l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google

 
C'était le 15 février dernier, dans un support de la presse gratuite (20 Minutes France), séance de chat (clavardage pour les initiés !) sur le thème du logiciel libre.

Au clavier : Thierry Stœhr, président de l'AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres)

Pour fixer les enjeux qui se dessinent derrière les formats de fichiers, pour comprendre le RIG (Référentiel Général d'Interopérabilité), le CCI (Cadre Commun d'Interopérabilité), la brevetabilité des logiciels, etc... c'est ici que ç'a se passe !

Sur la question des formats de fichiers, j'ai pris la liberté de reprendre l'explication fournie par T. Stœhr :

Les formats… sont au centre de l'univers numérique. C'est en effet un sujet que je développe chaque jour sur Formats-Ouverts.org où il y a bien plus d'exemples que ce que je vais écrire ici, mais voici en espérant être clair et simple (mais pas simpliste).

En une phrase : celui qui contrôle les formats contrôle l'information.

Bon c'est un peu court ;-) et voici en plus développé :

La photo numérique, la musique numérique, la video numérique, les pagesWeb,… tout ça ce sont des fichiers numériques (il y a plein d'autres exemples). Et ces fichiers ont toujours tous un format.

Vous connaissez sans doute le format HTML des pages Web, ou le format .doc du traitement de texte Word de Microsoft.

Et bien ces 2 formats sont différents : le .doc n'est fait que par Microsoft, il est le seul à en connaître le fonctionnement et ce format est parfaitement utilisable dans le logiciel Word de Microsoft.

A l'inverse, le HTML est connu de tous, c'est un format ouvert : onsait comment il fonctionne et on peut utiliser ce format dans n'importequel logiciel pour n'importe quelle utlisation.

Et alors ? Et bien avec un format ouvert il n'y a pas de dépendance vis-à-vis d'un éditeur qui peut décider d'arrêter son ancien format et que seul lui connaissait.

Derrière tout ça, c'est le problème de ses archives : êtes-vous arrivés à ouvrir cet important fichier d'il y a 8 ans ? Non, car le logiciel qui le lit a disparu ? Non car le logiciel ne lit plus ce « vieux » format ? Non, car la société qui faisait le logiciel n'existe plus ? Ce sont des cas concrets que bon nombre ont rencontré… et vont encore rencontrer !

Et là je me rends compte que je suis aussi bavard au clavier qu'en parlant ;-)

Donc : des formats ouverts, pour rester maître de ses informations (textes, video, images, musique). En fait c'est la guerre des formats : ouverts contre fermés.


Pour compléter l'info sur les formats ouverts

Source : formats-ouverts.org

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :