Club Seniors

2006 : année de l’e-administration ?




2006 : année de l’e-administration ?
« J'ai voulu faire de 2006 l'année clé de l'administration électronique…". C’est dans ces termes que le ministre délégué à la Réforme de l’Etat, Jean-François Coppé, a confirmé la montée en puissance prochaine de l’administration électronique dans l’hexagone, dans un entretien accordé au « Parisien Dimanche ». La capacité d'accueil de la télé-déclaration de l'impôt, qui avait été victime de son succès il y a quelques mois, devrait ainsi passer à 10 millions de comptes en 2006 (contre 3,7 millions en 2005). Une autre annonce devrait certainement faire plaisir aux "e-citoyens" : celle de la création d'un service de demande d'actes de naissance en ligne.

2006 : année de l’e-administration ?
Avec ce service accessible en juin prochain sur le site acte-naissance.fr, les citoyens nés en France pourront obtenir une copie de l'extrait de leur acte de naissance sans devoir se déplacer jusqu'à leur mairie.

Enfin, Jean-François Coppé s’est engagé à ce que 60 % des formulaires administratifs soient disponibles en ligne d'ici fin 2006 et 100% dans le courant de l'année 2008. Un portail annexe de service-public.fr sera testé à cet effet en 2006 avant d'être lancé. Il permettra, entre-autre, d'y stocker formulaires et données personnelles dans un espace privatif et sécurisé.

Selon une enquête de l'Agence pour l'administration en ligne, 90 % des utilisateurs apprécient la qualité des services offerts; plus de 60 % sont très satisfaits ; 77 % vont même jusqu’à recommander à d’autres les services en ligne qu’ils utilisent. Les principaux avantages avancés par les sondés étant, en toute logique, le gain de temps et d'argent que représentent ces « e-services » pour le citoyen.

Rédigé le Mardi 13 Décembre 2005