blocnotes

Dernière journée de mer


Franck Martin

Jean Edouard communique :


Dernière journée de mer
"Dernière journée de mer...

L'envie de rattrapper les 2 bateaux précédents s'est doucement, au fil de l'eau (!), transformée en espoir, puis en illusion et maintenant en "ce sera pour la prochaine fois " !!

Dernière journée de mer...

A penser surtout à toutes nos conneries, qui nous ont fait perdre XXX miles nautiques... Mais bon, maintenant, c'est le passé, et il  faut intégrer ces conneries à notre précieuse DataBase de marin afin de ne plus les reproduiire !!

Dernière journée de mer...

C'est un peu la fin des vacances, ce léger spleen mélé de "dommage, c'est déjà fini" et " l'envie de retrouver la terre, la famille, les amis, une DOUUUUCHE et une bonne bière fraiche !!"

Dernière journée de mer...

On se rend compte que malgrè notre déception sportive, nous avons réussi à aller au bout de cette transat et surmonter toutes les difficulté qu'elle nous a offert ! On a toujours tendance, en tant que compétiteur, à oublier la notion d'aventure qui prédomine dans de telles cavalcades. Et le plaisir de l'aventure, c'est justement, les aléas, les difficultés, la notion même de ne pas savoir ce qu'il va nous arriver !!

Dernière journée de mer...

Ne pas oublier que nous sommes des prévilégiés ! Pouvoir vivre ses passions, accomplir ses rêves sont la base de notre plaisir de vivre, de notre épanouissement et de sa réalisation personnel. C'est ce bénéfice, qui doit faire surmonter la frustration du résultat.

Dernière journée de mer...

Remercier, sincèrement, du plus profond de nous même, les femmes, les hommes, les partenaires qui nous ont aidés, soutenus, portés dans la réalisation de ce projet.

En premier lieu, bien sur Phoenix Europe Express, Carac, tous les partenaires de La rochelle qui ont soutenu Stéph, et à titre personnel, Eric de la ste De Biasio et Jean-Noel de la ste TACC.

Sans toutes ces personnes, sans leur participation, cette transat serait restée un rêve un peu flou, une chimère jamais accomplie.

Alors MERCI, MERCI et MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !

Remercier bien évidement Stéphanie (pas pour toutes les conneries qu'elle a pu inventer et tester durant cette course !!!!!!!!!!!!) mais pour avoir cru coute que coute à son projet. A s'être battue pour le financer, le structurer. A avoir payé le prix d'un tel rêve. A avoir dormi dans un clic clac pendant 1 an pour pouvoir goûter au plaisir d'être "au milieu".

Merci à la famille qui accepte autant de stress et d'absence afin que je puisse vivre ça.

Et pout finir, remercier chaleureusement Ocean's Eleven, notre "valeureux compagnon". Qui malgré son âge, son embompoint, à su faire fiere allure face à ces jeunes protos, tout juste sorti du moule (!) avec leur formes bodybuldées. Merci d'avoir encaissé, sans broncher, tous les pièges que la mer rageuse parfois nous a mis sur la route.

Rendez-vous pour de prochaines aventures !!

Il y en a une qui me ferait vraiment plaisir :

C'est en solitaire
C'est l'année prochaine
C'est sur de gros bateau
C'est sans escale
C'est la plus dure et la plus belle des courses...

Bonne journée à vous !!



Franck Martin

Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo | Tweets