Second tour à Louviers : l'incroyable magouille !


Franck Martin

Alors que nous abordons le second tour porteurs du maillot jaune, UMP et MOdem se livrent à une pitoyable magouille !


Un scénario ahurissant

A l’annonce des résultats du premier tour, la panique s’empare de la liste UMP. Son faible score lui fait désespérer de la victoire. Le chef de liste UMP décide alors de s’approprier les électeurs d’une autre liste, mettant en scène un incroyable scénario.

Anne Terlez se dit «apolitique». Elle a centré toute sa campagne sur l’indépendance vis-à-vis des partis,  tant de droite que de gauche.  
Elle avait le choix :  tenir sa parole, rester indépendante ou céder à la promesse de devenir adjointe d’un maire sarkozyste. Le choix fut, dit-on, assez vite fait... Son ambition a vite pris le pas sur la morale politique qu’elle prétend incarner.

Responsable du Modem, elle accepte de faire passer les plus dociles de sa liste sous la coupe de l’UMP.
Mais, pour ne pas perdre la face, elle fait une incroyable proposition. Du jamais vu !

Elle supplie M. Priollaud de camoufler la  liste dirigée par l’UMP en la proclamant « liste apolitique» déclarée à la préfecture « sans étiquette.»
Piètre rideau de fumée, pathétique manoeuvre  pour tromper les électeurs à qui on présente « sans étiquette» une alliance fortement marquée à droite.

Second tour à Louviers : l'incroyable magouille !

Du jamais vu... nulle part ailleurs

Certains diront : « Bon d’accord, fusionner des listes, ce n’est pas très propre, mais il n’y a pas qu’à Louviers que cela se passe.»  Faux.
Pour éviter la débâcle électorale, la fusion est parfois la seule solution. Mais, ailleurs en France, ces fusions ont lieu entre des listes clairement identifiées, connues pour leur appartenance à l’une ou l’autre des grandes familles politiques. La plupart du temps, pour ne tromper personne... ces listes ont annoncé l'éventualité d’une fusion, , sous conditions clairement énoncées, bien avant le premier tour.

Ce qui est ahurissant à Louviers ?

Voir une liste passer sous le contrôle de l’UMP alors qu’elle a fait campagne sur le thème «ni à droite, ni à gauche» affirmant son apolitisme, sa totale indépendance, jurant de respecter cette parole donnée au premier tour.

Ce qui est exceptionnel, c’est la manoeuvre d’enfumage... Il n’y a qu’à Louviers que l’UMP méprise ses électeurs au point de gommer son sigle des affiches, de se présenter «sans étiquette» sur une liste dite «apolitique». Avant la débâcle électorale, M. Priollaud qualifiait la liste Terlez de "liste de gauche". Comment réagira l'électeur de droite lorsqu'il verra que les rescapés de cette liste de gauche se taillent la part du lion
Comment s’étonner si, déboussolé, l'électeur de droite tourne vers le Front National ? Un parti haïssable, mais qui, au moins, annonce ses couleurs et assume clairement son indépendance...

De la morale en politique

Ces fusions de listes entre deux tours, sous la pression d’une défaite annoncée, sont une plaie de la démocratie. Ces rabibochages sans vergogne ni principe écoeurent les électeurs. Ce jeu de marionnettes fertilise le terrain du Front National.

J'ai toujours préféré une élection que perdre mon âme... J'ai toujours refusé de fusionner sans principe, sans programme entre les deux tours. En 2008, alors que ma liste était en danger, j'ai tenu parole, affrontant 3 listes au second tour. En juin 2008, j'ai réaffirmé cette position éthique et j'ai construit un rassemblement clair, autour d'un projet et d'un programme, avec une liste connue publiquement dès la rentrée de septembre. Cette liste va gagner, car dimanche, seront en jeu deux conceptions de la morale en politique. A vous de choisir, mais j'ai pleinement confiance en votre choix : celui de l'éthique et de la clarté.


Mercredi 26 Mars 2014



1.Posté par Carole Champion le 26/03/2014 15:14
Comment imaginer que ces gens qui s'invectivaient il y a quelques semaines puissent tirer de leurs chapeau un PROGRAMME cohérent ? Les Lovériens savent au moins quel programme défend la Liste Bravo Louviers, il est connu, écrit et s'inscrit dans la continuité du développement de la ville… Or dimanche, c'est cette cohérence dont il est question, et pour six ans !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Avril 2014 - 18:54 Leroy prend la CASE : ça va bétonner dur !

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election