Conseil municipal : "Monsieur Martin, je vous ordonne de vous taire !"


Franck Martin


Pour la première fois à Louviers, un maire a voulu priver un élu d'opposition de son droit de parole au conseil municipal. Il est vrai que, traditionnellement, les débats à Louviers sont passionnés et souvent houleux et que le nouveau maire n'a guère l'habitude des longs débats publics.

Je reconnais que, dans la  chaleur des débats, il m'est souvent arrivé de couper la parole à un opposant... mais je lui ai toujours rendu. En démocratie, il faut avoir la patience de respecter la liberté, le droit à l'expression de l'opposition, aussi gênants que soient ses arguments.

Gêné, débordé, au bord de la panique, le maire m'a intimé l'ordre de me taire. Ce qui m'a rappelé, irrésistiblement, la scène restée célèbre, le souvenir d'Edouard Balladur, grimpé sur une table ( mais oui ! ) essayant de faire taire une assemblée. A la télévision, il a fait rire ( pour une fois ! ) la France entière.

La scène est devenue culte... Le respect, cela se gagne, cela ne se mendie pas. Si vous voulez être respecté, soyez à la hauteur, un point c'est tout.

Mardi 15 Avril 2014

Franck Martin