blocnotes

Val de Reuil : un mauvais coup se prépare.... à l'ombre de la gare


Franck Martin

Nombreux sont les usagers qui utilisent la gare de Val de Reuil. Nombreux sont les usagers qui se plaignent, comme moi, de l'insuffisance des parkings et de l'absence d'escalier roulant, qui rend l'accès au quai difficile. J'ai souvent dénoncé ces escaliers de la honte, si durs aux personnes âgées, aux mamans, à tous ceux qui ne sont pas en forme olympique.
Un mauvais coup se prépare : la gare va être rénovée, ce qui est une bonne nouvelle. Mais il vous faut déchanter : pour l'usager, la nouvelle gare sera bien pire que l'ancienne !



Rappel des faits

Il y a 3 ans,  le maire de Val-de-Reuil a fait savoir qu'il allait tout arranger, puisqu'il était... copain d'ENA avec le patron de la SNCF... un certain Pépy.

Après une mise en scène médiatique sans précédent,une convention fut signée entre la CASE, le Conseil général, le Conseil Régional, la SNCF et RFF. Tous les espoirs étaient permis. Las...

Le maire de Val de Reuil exigea de présider le comité pilotant l'étude des futurs travaux, composé de tous les financeurs. Résultat : ce comité ne s'est jamais réuni .

Devant l'impatience des usagers, un projet, concocté à la hâte, dans le secret du bureau du maire, en tête à tête avec la seule SNCF, est  enfin sorti.

Depuis, on fait pression sur la CASE pour qu'elle finance ce projet.

Un mauvais projet, pire que l'existant !

Or, ce projet est mauvais, sauf pour la SNCF.

Le maire de Val de Reuil veut différer l'aménagement de parkings nouveaux et n'estime pas prioritaire l'éclairage public.

Toute présence humaine d'employés SNCF est supprimée ! On supprime les postes, les guichets et on laisse le public se débrouiller avec la billeterie automatique, souvent en panne, difficile d'usage pour les personnes qui ne sont pas familières avec l'informatique. De plus, la billeterie est plus lente que le guichet. Comment fera-t-on pour ne pas rater son train ?

Ma demande de création d'escalier roulant est mise à la poubelle. Les escaliers de la honte resteront-ils encore 30 ans ? Non, mille fois non !

A vous de dire non, pour changer le projet !

Val de Reuil : un mauvais coup se prépare.... à l'ombre de la gare
Un groupe d'usagers, Les Indignés de la Gare, a lancé une pétition sur Internet.
Je vous demande de la signer.

Si vous préférez vous pouvez la télécharger ici, l'imprimer, la diffuser.
petitionindignes.pdf PétitionIndignes.pdf  (25.12 Ko)





1.Posté par Sylvia Mackert le 18/10/2011 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une amélioration pour tous serait bienvenue et le maintien de personnel aussi, il y a des usagers qui n'ont pas la carte handicapée et qui peinent pour l'utilisation des trains et l'escalier est dangereux en dehors lorsqu'il y a du verglas, donc en effet c'est dangereux même pour ceux qui ne sont pas handicapés. J'ai signé la pétition, autant faire les choses bien.

2.Posté par Bogla le 19/10/2011 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu que ces querelles de politiciens et responsables locaux sont pénibles et lourdingues... Que se passe-t-il donc à Val De Reuil et alentours pour générer une ambiance et des commentaires systématiquement suintants d'amertume à chaque fois que le maire bouge (ou ne bouge pas, d'ailleurs) son petit doigt ?

J'habite la ville depuis 2 ans et j'y vis heureux et globalement satisfait. Mais chaque lecture des différents blogs (de plus en plus difficile à suivre d'ailleurs, car ils bougent, disparaissent et réapparaissent sous d'autres formes ou d'autres noms) concernant ma ville d'adoption me file une migraine tellement il émane d'eux une une agressivité permanente...

Pour ce qui concerne la gare, il est vrai qu'un escalier roulant aurait été plus pratique qu'un ascenseur. Mais bon, cela ne vaut pas pour autant un lynchage.

3.Posté par lolo le 19/10/2011 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis completement d'accord.

http://www.wmaker.net/blocnotes/Val-de-Reuil-un-mauvais-coup-se-prepare-a-l-ombre-de-la-gare_a215.html

4.Posté par Lou Ravi le 19/10/2011 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Bogla

Plus béat que toi, on roupille... Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. La SNCF va supprimer des emplois, l'insécurité va faire un bond, les gens rateront leur train quand la billeterie sera en panne ou quand il y aura la queue, plus de guichet pour se renseigner. Les parkings resteront saturés et difficiles à utiliser, sans éclairage.
Mais Bogla, le ravi du Val, est content. Tout cela aura coûté des millions au contribuable, mais Bogla est content. Il ne travaillerait pas pour le maire, des fois ?

