Menu

Mémoire Photographique


Rédigé le Mardi 5 Janvier 2016 à 21:12 | Lu 84 commentaire(s)



Mémoire Photographique

La mémoire eidétique , est la faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails.

Elle donnerait à un individu la capacité de maintenir, durant une courte durée, une mémoire presque parfaite d'une image présentée pendant environ 30 secondes, comme si l'image était toujours là. Comme pour toute autre mémoire, l'intensité du souvenir dépendrait de plusieurs facteurs tels que la durée et la fréquence de l'exposition au stimulus, l'observation consciente, la pertinence de la personne, etc.

Cependant, son existence même —hypothétique — est sujet à controverse.Toujours est-il que plusieurs études laissent penser que la mémoire eidétique est un phénomène réel.


Quelques exercices pour s'entraîner:

Exercice numéro 1:

Prenez un jeu de 32 cartes, un jeu ordinaire servant à jouer à la bataille ou à la belote.
Dans ce jeu, tirez tout d'abord cinq cartes au hasard, c'est à dire sans les choisir.
Posez le reste des cartes à côté de vous, puis fermez vos yeux pendant trois minutes environ.
Les trois minutes, ou presque, écoulées, lancez doucement les cartes devant vous, de manière à ce que la figure soit visible.
Prenez une seconde pour regarder chaque carte pendant que vous les lancez devant vous.
Puis, parvenu à la dernière carte, fermez vos yeux et REVOYEZ MENTALEMENT L'ORDRE DES CARTES QUI ONT ÉTÉ LANCÉES.
Vérifiez ensuite si vous avez bien mémorisé les cartes dans le bon ordre.
Prenez bien garde à poser chaque carte sur celle qui la précède, ceci vous évitera de croire que vous avez "triché" inconsciemment.

Quand vous pouvez effectuer une dizaine de tirages de suite, sans faire la moindre erreur dans l'ordre de sortie des cartes, ajoutez trois autres cartes nouvelles.

Recommencez cet exercice dans les mêmes conditions, tout en cherchant à obtenir un sans faute sur une dizaine de tirages.

Exercice numéro 2:

Toujours avec le même jeu de carte, prenez la moitié du paquet en main.
Posez l'autre moitié à côté de vous et lancez, assez vigoureusement, sans toutefois exagérer, l'ensemble des cartes que vous avez en main.
Lancez les sur le sol, ou sur une table, peu importe, en AYANT LES YEUX FERMÉS!
Ensuite, ouvrez rapidement les yeux, regardez les cartes sur la table pendant trois ou quatre secondes. Puis tournez vous et fermez de nouveau les yeux.
A présent, tentez de "voir" mentalement les cartes dont les figures étaient visibles sur la table.
Notez mentalement votre réponse et vérifiez.
Ne soyez pas trop déçu les premières fois, vous ne dépasserez peut être pas les 30 ou 40 % de réussite. Peu importe, persévérez.

Quand vos résultats commenceront à s'améliorer de façon flagrante, adoptez cette variante:

Ajoutez une carte supplémentaire à chaque tentative et, cette fois, notez vos réponses sur une feuille de papier.
Cet exercice numéro 2 développe la faculté de mémoire photographique, ou mémoire instantanée. Comme tout entraînement, il ne faut jamais exagérer les séances de travail. Vous risqueriez d'arriver rapidement à saturation et abandonneriez en court de route, ce serait dommage!

Exercice numéro 3:

Il consiste simplement en une variante de l'exercice numéro 2.
Mais maintenant, au lieu du jeu de cartes, vous allez vous servir de la vie de la rue. Expliquons nous.

Munissez vous d'un appareil photo numérique, allez dans un endroit de votre ville que vous aimez bien, installez vous confortablement sur un banc public ou à la terrasse d'un café.
Une fois installé, regardez attentivement devant vous puis, cadrez et prenez un cliché de la scène que vous êtes en train de regarder.
Une fois le cliché pris, fermez vos yeux, ou regardez le sol devant vous et revoyez la scène mentalement, DANS SES MOINDRES DÉTAILS.
Soyez sans complaisance avec vous même, ne tolérez pas la moindre erreur, la plus petite omission.
L'image mentale de la scène photographiée doit être EN TOUS POINTS semblable à celle qui apparait sur le petit écran de l'appareil numérique!
Faites cela deux à trois fois par semaine, sur une période de trois mois, pas plus.

Personnes supposées posséder une mémoire photographique:

Nikola Tesla
Nikola Tesla



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Mars 2016 - 18:15 Dassault Rafale

Lundi 28 Mars 2016 - 12:14 Alphago