Trophée des villes 2017 Autun.

Lundi 27 Novembre 2017

Ils étaient venus de Dijon ou Clermont pour voir évoluer les meilleurs pétanqueurs


Le public était au rendez-vous de ces quatres jours consacrés à la pétanque et au Trophée des Villes, que ce soit pour les compétitions officielles ou non.

La tribune, d’une capacité d’accueil de 800 personnes, est pleine tous les jours.
La tribune, d’une capacité d’accueil de 800 personnes, est pleine tous les jours.
Chacun se souvient des envolés d’une foule en délire à chaque point obtenu par le “Zombie” (Zvonko Radnic), lors des Masters de pétanque, particulièrement en 2013 et 2014 au théâtre romain. Les gradins du théâtre antique avaient tremblé sous les encouragements des spectateurs. Pour le Trophée des Villes, organisé à l’Éduen depuis jeudi, ce public, toujours aussi enthousiaste, est au rendez-vous.

Déjà mercredi soir pour le tournoi des gentlemen, pourtant manifestation non-officielle, plus d’une centaine de personnes s’étaient amassées derrière les barrières installées dans la grande salle de l’Éduen pour assister aux exploits, et d’une certaine manière aux échauffements, de Suchaud, Quintais, Radnic ou encore Brancato. Jeudi, un auditoire sans doute davantage initié par la discipline, était présent lors de la présentation des équipes, le tirage au sort de la compétition et pour assister au concours du tir de précision. Depuis vendredi, la tribune entourant le carré d’honneur comme les autres terrains sont pris d’assaut par les spectateurs à chaque rencontre. La tribune a une capacité d’accueil de 800 personnes et elle est pleine tous les jours. Autant dire que les Autunois comme le public en général aiment la pétanque. Les chiffres sont là pour le prouver. La France compte plus de 300 000 licenciés, 6 200 clubs, 4 000 arbitres et 90 000 dirigeants bénévoles.


Des afficionados

Durant les quatre jours de compétitions, les afficionados de la discipline sont quelquefois venus de loin, à l’instar de Simone et Jean-Pierre. « Fans de pétanque, nous avons fait le déplacement depuis Clermont-Ferrand pour assister à ce Trophée 2017. Nous étions déjà venus en 2015 pour les Masters. C’est une salle fonctionnelle, les joueurs nous offrent des parties de bonne qualité. Tout est parfait », confiait le couple. Moins loin, Isabelle, est quant à elle venue de Dijon. « Je suis venue pour voir l’équipe de Dijon. Je pensais que Mathieu Sang et ses partenaires allaient créer l’exploit. Ce n’est pas le cas. C’est ma seule déception car le reste est impeccable. » Une telle affluence démontre que la pétanque est bien un sport populaire et mérite bien sa place comme discipline olympique.

Draguignan roi d'Autun et vainqueur !

Le tir de départage c'est l'affaire des grands. Et du côté de Draguignan, on sait de quoi on parle avec Rocher, Lacroix et Robineau. Albi n'a pas pesé lourd dans cet exercice et Draguignan s'est imposé fort logiquement sur le score sans appel de 43 à 25.

La triplette a révélé un score incroyable de 13 à 8 en faveur de... Albi. En effet, avec un Brun euphorique, un Debard exceptionnel et un Constant, constant au point, Albi a renversé la vapeur et poussé Draguignan au tir de départage. Un tir qui devrait débuter d'ici dix minutes.

Trophée des villes 2017 Autun.
Draguignan a pris un net avantage à l'issue des doublettes puisque la ville varoise mène 2 à 0. Henri Lacroix et Dylan Rocher ont battu non sans mal Christophe Constant et Gino Debard alors que Stéphane Robineau et Sony Berth ont laminé Dominique Lacroix et Chun Brun. La triplette va débuter dans trente minutes. Il faut à tout prix s'imposer pou Albi afin d'avoir le droit de disputer l'épreuve du tir de départage pour inscrire son nom au palmarès.

Deux infos viennent de tomber. L'an prochain, Montluçon, du 22 au 25 novembre, accueillera le Trophée des Villes 2018 alors que l'année suivante, c'est la ville de Valence d'Agen qui reprendra le flambeau.


Clermont remporte le Grand Prix

C'est finalement Clermont qui s'est imposé dans le Grand Prix en battant au tir de départage Cahors.

