blocnotes

Maison Rouge... en modèle réduit

Rénovation urbaine du quartier


Franck Martin


Priorité au vivre ensemble

750 heures de travail pour Gauthier Martin, Benoît Saude, Clémentine Debeaupte, Stéphane Mercier, Annie Saint-Ouen et Paul Calais.
750 heures de travail pour Gauthier Martin, Benoît Saude, Clémentine Debeaupte, Stéphane Mercier, Annie Saint-Ouen et Paul Calais.
750... c’est le nombre d’heures qu’il aura fallu pour faire naître le bébé. A son chevet, trois étudiants
de l’école d’architecture de Rouen, un lycéen des Fontenelles et une habitante de Maison Rouge,
tous chapeautés par l’architecte-paysagiste Stéphane Mercier.

« Pour notre stage de fin de première année, nous avons choisi de réaliser cette maquette. C’était passionnant et tellement enrichissant», confie Gauthier Martin, l’un des trois étudiants. Quant à Annie Saint-Ouen, cette habitante de Maison Rouge, elle a réalisé 600 arbres pour agrémenter cette maquette.

Cette belle aventure collective devrait permettre aux habitants du quartier d’avoir une vision concrète du projet, de mieux comprendre  son articulation et les objectifs visés. « Cette maquette est une traduction symbolique de ce qu’on a voulu faire dans le quartier », confiait Franck Martin lors de son inauguration courant mars.




Participation des habitants : exemplaire !

Si la rénovation urbaine de Maison Rouge passe par la réhabilitation des logements, ce n’est pas là son objectif principal. Il s’agit avant tout de corriger les dysfonctionnements dans les espaces publics et privés. « La manière dont s’articulait le quartier jusque là ne permettait pas de vivre en harmonie », ajoutait le maire.

D’un seul coup d’œil, cette maquette permet donc de comprendre comment les habitants pourront mieux vivre ensemble, que ce soit grâce aux réaménagements des espaces autour des immeubles, aux nouvelles voiries ou encore aux nouveaux espaces pour les piétons...

Une initiative qui vient également appuyer un peu plus encore l’importance de la participation des habitants dans la rénovation du quartier.

Sur le point, le représentant de l’Etat, M.Page, n’a pas manqué de saluer la démarche lovérienne. « C’est une démarche exemplaire du point de vue de la concertation. D’autres villes sont même venues s’inspirer, pour leurs programmes, de ce qui a été fait à Louviers».




Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo | Tweets