi du passé ».

Les employés municipaux n'ont guère apprécié ! Ils savent désormais à quoi s'en tenir sur celui qui prétend devenir leur patron ! Pour lui, les métiers de la fonction publique appartiennent au passé !

A l'heure où notre ville se distingue par sa gestion ultra-moderne ( labellisation nationale Qualiville, label écologique, dématérialisation comptable par une technologie unique en France ) c'est à la fois choquant, faux et déplacé.

Tous les responsables politiques devraient soutenir fermement les efforts pour atténuer le chômage des jeunes. Louviers a fait de sa jeunesse une priorité.

Les emplois d'avenir, certes, ne sont pas la panacée, mais un outil utile pour lutter contre le chômage des jeunes, endémique en France. Il est parfaitement irresponsable de les critiquer, en ajoutant l'insulte à la critique. La fonction publique n'oubliera pas.





Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo | Tweets