Autun 1 a tout fait pour poser son empreinte sur ce Trophée des Villes 2017 mais Cahors, le vainqueur de l'an passé, en a décidé autrement. Dans le Grand Prix, le complémentaire pour les initiés, la demi-finale entre les deux formations a tenu toutes ses promesses. Face à Da Cunha, Cortes, Lagarde et le jeune Boris, les Autunois Lucien, Rypen, Verzeaux et le minot Blatnik ont répondu présent. Après l'épreuve des doublettes, c'était l'égalité parfaite. Le tir de départage se voulait décisif. Dans cet exercice, Cahors a su régler la mire pour s'imposer 35 à 31. Dommage le coup est passé si près.

Vers midi, Autun aura l'occasion de vibrer de mille feux avec la finale tant attendue du tir de précision entre "Boom-boom" Mileï, l'enfant chéri du public, et le fantasque François N'Diaye, auteur hier d'un fantastique tir de précision face au champion du monde Bruno Le Boursicaud.



Pascal Mileï est toujours “Boom-boom”

Trophée des villes 2017 Autun.
il avait le regard des mauvais jours. L’œil du tigre diront ses plus proches supporters. L’espace d’un tir de précision face au meilleur du monde Dylan Rocher, Pascal “Boom-boom” a fait parler la poudre. Pour se qualifier en finale face au Corse François N’Diaye .François N'Diaye le plus précis.

L’élimination en 16e de finale rageante face à Albi à l’issue du tir de départage le vendredi l’avait laissé amer. Très amer. Proche de la rupture peut-être. Ou du moins de tout envoyer balader et de ne se pointer que le samedi matin en spectateur. Mais ce n’est pas le genre de Pascal Mileï, celui que l’on avait surnommé “Boom-boom” en septembre 2006 au sortir de son premier et unique titre de champion du monde. C’était à Grenoble, il avait onze ans de moins, les mains de feu et le regard perçant. Hier, à Autun, dans ce Parc des Expositions de l’Eduen plein comme un œuf et tout acquis à sa cause, Pascal Mileï est redevenu ce bombardier d’une efficacité rare et d’une virtuosité sans égal. « Des tirs de précision, je n’en fais pas beaucoup mais là, j’avais vraiment envie de me prouver quelque chose » commentait le tireur gaucher au balancier magique quelques secondes après sa victoire sur Dylan Rocher.

Le record du monde de 67 était à sa portée

Pascal Mileï savoure sa victoire face à Dylan Rocher
Pascal Mileï savoure sa victoire face à Dylan Rocher

L’élimination en 16e de finale rageante face à Albi à l’issue du tir de départage le vendredi l’avait laissé amer. Très amer. Proche de la rupture peut-être. Ou du moins de tout envoyer balader et de ne se pointer que le samedi matin en spectateur. Mais ce n’est pas le genre de Pascal Mileï, celui que l’on avait surnommé “Boom-boom” en septembre 2006 au sortir de son premier et unique titre de champion du monde. C’était à Grenoble, il avait onze ans de moins, les mains de feu et le regard perçant. Hier, à Autun, dans ce Parc des Expositions de l’Eduen plein comme un œuf et tout acquis à sa cause, Pascal Mileï est redevenu ce bombardier d’une efficacité rare et d’une virtuosité sans égal. « Des tirs de précision, je n’en fais pas beaucoup mais là, j’avais vraiment envie de me prouver quelque chose » commentait le tireur gaucher au balancier magique quelques secondes après sa victoire sur Dylan Rocher.


Dylan Rocher, le maître de la planète dans cet exercice. Le champion d’Europe en titre avait anéanti, en quart de finale, les derniers espoirs du jeune Chalonnais Médéric Verzeaux, licencié à Bourbon et qui jouait ce week-end sous la bannière autunoise. « J’avais bien démarré mais, les choses se sont mal goupillées » avouera Verzeaux. « Je n’ai pas paniqué et j’ai bien tiré les buts » dira de son côté Dylan Rocher.

