blocnotes

Mais que fait donc Hercule Bidault ?


Jeanne Hachette

Depuis 7 ans, Hercule Bidault est adjoint aux travaux. Le rez-de-chaussée de l'îlôt Thorel présente un risque grave d'incendie. Que fait donc Hercule Bidault, le Superman autoproclamé des travaux à Louviers ?


Malaise aux services techniques...

La façade de l'îlot Thorel
La façade de l'îlot Thorel
Amas de détritus inflammable, bidons de liquides suspects : le rez de chaussée de l'immeuble Thorel, patrimoine municipal, ne demande qu'une allumette pour s'embraser et communiquer le feu aux boiseries de l'étage.

Ce danger est signalé depuis des années à l'adjoint aux travaux de Franck Martin. Aux dernières élections, ce dernier a changé de râtelier sous prétexte de lancer un vaste programme de sauvegarde du personnel municipal ? Qu'attend Hercule pour nettoyer les écuries d'Augias, pardon, le rez-de-chaussée Thorel ?

Le problème est qu'à l'incurie d'Hercule Bidault s'ajoute la mauvaise gestion financière de Priollaud !

Les services techniques au ralenti

Bidons suspects, débris inflammables...Qu'attend Hercule Bidault pour nettoyer les écuries Thorel ?
Bidons suspects, débris inflammables...Qu'attend Hercule Bidault pour nettoyer les écuries Thorel ?
Il faut savoir qu'auparavant, les services techniques, pour faire face à l'imprévu, disposaient d'un volant d'heures supplémentaires. Indispensable pour faire face à l'imprévu.

Une dépense maîtrisée, puisque, sous la gestion Martin, à l'exception des 2 ans de crise financière mondiale, les impôts municipaux n'ont pas augmenté. Et depuis cinq ans, ils n'ont pas augmenté du tout.

Aujourd'hui, les impôts Priollaud n'ont pas diminué : la ville dispose d'autant de recettes que durant les cinq dernières années. Mais on a supprimé le budget des heures supplémentaires !

Du coup, les services techniques fonctionnent au ralenti. On a pu le voir au moins du démontage de Louviers Plage : le quai de Bigars est resté longtemps fermé à la circulation, faute de personnel pour désencombrer la voie.

Et aujourd'hui, l'îlôt Thorel risque de partir en fumée. Hercule Bidault roulait les mécaniques en disant qu'il serait le superhéros de la sauvegarde du patrimoine communal.

Aujourd'hui, Hercule rase les murs lorsqu'il passe devant l'îlot Thorel...





1.Posté par Sylvia Mackert le 28/09/2014 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le maire est "le patron" de la ville et donc aussi responsable de son équipe, pourquoi ne pas avoir réagi plus tôt ? A chaque fois on invoque le budget et les économies et maintenant c'est la faute à qui ? Ce n'est pas pour défendre JB, mais bon, c'est l'effet boomerang possible.

2.Posté par Ludovic Zanker le 02/11/2014 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce bâtiment est en friche depuis les années 90, mais il était entretenu du moins sécurisé.
Comme le montre ces images, j'en appelle à M.Priollaud de se saisir du dossier, et qu'il agit au plus vite.
Car M.Franck Martin a raison de dire, que ce bâtiment est dans l'insécurité, et qu'il est dangereux, en plus cela pourrait sans doute servir à des jeunes squaters ou bien des SDF sait-on?

M.Priollaud doit absolument agir et vite, j'aimerais être informé sur ce sujet s'il vous plait.

LZ

Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo


Inscription à la newsletter