Mon quartier a peur

La chronique de Pascal Hébert


Pascal Hébert


Pascal Hébert
Pascal Hébert
"Les gens qui faisaient la fête dans la maison de quartier ont sonné à ma porte. Ils avaient alerté les pompiers. Ma haie de thuyas étaient en flammes. J'ai eu très peur," raconte mon voisin. Il habite dans la rue Raoul Verlet, dans le quartier des Amoureux. Ce n'est pas un cas isolé, hélas.

On n'a jamais vu ça dans mon quartier.

Cela dure depuis le week-end de la Saint Michel. La nuit, entre 2 ou 3 heures du matin, un ou des incendiaires mettent le feu. Aux voitures, mais surtout aux haies qui clôturent les jardins.  Au hasard, au petit bonheur la chance, ce qui accroît la peur : personne ne sait quand viendra son tour...

La peur alimente les interprétations, chacun y va de son commentaire. Les gens sont sur les nerfs, on entend circuler les rumeurs les plus folles.

Une haie brûlée rue Roger Martin du Gard
Une haie brûlée rue Roger Martin du Gard

Une voiture incendiée dans le quartier
Une voiture incendiée dans le quartier

Avec son bla-bla, Priollaud essaie d'endormir la colère du quartier
Avec son bla-bla, Priollaud essaie d'endormir la colère du quartier

"Dormez tranquilles, tout va bien..."

Dans la nuit du 17 au 18 octobre après une nuit folle l'émotion est à son comble.

Camion brûlé devant le lycée Decrétot, une dizaine de voitures dans toute la ville,  trois voitures et un camion-grue incendié dans notre quartier ( entre La Londe et le cimetière...

A la mi-novembre, je me rends à une réunion organisée par la mairie dans l'école maternelle Salengro.

L'interminable bla-bla du maire se résume à : " Tout va bien, monsieur James contrôle la situation, de nouveaux policiers sont arrivés à Val-de-Reuil. Partez tranquilles."
 

Rue Roger Salengro
Rue Roger Salengro

Le maire ne fait rien...

La nuit folle d'octobre n'était qu'une répétition générale.

La réunion du maire n'a servi à rien : depuis, c'est reparti de plus belle.

Depuis le 28 janvier, les haies du quartier flambent. La peur des habitants aussi.

Que fait la mairie pour protéger le quartier ?

L'incendiaire frappe au petit bonheur la chance. Ici, rue du commandant L'Herminier
L'incendiaire frappe au petit bonheur la chance. Ici, rue du commandant L'Herminier

Effrayant. Rue du Cdt L'Herminier
Effrayant. Rue du Cdt L'Herminier

Tous les types de bâti sont visés
Tous les types de bâti sont visés


Mardi 12 Mars 2019


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Mars 2019 - 15:45 M. Pires a du culot. Un sacré culot !

Mardi 12 Mars 2019 - 17:17 Dans mon quartier, on ferme !

 

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election