Oui, mais devant Pascal Mileï, c’est une autre histoire. Mileï, c’est du haut niveau, de la dynamite dans cette main gauche qui a fait pleurer tant de chaumières toutes ces dernières années. Un départ en fanfare de “Boom-boom” et trente points en deux ateliers. Le record du monde de 67 par Sevilla et Rizzi était-il en danger ? Pas encore. Rocher, lui, s’accrochait tant bien que mal. Mais son deuxième atelier avec un zéro pointé se révélera fatal. Le joueur de Draguignan, toujours engagé en demi-finale du Trophée des Villes, ne reviendra pas.

Mileï, lui, poursuivait son bonhomme de chemin. « On en parlait avec Lacroix et Robineau, le record il l’avait. Sur ses trois carreaux, sa boule effleure à peine la noire, c’est dingue, ça lui rapporte trois points au lieu de quinze ! » racontait après coup Zvonko Radnic, son plus fervent supporter, le regard visiblement troublé par l’émotion débordante après la victoire de son pote de toujours, celui avec lequel il devenait champion de France en 1993. « L’important pour moi était de bien démarrer, c’est ce que j’ai fais. Dylan, il est plus adroit que moi dans le dernier atelier, celui du but, j’ai réussi quand même à en sortir deux ! » se réjouissait Pascal Mileï, redevenu donc en ce 25 novembre 2017, à l’Eduen d’Autun, devant un public en furie le célèbre “Boom-boom”. Un surnom pour l’éternité.


Les bénévoles, une force majeure du Trophée des villes

Sans bénévoles, point de Trophée des villes. C’est un constat implacable pour les maîtres d’œuvre de cette 17e édition que sont la Ville d’Autun, les Amis de la pétanque d’Autun et Quarterback, société chargée de l’organisation sportive.

Celles et ceux qui ont suivi les Masters de pétanque en 2013, 2014 et 2015 le reconnaissent : l’une des clés du succès de cette manifestation a été le travail des bénévoles.

Pascal Pomarel, adjoint aux sports d’Autun, a reconnu à maintes reprises que l’engagement de la Ville d’Autun dans l’accueil de ce Trophée des villes 2017 est lié en partie à la qualité du club des Amis de la pétanque (APA) et à l’investissement de ses bénévoles. « Nous pourrions faire venir les plus grands noms de la pétanque mondiale à Autun mais sans ces femmes et ces hommes de l’ombre pour les accueillir, il est impossible de faire quoi que ce soit », confiait Christian Mercier, président de l’APA.

30 à 40 bénévoles mobilisés

Ceux de l’APA ont commencé leurs missions depuis une dizaine de jours pour la compétition qui a débuté jeudi. Dans un premier temps, une dizaine d’entre eux ont transformé le parc des expositions l’Éduen en boulodrome. Installation des planches autour des terrains, transport du matériel et autres équipements du complexe Garibaldi à l’Éduen, aménagement des espaces buvette, restauration, de la salle de restaurant, montage des chapiteaux extérieurs et pose des barrières sont quelques-unes des tâches réalisées par cette première équipe. « J’ai installé les publicités visuelles des partenaires sur les planches qui entourent les terrains. J’ai également apporté mon aide à Quarterback.
Pendant la compétition, je serai affecté à la tribune pour marquer les points », explique Daniel, licencié depuis cinq ans à l’APA.

Merci à Christian et toute sont équipes pour ces 4 jours magiques du bassin de l'Autunois!

Depuis jeudi et jusqu’à dimanche soir, entre 30 et 40 bénévoles de l’APA mais aussi des clubs de pétanque de la région autunoise ou ceux des clubs sportifs de la ville apporteront leur concours à ce Trophée des villes. Tous convergeront vers un seul objectif : celui de tout mettre en œuvre afin que les joueurs comme le public puissent profiter de la compétition dans les meilleures conditions possibles. Viendra ensuite le démontage à partir de lundi. Une fois de plus, les bénévoles seront sur le pont.

Noublions pas les arbitres


Rendez vous en Novembre 2018 à Montluçon !


Pascal Dugast


Au revoir Gérard !!


Au revoir Gérard

Au revoir Gérard !!
Le Comité de Saône et Loire apprend avec une grande tristesse la disparition de Gérard Gruthier.

Nous nous souviendrons de l’humble serviteur de la pétanque que fut Gérard tant au sein du Comité, que Président de son cher Secteur Minier, et Président émérite de son club de cœur « La Joyeuse Pétanque Montcellienne ».
D'une extrême gentillesse, serviable et toujours disponible pour les autres et qui aimait aussi de temps en temps pousser
la chansonnette !!

