Vent de panique au PS : il faut sauver le soldat Cléret


Franck Martin

L'élection cantonale de Louviers Nord préoccupe le parti socialiste. Un seul mot d'ordre : sauver le soldat Cléret ! Ce week end, tout le monde était sur le pont pour transformer les paisibles cérémonies de voeux dans les communes en combat ouvertement électoral. Un parti pris diversement apprécié par l'assistance.


Plombée par Incarville et... Louviers

Vent de panique au PS : il faut sauver le soldat Cléret
Candidate socialiste, Leslie Cléret est en difficulté pour obtenir sa réélection au conseil général. A Louviers, les socialistes poursuivent leur agression contre la municipalité, provoquant la division de l'électorat de gauche. Cette scission ne jouera pas en faveur de la sortante. Louviers était son plus grand réservoir de voix, aujourd'hui tari.
Dans le canton, son efficacité est fortement mise en question. Sa lourde défaite aux municipales d'Incarville plombe la candidature de Leslie Cléret qui ne s'est jamais expliquée sur cette déroute. Le bon sens populaire veut que lorsqu'on est un bon maire, on est réélu...

Tous sur le pont !

Alors, contrairement à tous les usages, le député, le président du conseil général et Leslie Cléret elle-même ont profité des cérémonies de voeux pour entonner les louanges de la candidate, provoquant force sourires narquois dans l'assistance.
Une élection ne se joue pas dans le microcosme des élus, où tout le monde sait déjà pour qui il votera.


Franck Martin