l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google

 
Le 28/01 il était question de guerre ouverte sur le front des formats de fichiers ouverts et plus particulièrement de la bataille de la communication entre les promoteurs du format ODF et la firme de Redmond qui avance sur son OOXML.

On peut dire que depuis, les évènements autour du Libre se bousculent sur fond de normalisation, d'indépendance et de souveraineté nationale et au final de promotion d'un nouveau schéma d'innovation.

Pour preuve, ces trois évènements sur la semaine passée :
  1. la question du député Carayon au Ministre de l'Industrie sur la position de la France en matière de logiciels libres. Où il est fait état de menaces qui pèsent sur le format ODF récemment  retenu par l'ISO comme format standard de document et de la nécessité pour l'état français de faire de ce format ouvert le socle du Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI)
     
  2. le Conseil Régional d'Ile de France s'apprête à distribuer pour la prochaine rentrée scolaire 175.000 clés USB équipées de logiciels libres : une suite bureautique (on peut penser à OpenOffice.org), un navigateur (Firefox), un client de messagerie (Thunderbird)
     
  3. la déclaration d'amour d'un candidat à la présidentielle qui voit dans le Libre une alternative au "modèle économique" traditionnel susceptible de favoriser l'innovation.
Pour compléter l'information et comprendre les enjeux qui se dessinent autour de l'apparition d'une seconde norme bureautique :
- une déclaration de l'AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres)
- l'analyse et l'avis du Gartner sur les enjeux(1) suivi des recommandations. Conclusion : wait and see !

_________________________________________________

(1) pour mémoire il est dit que la ratification d'un standard est essentielle parce que certaines organisations, principalement gouvernementales, préfèrent utiliser des produits et formats de fichiers conformes à un standard acceptés de tous et s'assurer de la sorte que tout document officiel sera lisible dans le futur.Alors que les documents produits à partir de logiciels propriétaires pourraient ne plus être accessibles selon le bon vouloir de l'éditeur. A contrario, à partir d'un format ouvert, il y aura toujours la possibilité d'écrire une application pour le décrypter


Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :