USA : A 8 jours de la clôture du scrutin, les jeux sont faits. A moins que...


Franck Martin


20 voix d'avance pour Biden

Pour être élu, un candidat doit franchir la barre des 270 votes du collège des "Grands électeurs", barre indiquée ci dessus. Selon les sondages effectués Etat par Etat...

Joe Biden disposerait de :

188 voix dans les Etats "solidement" acquis au parti Démocrate
24 voix dans les Etats "probablement" acquis au parti Démocrate
78 voix dans les Etats qui "penchent" vers le vote Démocrate.

Soit un total de 290 voix, soit 20 voix de plus que la majorité requise.

Si le vote réel s'inscrit dans les limites de ces sondages, Joe Biden n'a plus besoin d'apport de voix des fameux Swing States , les Etats indécis ( 85 voix en balanc )  où les instituts de sondage n'avancent aucun pronostic.

Trump compte 107 voix de retard dans le collège électoral

Selon les sondages effectués Etat par Etat
Donald Trump disposerait de :

77 voix dans les Etats "solidement" acquis au parti Républicain
48 voix dans les Etats "probablement" acquis au parti Républicain
38 voix dans les Etats qui "penchent" vers le vote Républicain

Soit un total de 163 voix, soit 107 voix de moins que la majorité requise.

Pour gagner, Donald Trump doit remporter la totalité les Etats indécis, ( 85 voix ) plus 22 voix dans les Etats qui, à moins de 8 jours du scrutin, penchent vers Joe Biden.

Un retournement de situation difficilement imaginable.

Une réforme constitutionelle ?

L'élection de novembre 2020 aura mis en lumière la fragilité et l'injustice du système électoral étasunien.

Mais soyons optimistes.

Imaginons que Joe Biden, élu président, dispose d'une confortable majorité au Sénat et à la Chambre des Représentants.

Il aurait les moyens de "toiletter" la Constitution en supprimant la règle majoritaire du "Winner takes all".

Selon cette règle, le candidat qui arrive en tête dans un Etat emporte 100% des voix de "grands électeurs" de cet Etat.

Pour faire, à peu près, coïncider le vote populaire et le vote des grands électeurs composant le Collège qui élit le président, il suffirait que ces électeurs soient désignés dans chaque Etat à la proportionnelle...
 

Sur une moyenne glissante de 14 jours, la compilation de tous les sondages montre une remarquable stabilité dans l'écart qui sépare Biden de Trump
Sur une moyenne glissante de 14 jours, la compilation de tous les sondages montre une remarquable stabilité dans l'écart qui sépare Biden de Trump


Lundi 26 Octobre 2020

Franck Martin

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Octobre 2020 - 09:43 USA : Jusqu'où iront les partisans de Trump ? (1/2)

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election