Midi Libre

16 Février 2020

Votre image de jeune conquérant inventeur d'un "nouveau monde" prend un coup fatal


Avant même que Benjamin Griveaux ne vous confie sa décision, vous l’aviez compris : la vidéo  diffusée par un délinquant russe contre votre candidat à la Mairie de Paris, c’est vous , en réalité, qu’elle visait à affaiblir ! Comme lors de l’affaire Benalla, vous voilà donc  accusé de légèreté ou d’excès d’orgueil pour avoir mal choisi vos hommes de confiance. Et cela, au moment même où, conforté par la baisse du chômage, vous  démarriez, en anorak tricolore du haut de la mer de glace , la campagne pour votre réélection à l’Elysée ! Durant ce week-end où les dirigeants européens se réunissent à Munich pour conférer sur  le déclin de leur puissance,  aurez-vous sorti de votre chapeau l’oiseau rare capable de braver Anne Hidalgo et Rachida Dati ? Sauf si Agnès Buzyn se laisse convaincre, la suite du scénario paraît  écrite : la capitale demeure aux mains d’une alliance PS- Verts. Quelques cités  « macronistes »comme Lyon  sont enlevées par l’opposition. Elu maire du Havre, votre propre Premier ministre, Edouard Philippe,  est poussé par la droite à devenir votre rival. Et votre image de jeune conquérant, inventeur d’un « nouveau monde », prend un coup fatal. Car en vous entourant de jeunes fidèles[[C1]]url:#_msocom_1   trop arrogants, vous vous êtes exposé . Instruit par les déboires  de votre prédécesseur, vous vous êtes gardé de confier trop de pouvoir à des personnalités  charismatiques,  ambitieuses…ou risquant de le devenir ! Celles-ci, pourtant, auraient pu constituer vos remparts. Certes,  la classe politique unanime refuse le voyeurisme . D’ici un mois (sauf rebondissement… ) on ne devrait donc  plus parler de cette minable affaire. On débattra à nouveau des retraites, et vous poserez à nouveau en  réformateur . On célèbrera le quatre-vingtième anniversaire de « l’Appel du 18 juin », et  vous  trouverez les accents d’un résistant. Peut-être un historien vous glissera-t-il alors qu’à l’âge de 15 ans, le futur Général de Gaulle, pensionnaire chez les Jésuites, dut partir terminer sa scolarité en Belgique,  notre loi de 1905 sur la laïcité ayant interdit aux religieux d’enseigner en France ? Peut-être, fortifié par cet exemple, aurez-vous alors le courage de décréter que la loi française s’applique également aux Islamistes et qu’il est  temps de la faire respecter ?  Cela marquerait, mieux que « l’affaire Griveaux », le tournant de votre quinquennat

 [[C1]]url:#_msoanchor_1 unes