USA : Jusqu'où iront les partisans de Trump ? (2/2)

Election présidentielle J-21


Franck Martin

Le complot des 13 hommes, membres de la milice Wolverine Watchmen, a été déjoué par le FBI, grâce à des informateurs, des écoutes téléphoniques et des agents infiltrés.


Un projet de « terrorisme domestique » selon le FBI

USA : Jusqu'où iront les partisans de Trump ? (2/2)
Leur projet : enlever la gouverneure de l'Etat du Michigan et la juger pour «trahison». Pour arriver à leurs fins, ils surveillaient le domicile et la résidence secondaire de l'élue. Pour retarder l'action des forces de l'ordre, ils projetaient de faire sauter un pont et d'incendier des véhicules de police. Le FBI les a arrêtés alors qu'ils négociaient l'achat d'explosifs.

Après les premiers interrogatoires des suspects, le FBI affirme que ce projet d'enlèvement faisait partie d'une plus grande machination dont « « l'objectif était de déclencher une guerre civile »


Une fois connue l'arrestation des comploteurs, Donald Trump n'a pas eu un mot de compassion envers la gouverneure du Michigan. Il renouvelé les critiques qui l'ont désignée comme cible aux comploteurs et, toujours mysogine, parlant de "cette femme", il a ajouté : « Elle ne m'a pas remercié ! »

Pour une fois, ce n'était qu'un demi-mensonge de la part de Trump.

Gretchen Whitmen a chaleureusement applaudi et remercié les forces de l'ordre pour avoir déjoué le complot et arrêté les miliciens. De là à remercier celui qui n'a pas armé le bras, mais bien la tête des fauteurs de guerre civile...

Une guerre civile post-électorale dont Donald Trump se refuse toujours à écarter la menace.





Les Wolverine Watchmen arrêtés
Les Wolverine Watchmen arrêtés

Le sondage du jour
Le sondage du jour


Jeudi 15 Octobre 2020


Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election