J'adore Ségolène, mais...


Franck Martin

... Emmanuel Macron n'est pas la fée Girouette que Ségolène incarne aujourd'hui.


Ce matin, sur France Inter...

Ce matin, sur France Inter, elle accuse le Président de retarder la sortie du nucléaire en cédant à un "lobby". Facile, trop facile.
On peut accuser Emmanuel Macron de beaucoup de choses ; Ségolène, en campagne pour les européennes ne s'en prive pas. Mais dire qu'il change de cap et cède à la pression, l'accuser de faiblesse, non, ça ne passe pas.
Je n'ai pas oublié qu'en 2014 Ségolène a remballé l'écotaxe devant les Bonnets rouges. Et que si elle n'avait pas cédé, le financement de la transition écologique serait moins douloureux aujourd'hui. L'écotaxe ne frappait que les poids lourds, les sociétés de transport et les grandes surfaces... Si Ségolène n'avait pas cédé aux Bonnets rouges, il n'y aurait pas de Gilles & John.

 


Mercredi 28 Novembre 2018


Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election