5.Posté par cancalon bernard le 19/10/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENSEMBLE, CONSTRUISONS
LA GARE DE VAL-DE-REUIL !
(ASSOCIATION DES USAGERS DE LA GARE DE VAL-DE-REUIL)

Le contexte :

Depuis 30 ans, la gare de Val-de-Reuil qui sert à tous les habitants, à toutes les communes de la CASE est inadaptée peu accueillante, dans un état d’abandon extrême. C’est à ses usagers qui vivent cette situation au quotidien qu’il faut penser en priorité. Or, la rénovation, de cet équipement avait été oubliée par ceux qui auraient dû s’en occuper. Poursuivant sa dynamique de renouvellement urbain, Val-de-Reuil et ses élus, voici trois ans, ont donc pris à bras-le-corps ce dossier. Aujourd’hui, il est en train d’aboutir. La gare sera rénovée en 2012-2013.

Le rebondissement :

Aujourd’hui, le dirigeant de la CASE, alors que le but est proche et au risque de faire fuir les partenaires, les crédits, les bonnes volontés, de faire subir aux usagers un report des travaux de plusieurs années, voire de les empêcher, s’en prend à ceux qui ont permis que démarre le processus de rénovation et plutôt que l’intérêt général n’écoute que sa rancoeur, son amertume, sa jalousie. C’est dommage et on attendait autre chose d’un élu qui est aussi maire de Louviers depuis près de deux décennies, ancient conseiller general et désormais conseiller régional.

L’objectif :

Ce n’est pas parce que le Président de la CASE ne parvient pas à se sortir de sa « guerre » menée depuis 25 ans contre la ville nouvelle qui lui a pourtant apportée richesses et emplois, contre ses deux Maires, contre ses élus successifs, qu’il doit prendre en otage un projet attendu qui améliorerait le confort des voyageurs et qui renforcerait la desserte donc l’attractivité du territoire. Il faut, comme prévu, que la rénovation de la gare démarre au plus vite. Nous n’en avons que faire des querelles d’ego et de clochers. Nous le ferons entendre jusqu’à la Case s’il le faut !
QUI A FAIT QUOI ?
LA VÉRITÉ SUR LE DOSSIER

1) La municipalité de Val-de-Reuil a obtenu du Président de la SNCF, en 2009, qu’il vienne pour la première fois sur place mesurer la situation (le dirigeant de la CASE n’a jamais eu la ténacité ou l’idée de le rencontrer; il n’a pas adressé un courier à Guillaume Pépy).

2) La municipalité de Val-de-Reuil a obtenu en 2010 que la gare ne soit pas détruite, transformée en une simple halte, comme le voulait la SNCF (le dirigeant de la CASE n’a rien dit ni fait à l’époque pour s’opposer à cette menace de disparition.)

3) Le Maire de Val-de-Reuil a participé depuis deux ans, à toutes les réunions de travail convoquées, sur place ou à Paris, par la SNCF et s’est engagé à instruire rapidement le permis de construire qu’elle voulait déposer (le dirigeant de la CASE, qui dit ne pas avoir été convié à ces séances de travail, s’est-il seulement soucié auprès de la SNCF de leur existence ? Le role d’un élu n’est pas d’attendre mais d’agir. Le numéro de téléphone de la directrice de Gares et Connexions, qui –coïncidence- suivait autrefois les cours de droit de Marc-Antoine Jamet, est dans l’annuaire).

4) Avec le soutien décisif du Président Le Vern, le Maire de Val-de-Reuil a convaincu la région, dont il est Vice-président aux Finances, mais aussi la SNCF (dont l’ancienne president Mme Idrac engagea la parole de l’entreprise sur ce point non en secret mais dans une séance publique du conseil regional en 2008) et RFF, de financer ce projet de près de 7 millions d’€ (alors qu’il fait financer par les contribuables intercommunaux les 20 millions d’une piscine le dirigeant de la CASE ne finance pas le bâtiment et ne verse pas les 300.000 € symboliques que lui demande la région pour partager le coût de l’accessibilité).

5) La Municipalité de Val-de-Reuil pour améliorer la sécurité du parking a, par ses seuls crédits, crée 100 places nouvelles de stationnement (pour un total de 320) en 2010 et accru l’éclairage public sur le conseil du Maire d’Andé, ce qui explique le nouvel afflux de véhicules. (La CASE n’a pas participé à aucune de ces améliorations d’urgence. Son dirigeant veut, ce qui coûterait aussi cher que la rénovation de la gare elle-même estimée à 3,2 millions d’euros, créer pour un coût de 3 millions d’euros 16 places nouvelles de stationnement en laissant l’éclairage à la charge de la ville la CASE)… Ajoutons que si le parking est parfois plein, c'est bien a cause de la "desynchronisation" bus/trains qui décourage les usagers et relève de la CASE.

