Privatisation du cinéma (2/3) : 37 ans d'une tumultueuse saga...

Privatisation du cinéma (2/3)


Franck Martin


Patron des cinémas d'Evreux, Jean-Marc Ageorges avait repris le cinéma de Louviers. Le conflit avec la maire Odile Proust fut spectaculaire
Patron des cinémas d'Evreux, Jean-Marc Ageorges avait repris le cinéma de Louviers. Le conflit avec la maire Odile Proust fut spectaculaire

Après la fermeture de l'Eden, 37 ans de cinéma municipal

Créées en 1982 par la municipalité Fromentin, sous l'impulsion de François Bureau, passionné et érudit du 7ème art, les salles de projection du boulevard de Crosne palliaient la fermeture des cinémas Normandy et Eden, dont tant de lovérien(ne)s se souviennent avec l'émotion de leur jeunesse.

Ah ! les premiers baisers, bercés par les affreux grincements des vieux fauteuils de l'Eden...

Mais déjà, la droite critiquait la dépense, jugeant que le cinéma devait rester une affaire privée. En privatisant les salles, François-Xavier Priollaud renoue ce fil de la pensée réactionnaire.

Odile Proust, voulait, au contraire, tout contrôler. Les relations avec l'exploitant des salles, Jean-Marc Ageorges sont devenues explosives.

Certains se souviennent encore du spectacle surréaliste et grotesque des sapeurs-pompiers de Louviers... distribuant des tracts à l'entrée des salles, sur ordre du maire,  dénigrant l'exploitant du cinéma. Qui finit par jeter l'éponge.
 

Parti de rien, président de la Fédération nationale des Cinémas, Richard Party est l'artisan de la renaissance du cinéma indépendant en Normandie
Parti de rien, président de la Fédération nationale des Cinémas, Richard Party est l'artisan de la renaissance du cinéma indépendant en Normandie
Il fallut attendre l'arrivée de Richard Patry, pour relancer le cinéma municipal. Parti de rien, Richard Patry est l'artisan de la renaissance du cinéma d'Elbeuf.

Un grand professionnel, reconnu comme tel par la profession, qui l'a élu président de la Fédération nationale des Cinémas.

Mais l'ascension de Richard Patry n'aurait pu se faire sans compagnon de cordée, sans son ami d'enfance avec qui il partagea les années de vaches maigres : un certain Jean-Edouard Criquioche.

En s'appuyant sur le talent et l'esprit d'initiative du tandem Patry-Criquioche, en m'appuyant sur le génie de Jacques Falguières, éminent et pro-actif directeur de la Scène Nationale, en proposant un projet d'action culturelle cohérent à la DRAC, aux services culturels de la Région et du Département, j'ai pu construire un théâtre à Louviers et donner au cinéma les moyens de son développement.

Jean-Edouard Criquioche devient propriétaire des 4 salles de cinéma créées en 1982
Jean-Edouard Criquioche devient propriétaire des 4 salles de cinéma créées en 1982

Ils se lèveront, les nouveaux orages

Odile Proust - c'est à son honneur - avait créé la Médiathèque. 

En créant le Grand Forum, après le Moulin, la Maison du Jeu, la Gare aux Musiques, la Villa Calderon, nous avions fait de Louviers la capitale culturelle de l'Eure.

Les urbanistes remarqueront que l'implantation de équipements publics, du Manoir de Bigars à la Gare, forme un "boulevard de la Culture", que nous souhaitions compléter par l'ouverture d'un Centre d'art contemporain derrière la médiathèque, dans l'ancienne chaufferie de la Halle Wonder

Priollaud flanque tout par terre... mais l'histoire ne s'arrêtera pas là. De nouveaux orages montent à l'horizon.

Car la privatisation du cinéma est un tel fiasco, tant sur le plan financier que culturel que le dossier ne restera pas clos. Les partenaires du projet culturel que nous avions mis en place ( Etat, Région, Département ) s'arrachent les cheveux devant pareille incompétence.

Le préjudice pour la Ville est patent :
le bâtiment est vendu avec un prix inférieur de 25% à l'estimation des services de l'Etat... L'affaire n'en restera pas là.
 



Samedi 30 Mars 2019


Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election