Club Seniors

Du thé pour prévenir le cancer des ovaires




clubseniors
La consommation quotidienne de thé vert ou noir pourrait réduire les risques de cancer des ovaires. Telles sont les conclusions d’une étude menée en Suède entre 1987 et 1990 par les scientifiques suédois Susanna Larsson et Alicja Wolk, du Karolinska Institute de Stockholm.

"Nous constatons une diminution de 46% des risques de cancer ovarien chez les femmes buvant une à deux tasses de thé tous les jours, comparativement à celles n'en consommant pas". Toute tasse de thé supplémentaire quotidienne s'est accompagnée d'une réduction des risques de cancer des ovaires de 18%", ont-elle affirmé.

Les participantes (61057 femmes âgées de 40 à 76 ans) ont dû se soumettre à un questionnaire rigoureux sur leurs habitudes alimentaires et ont été suivi pendant 15 ans en moyenne, jusqu'en 2004. Pendant cette période, 301 femmes ont développé un cancer ovarien.

Les deux scientifiques n'ont pas fait de distinction dans leurs résultats entre les femmes buvant du thé vert de celles ayant pris du thé noir. Ces deux variétés de thé contenant des polyphénoles, anti-oxydants puissants qui protègent les cellules et empêchent le développement du cancer.

Il convient de noter que le cancer des ovaires compte pour 3% de tous les cancers chez les femmes et qu’il représente la quatrième cause de leur mortalité par cancer aux Etats-Unis, selon l'American Cancer Society (ACS).

Réagir à cet article sur le forum

Rédigé le Vendredi 23 Décembre 2005