6) Le Maire de Val-de-Reuil a obtenu la promesse du Président Le Vern que les agents de guichet seraient maintenus et que ce point soit placé au centre de la convention entre la région et la SNCF (le Président de la CASE s’est aperçu de ce probleme qui est la consequence d’une politique nationale de l’entreprise et qui n’a rien à voir avec la renovation voici un mois, mais aux PV –publics- des réunions du comité de pilotage de la Gare il n’y a toujours que les représentants de Val-de-Reuil qui s’y opposent).

7) Le Maire de Val-de-Reuil a obtenu que l’accès des personnes à mobilité réduite, mais aussi des autres usager, soit enfin garanti par des ascenseurs dans la gare et sur les quais dont la capacité de transport est de 800 kilos à 1 tonne, soit douze personnes par rotation (le Président de la CASE est partisan de placer des escalators sur les quais ce qui est techniquement impossible, répètent tous les expert du dossier, d’installer compte tenu de leur étroitesse et retarderait la renovation. La ville et la région lui ont proposé d’installer un escalier mécanique pour monter du bâtiment à la passerelle s’il voulait bien au moins financer cet équipement).

8) La municipalité de Val-de-Reuil a pris la décision de placer les ateliers municipaux à côté de la Gare pour qu’elle soit moins isolée. Ils ouvriront en 2012 (le Président de la CASE qui lui reproche a place ses propres ateliers au milieu de la zone des lacs qui est inhabitée).

DEVANT CETTE ATTITUDE DÉSINVOLTE ET DÉVASTATRICE, LA MENACE, RÉELLE, À CRAINDRE, SERAIT QUE SNCF ET RÉGION ABANDONNENT LE PROJET DE RÉNOVATION DANS SON ENSEMBLE. LES USAGERS NE PEUVENT PAS SE LE PERMETTRE.

AVEC L’ASSOCIATION DES USAGERS DE LA GARE DE VAL-DE-REUIL, SIGNEZ CETTE MOTION DE SOUTIEN POUR UNE RÉNOVATION RÉALISTE, RAPIDE,
RÉUSSIE DE LA GARE DE VAL-DE-REUIL.

6.Posté par Olivier Taconet le 24/10/2011 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Bernard Cancalon, que répondre à un tel charabia et tissu de contre-vérités … ?

Qui pourra croire qu’il est impossible d’installer des escaliers roulants à la gare de Val de Reuil, alors qu’on va sur la lune depuis 40 ans et qu’il suffit de cliquer sur une touche pour obtenir les compte-rendus de réunion des comités techniques !?
Le maire de Val de Reuil n’est pas content que l’on proteste contre le mauvais projet qu’il a concocté avec Guillaume Pépy et reproche à Franck Martin de ne pas participer à des réunions dont il l’a soigneusement écarté ! Tout ça pour dire : regardez ce que j’ai obtenu !
Sauf qu’il n’a rien obtenu !
Les ascenseurs à la gare de Val de Reuil … La loi les avaient obtenus avant lui (loi du 11 février 2005) … Dans le rôle de la mouche du coche, on ne fait pas mieux.
La suppression de la présence humaine à la gare ! Bien joué Marc Antoine Jamet ! Heureusement que Alain Le Vern, alerté par Franck Martin a remis cette question au cœur d’une négociation globale…
La diminution de la surface d’accueil à la gare ! Personne ne s’y oppose, forcément ! ...et surtout pas la Sncf !
Mais ce qu’on retient de nouveau dans la diatribe de M. Cancalon, c’est bien que Jamet s’est engagé auprès de la Sncf. « Tu auras ton permis de construire rapidement, je m’en charge ! » Et bien, même là dessus, le maire de Val de Reuil se rend compte qu’il ne peut pas agir tout seul. Et, comme souvent, son agitation fait plus retarder les choses qu’avancer le dossier…

Pour le reste, oui, Marc Antoine Jamet a choisi de compliquer la vie des utilisateurs du parking en installant les services techniques là où l’on pouvait installer 40 places de stationnement. Oui Marc Antoine Jamet a traité comme secondaire la question de la présence humaine à la gare et c’est Alain Le Vern qui a résolu la question ! Oui, Marc Antoine Jamet est prêt à faire reculer l’aménagement d’un stationnement à la hauteur de l’attentte de centaines d’utilisateurs quotidiens pour donner raison à la Sncf …
Cerise sur le gâteau, Marc Antoine Jamet, après avoir voté contre la hausse du versement transport en vient à critiquer le réseau de la communauté d’agglomération… mais précisément sur ce qui représente un progrès dans son fonctionnement, c’est à dire l’accès facilité à la gare de Val de Reuil par le bus de gare.
De quelle guerre s'agit il ? Où sont les armes ? Il n'y en a pas M. Cancalon ! Il y a simplement une façon d'agir capricieuse à laquelle personne ne comprend rien, et puis il y a ceux qui essaient de monter des projets dans l'intérêt de tous...
Même si une grande part des usagers de la gare ne sont pas électeurs à Val de Reuil, ils ont droit au respect !

Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo | Tweets