Boule de Feu de Remire

 
COUMBA / ANTOINETTE / P.DADY / BEAUFORT DE l'US SINNAMARY
COUMBA / ANTOINETTE / P.DADY / BEAUFORT DE l'US SINNAMARY
Posté le mercredi 8 avril 2009



EN GUYANE : LE BOUILLON D’AWARA

Le bouillon d'Awara est un mets guyanais typiquement créole constitué d'un grand nombre d'ingrédients liés par la pâte du fruit d'awara longuement réduite au préalable dans une marmite.

Il est traditionnellement préparé lors des fêtes de Pâques et dégusté le dimanche de Pâques. C'est un des mets dont la préparation prend le plus de temps : jusqu'à 36 heures ! Un proverbe dit : "Si tu manges du Bouillon d'Awara... En Guyane tu reviendras...". A la fin de la préparation, le bouillon d'Awara est de couleur orangé à marron clair. Il est accompagné le plus souvent de riz blanc et dégusté en famille.



La recette

2 kg de pâte d'awara (fruit d'un palmier). Légumes : 1 kg de concombre long, 750 g d'aubergines, 1 kg de haricots verts, 1 kg de concombres piquants, 1 kg de chou vert ou blanc, 1 à 2 kg d'épinards. Salaisons : 750 g de boeuf salé, 750 g de lard fumé, 750 g de queues de cochon. Viandes : 1 kg de poulet boucané, 1 kg de poisson boucané, 1 os de jambon. Crustacés : 750 g de petits crabes, 750 g de crevettes


Et voici comment faire :

Faire dessaler les salaisons la veille (sauf le lard). Le lendemain, les nettoyer et les réserver au frais. Diluer la pâte d'awara dans un peu d'eau tiède de façon à obtenir une consistance bien épaisse. Faire cuire 30 mn, ajouter les salaisons, laisser à feu doux pendant 2 h. Laver, éplucher et épépiner les légumes. Couper le chou en gros morceaux et le blanchir. Couper les concombres, les aubergines, les haricots verts en morceaux. Incorporer les légumes au bouillon, sauf les aubergines et les haricots verts. Laisser cuire 30 mn, puis ajouter les deux autres légumes. Vérifier la cuisson et ajouter le poulet en morceaux, le poisson boucané et les crustacés. Laisser cuire encore 30 mn. Ajouter du sel si nécessaire.



EN GUADELOUPE : MATETE A CRABES

Après le Carnaval, Pâques est un grand moment de convivialité où la famille guadeloupéenne se retrouve en grands groupes autour d'un menu où le crabe est à l'honneur, servi à toutes les sauces, particulièrement sous la forme du "matété", repas traditionnel à Pâques.

La tradition veut que les retrouvailles pascales se fassent à la plage ou au bord de la rivière. Toutes les familles se retrouvent sur la plage dès le samedi Gloria pour un long weekend de camping. Les tentes sont montées. Les ustensiles de cuisine en prévision du grand jour sont tous là : les casseroles, les faitouts, les brosses pour brosser les crabes, les réchauds, ... La messe du dimanche à peine terminée, les festivités peuvent alors commencer. On sort pour l'occasion, assiettes, gobelets en plastique et glacières pour déguster en famille le fameux "matété" que seule une cuisinière de talent est autorisée à préparer. Les festivités se poursuivent sur la plage jusqu'au lundi soir.


La recette :

6 à 8 crabes de terre, 200 g de poitrine fumée, 2 belles tomates, 5 cives, 6 gousses d'ail, 1 bouquet garni, 3 citrons verts, 1 piment, huile, sel et poivre, 300 g de riz.


