l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google


Google vient d'acquérir un nouvel algorithme qui viendrait compléter celui du célèbre moteur de la firme de Mountain View.

Orion (c'est le nom du moteur de recherche) est développé par un étudiant de University of New South Wales (UNSW) : Ori Allon.

La particularité de ce moteur est qu'à la différence des principaux moteurs du marché qui remontent des pages web en fonction des occurrences rencontrées pour une requête donnée et de l'indice de popularité de ces pages, Orion va rechercher des pages qui traitent du même sujet relatif à une requête (mot clé). Ensuite, le moteur affichera les résultats non plus sous la forme d'un URL suivi d'un descriptif succinct, mais remontera un passage de la page jugée pertinente qui contient le mot clé, ainsi que la liste de sujets et pages relatifs au terme de la requête.

Le créateur de l'algorithme donne 2 exemples de recherche :
  1. sur la requête "révolution américaine", le moteur remonte dans ses résultats des sites qui contiennent la séquence, mais aussi des résultats sur l'Histoire américaine, G. Washington, la guerre d'indépendance et autres sites qui traitent de ce contexte historique
  2. sur la requête "Ford SUV",le moteur remonte des résultats de sites pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion de la gamme, de même que des sites qui proposent des analyses, des sites ressources pour trouver un atelier de réparation spécialisé sur cette gamme en particulier, des pièces détachées sur les véhicules de la gamme, etc...
On peut penser que Google a trouvé dans cet algorithme un moyen d'assurer des remontées de résultats plus pertinents pour les Net chercheurs et ce faisant de trouver de nouveaux débouchés publicitaires au niveau des annonceurs avec de la publicité contextuelle.

Est-ce vraiment une nouveauté ? Pas sûr, des outils (exemple QTsearch) proposent des fonctions approchantes à celles d'Orion ; cependant le fait que Google ait jeté son dévolu sur celui-ci (alors que MSN Searchet Yahoo s'y intéressaient de très près) laisse penser que Google prend à nouveau une sérieuse longueur d'avance sur ces principaux concurrents. Alors, doit-on parler d'une nouvelle façon d'explorer le web susceptible de révolutionner le marché de moteurs de recherche actuels ? C'est ce que semble attester Bill Gates en personne : "Bill Gates was recently quoted in Forbes magazine as saying that we need to take the search way beyond how people think of it today. We believe that Orion© will do that" (Andrew Stead of New South Innovations)

Les conditions du transfert de la technologie de UNSW à Google ne sont, a priori, pas encore connues.

Pour l'anecdote, Orion ne ferait pas référence au personnage mythique de la Grèce antique, mais serait la contraction du nom et du prénom de son créateur.

Malheureusement il n'y a pas de version de démonstration. Can't wait !

source de l'information : ZDNet

un article (daté de septembre 2005) de UNSW

Rédigé par la machine à café le 12/04/2006 à 18:02 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest
Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :