Trump : une demi-défaite inquiétante


Franck Martin

La demi-défaite électorale de Trump me semble plus inquiétante que son élection. Après 2 ans de mandat chaotique, sa base électorale reste solide. Les démocrates n'ont pas trouvé remède à la crise de la raison politique, noyée sous la vague populiste mondiale.


Trump, héraut des passions tristes, bêtes et méchantes
Trump, héraut des passions tristes, bêtes et méchantes

La demi-défaite électorale de Trump me semble plus inquiétante que son élection. Après 2 ans de mandat chaotique, sa base électorale reste solide. Les démocrates n'ont pas trouvé remède à la crise de la raison politique, noyée sous la vague populiste mondiale.
Sa misogynie, son racisme, sa gestion incohérente de l'appareil d'Etat ont été révélées au grand jour. Mais ses électeurs ne croient pas la presse, cible constante des attaques de Trump. En flattant les passions les plus basses, Trump surfe sur le triomphe des émotions collectives qui, partout dans le monde, prennent le pas sur la raison politique et ébranlent les institutions démocratiques.

 



Vendredi 16 Novembre 2018


Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election