Et voici comment faire :

Brosser soigneusement les crabes sous le jet d'eau du robinet. Les fendre en deux en laissant les pattes attachées. Enlevez les carapaces, conservez la graisse qui s'y trouve et faites macérer dans du jus de citron. Faites aussi macérer (dans un mélange de jus de citron, de sel, de poivre, de 4 gousses d'ail écrasées et de piment haché) les corps nettoyés avec les pinces et les pattes légèrement crasées de quelques coups de maillet. Cela facilitera la cuisson. Dans une cocotte, faites revenir dans un peu d'huile les cives hachées et 2 gousses d'ail écrasées. Ajoutez la graisse des crabes et la poitrine fumée coupée en morceaux et préalablement blanchie à l'eau bouillante. Ajoutez les crabes et faites roussir pendant une dizaine de minutes. Ajoutez les tomates épépinées et laissez cuire encore cinq minutes. Ajoutez l'eau nécessaire pour la cuisson du riz jusqu'à absorption. Dès que l'eau bout, ajoutez le bouquet garni et le riz. Salez, poivrez. Remuez pour bien répartir le riz (*). Faites cuire, à couvert, à feu moyen pendant 30 minutes, jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé. En fin de cuisson, ajoutez un jus de citron.




EN MARTINIQUE : LE MATOUTOU DE CRABES

La tradition martiniquaise veut que, pour les fêtes de Pâques, les familles se retrouvent sur les plus belles plages de l’île dans une ambiance festive, et conviviale. Pâques a des allures de vacances et de grande fête en Martinique : c’est qu’il s’agit ici d’un véritable évènement où tous se hâtent sur les plages pour un long week end de camping et de retrouvailles Le camping et la fête sur les plages de Martinique. A Pâques, les plages de Martinique se métamorphosent en une immense fête, de jour comme de nuit, où jeunes et moins jeunes se rassemblent pour partager ce moment festif, autour de parties de cartes et dominos, de parties de football, de zouks entraînants et de baignades distrayantes.

En Martinique, le week end de Pâques, et ce dès la levée du jour, les martiniquais se précipitent sur les plages et les rivières de l’île. Equipés de tentes, de bâches, de sonos, de groupes électrogènes chacun prend soin de s’installer un coin agréable et convivial pour un week-end de Pâques haut en couleurs et en saveurs. Le plat traditionnel de Pâques en Martinique : le matoutou de crabes, Pâques c’est l’ambiance chaleureuse sur les belles plages mais c’est aussi la dégustation de la recette traditionnelle du délicieux matoutou de crabes, dont le crabe de terre est l’indispensable ingrédient. Rustique, la chasse aux crabes a gardé sa valeur, et son authenticité. Les chasseurs vêtus de chapeaux, imperméables, gants, bottes et équipés de sacs se retrouvent sur des lieux humides tels que les mangroves et les savanes détrempées, afin d’y déposer « Zatrap » (ratière, le piège à crabes).


La recette :
Pour 4 personnes : Préparation : 30 minutes ;Cuisson : 50 minutes.

500g de riz blanc, 8 crabes nettoyés (de préférence des crabes de terre), 10 cives, 2 oignons, 2 ou 3 tomates, 6 citrons verts, 3 brins de persil, 1 cuillère à soupe de sel, Poivre, graines et feuilles de bois d’inde, 5 clous de girofle, 2 cuillères à soupe de poudre de columbo, 1 piment.


Et voici comment faire :

Lavez, brossez, citronnez les crabes puis disposez les dans un récipient avec de l’eau, du sel, de l’ail, du piment et le jus de 2 citrons. Ecrasez légèrement les pinces afin que la sauce y pénètre. Enlevez la carapace mais réservez la graisse et le reste. Dans une marmite, faites revenir avec de l’huile, les cives, les oignons éminces, et 3 gousses d’ail écrasées. Ajoutez la graisse des crabes et la poitrine fumée coupée en dés. Ajoutez les crabes et faites roussir pendant 10 minutes. Ajoutez les tomates et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les épices, le persil, le thym, les feuilles de laurier et de bois d’inde. Laissez mijoter à couvert pendant 15 minutes. La sauce doit être bien épaisse. En fin de cuisson, ajoutez le 2ème piment et le jus du dernier citron. Accompagnez le plat de riz et dégustez le délicieux MaTouTou de crabes !




Une pensée de plus pour cette semaine

Chaque repas que l'on fait est un repas de moins à faire (Vladimir Jankélévitch).




JOYEUSES FETES DE PAQUES A TOUS NOS FIDELES VISITEURS ET SURTOUT UN TRES BON APPETIT !!!









Rédigé par Fanny le Mercredi 8 Avril 2009 à 21:26 | Commentaires (0)