Au nom de tous les clubs qui le composent, le Comité de S & L adresse à sa famille et à ses proches ses très sincères condoléances.

19/02/2018

Agenda de la semaine !

cu[SEMAINE DU 20 FÉVRIER 2018 AU 27 FÉVRIER 2018.

b[MARDI 20 FÉVRIER 2018
: Permanence des membres du Comité

MARDI 20 FÉVRIER 2018: MACON: (Boulodrome) TRIPLETTES VÉTÉRANS A.B.C. (limité à 64 équipes)
2 TOURS TIRAGE A 14H00
BOURBON LANCY : (Boulodrome) DOUBLETTES 55 ANS ET +

jeudi 22 Février 2018 : PIERRE DE BRESSE (Boulodrome) Doublettes Vétérans A.B.C
(Limité 20 équipes)

Samedi 24 Février 2018 : J.P bois du Verne (Boulodrome) Triplettes A.B (Limité 88 équipes)

MACON (Boulodrome) Triplettes Féminin A.B
(Limité 64 équipes) 2 Tours Tirage 14h00

SENNECEY LE GRAND (Boulodrome) Doublettes A.B
(Limité 64 équipes)

Dimanche 25 février : J.P bois du Verne (Boulodrome) Triplettes mixtes A.B (Limité 88 équipes)

Résultats Coupe Départemental

Cluny s'adjuge la coupe départementale.


Finale 1ère et 2ème place

Résultats Coupe Départemental
Le dimanche 27 Août c'est déroulé sur les jeux de la plaine du Fresnes à GUEUGNON la finale de la coupe départementale ou était présent 4 équipes MACON , SORNAY, CLUNY, LA CELLE EN MORVAN.

A signaler le bon comportement des équipes qui ont joué avec beaucoup de fair play

CLUNY bat LA CELLE EN MORVAN 17 à 14


29/08/2017

Résultats du Marathon Féminin qualificatif Ligue


Les 2 premières de chaque groupe qualifiées au Marathon de Ligue à NEVERS le 03 décembre 2017.

Résultats du Marathon Féminin qualificatif Ligue
1er COMMEAU Vanessa-CORNU Justine-VELOSOT Sandrine (St Marcel)

26/06/2017

Résultats du Régional de Saint Germain


216 équipes inscrites.

Résultats du Régional de Saint Germain
On attendait une finale d’anthologie entre la paire bourbonnienne Pascal Milei- Frédéric Michel victorieuse en 2015, et son homologue jurassienne Alain Barcelo-Mickaël Faivre. Mais, sur le coup de 23 h, l’orage accompagné d’une pluie soutenue, aura contraint les dirigeants de la Pétanque San-Germinoise à annuler les finales de ce Régional 2017.

Il aura donc fallu la loterie fatidique de la pièce pour désigner les vainqueurs de l’édition 2017.

Résultats complet ci dessous ( Merci à Dom )

11/07/2017

Résultats du 5 ème National de BOURBON

Milei, Brancato, Bruet font briller les couleurs locales

Résultats du 5 ème National de BOURBON
Hormis quelques surprises en début d’épreuve, la hiérarchie a été à peu près respectée.
Relevons toutefois l’élimination des vainqueurs de la 4e édition S. Guillard-Front-Feuillet en demi-finale, par Milei.

La finale n’a sans doute pas atteint un niveau exceptionnel, mais les trombes d’eau qui se sont abattues sur Saint Denis y ont sans doute été pour quelque chose.

Les sociétaires de l’AP Bourbon, Milei, Brancato, Bruet n’ont pratiquement pas été inquiétés. Certes, Pascal Milei a fait quelques trous.

Mais il a tout de même réussi 4 carreaux,. Nicolas Brancato a peiné pour entrer dans cette finale. Mais il a bien terminé en réussissant deux excellentes frappes au treizième jet de but.
Le plus régulier a été Pascal Bruet qui a assuré des boules remarquables au point.

18/09/2017

RESULTATS RENCONTRE DE PETANQUE HANDI-VALIDES


RENCONTRE DE PETANQUE HANDI-VALIDES

RESULTATS RENCONTRE DE PETANQUE HANDI-VALIDES

12/10/2017